Structurer entretien individuel
Votre compte
Navigation
Rechercher un emploi

Structurer entretien individuel

organiser entretien individuel

Mener un entretien individuel exige un réel professionnalisme ! Outre la maîtrise des techniques d’entretien et le respect des règles de non-discrimination, il est important de structurer ce rendez-vous, c’est à dire d’envisager la conduite de l’entretien en fonction des exigences et des objectifs déterminés par votre recrutement.

Préparer l’entretien

En amont des entretiens, une phase de réflexion s’impose, pour définir le poste et déterminer le profil du candidat recherché. Ainsi, l’entretien de recrutement d’un senior ne ressemble pas à celui d’un junior. Il faut donc savoir différencier les entretiens selon les profils. Une fois les attentes identifiées, listez les compétences clés à rechercher au cours de la rencontre. Cela peut déboucher sur la réalisation d’un questionnaire ou d’un guide d’entretien, utilisé pour tous les candidats. Lister des questions ouvertes, fermées, directes ou indirectes, en fonction des réponses attendues.

Accueillir le candidat

Soyez clair sur l’accueil qui donnera le ton au rendez-vous. Après votre présentation, vous pouvez expliquer le déroulement de l’entretien. L’objectif est de mettre à l’aise le candidat.

Présenter des deux parties

Outre la présentation de son parcours, le postulant argumente sa candidature, puis répond aux questions du recruteur. Ensuite, le recruteur présente le poste et l’entreprise. Certains recruteurs préfèrent inverser ces deux étapes, pour installer une confiance avant que le candidat ne parle de lui.

Interroger le candidat

Il est important de savoir poser les bonnes questions pour obtenir les réponses adéquates. Approfondissez l’expérience et la formation, en demandant l’illustration par des faits concrets. Pour les compétences, vous pouvez élaborer des mises en situation (à préparer en amont de l’entretien) correspondant aux caractéristiques du poste. Enfin, recherchez les motivations concrètes du candidat qui l’ont amené à postuler à votre poste. Il ne faut pas hésiter à reformuler une question si la réponse n’est pas convaincante, en sachant que toute question discriminante est à proscrire.

Conclure l’entretien

Vous pouvez redonner la parole au candidat et lui donner la possibilité de poser des questions ou d’exprimer son avis. De même, vous pouvez fournir des informations complémentaires, d’ordre plus pratique avant de conclure l’entretien. Par exemple, les informations relatives au salaire peuvent être abordées. Enfin, les échéances du recrutement sont à préciser.

Analyser

Tout au long de l’entretien, sachez prendre des notes. Il est essentiel de réaliser une synthèse et une évaluation du rendez-vous. L’analyse dégagée doit déterminer la corrélation entre les compétences du candidat et les comportements attendus en poste. Une grille d’évaluation résumant les critères pour chaque candidat peut être un outil utile, et un bon moyen de départager les derniers postulants.