Rediger offre emploi
Votre compte
Navigation
Rechercher un emploi

Rediger offre emploi

rediger offre

Pour bien commencer son processus de recrutement, une offre d’emploi percutante et accrocheuse s’impose. Rédiger une annonce dans les règles de l’art ne s’improvise pas, et des principes s’avèrent incontournables.

Bien définir le poste et le profil recherché

Par voie de presse ou par internet, l’annonce est la première étape dans le processus de recrutement. Avant de se lancer dans le rédactionnel, une phase de réflexion s’impose pour, en premier lieu, déterminer le poste proposé : les missions, les objectifs à atteindre, les conditions de travail, les moyens financiers. Ensuite, le recruteur doit déterminer le profil adapté, en définissant les compétences requises en terme de formation ou d’expériences professionnelles, et les qualités indispensables pour le poste.

Respecter des règles de présentation

Une offre d’emploi doit attiser l’intérêt des candidats. Précise et courte, elle contient les principales informations inhérentes au poste proposé : le libellé du poste, le nom de l’employeur et la présentation de l’entreprise, la date d’émission de l’offre, le descriptif du poste, le type de contrat, la durée si besoin, le secteur d’activité, le lieu du travail, les compétences exigées, la rémunération, les modalités de réponse, le contact du recruteur. Certains de ces critères peuvent être développés, pour mettre en valeur les points forts du poste. Ainsi, une description poussée des taches et des responsabilités ou un portrait détaillé de l’entreprise, peut susciter l’intérêt des candidats.

Connaître les mentions interdites

Par définition, un recrutement est sélectif. Cependant, cette sélection ne peut s’établir sur des critères discriminants, et au détriment des candidats. Si la loi ne fixe pas de cadre prédéfini pour la rédaction d’une offre d’emploi, certains critères sont interdits par le code du travail (article L 122-45) et le code pénal (article 225-1). Certaines informations, sources de discriminations à l’embauche, ne doivent jamais être abordées lors d’un recrutement. Les mentions illégales concernent : l’origine, le sexe, les mœurs, la situation familiale, la grossesse, la race ou l’ethnie, les opinions politiques, les activités syndicales, les convictions religieuses, l’état de santé, le handicap, les orientations sexuelles, l’âge, l’apparence physique, le patronyme, les caractéristiques génétiques. Tout comportement litigieux, s’appuyant sur des distinctions illégitimes, peut faire l’objet d’une poursuite et entraîner des dommages et intérêts.