Accueillir stagiaire
Votre compte
Navigation
Rechercher un emploi

Accueillir stagiaire

accueillir stagiaire

Comme pour bien intégrer un nouveau salarié, l’accueil d’un stagiaire nécessite quelques précautions. Pour que la collaboration soit constructive et fructueuse, d’un côté comme de l’autre, suivez ces quelques conseils ...

Déterminez vos besoins.

Il ne s’agit pas d’accepter un stagiaire dans votre service ou votre entreprise juste pour faire plaisir à un proche ou pour suivre une mode. Accueillir un stagiaire nécessite un minimum de préparation. Il s’agit pour vous de réfléchir, en amont, aux missions que vous comptez lui confier en gardant en tête qu’il s’agit d’une collaboration à part entière. Pas question de lui faire faire des photocopies à longueur de journée. Le stagiaire est là pour découvrir le monde de l’entreprise et l’adéquation de sa formation avec la réalité du travail. C’est aussi votre responsabilité de faire de ce stage une expérience intéressante pour lui.

Voyez-le comme une valeur ajoutée.

Et dites-lui ! Parfois, les stagiaires peuvent se sentir un peu encombrants, (surtout dans le cadre de stages obligatoires) et donc, se sentir « inutiles ». Dites-vous que c’est une chance pour vous d’avoir quelqu’un à vos côtés à qui vous pourrez confier certaines tâches et qui pourra vous apporter un regard neuf. En gardant toujours en mémoire qu’un stagiaire peut être un futur collaborateur potentiel.

Consacrez-lui du temps.

Si vous ne pouvez être derrière lui en permanence (d’ailleurs, ce n’est pas souhaitable !), accordez-lui un rendez-vous tous deux-trois jours afin de faire le point avec lui sur les questions qu’il aurait à vous poser. Et de votre côté, ce peut être l’occasion de réorienter certaines de ses missions. Son degré d’autonomie n’étant pas le même que le vôtre, évidemment, il est indispensable de pouvoir communiquer régulièrement avec lui et qu’il sente que vous êtes disponible en cas de besoin.

Soyez pédagogue.

Pour le stagiaire, il est important, et c’est le but du stage, de bien comprendre le lien entre ses cours théoriques et la mise en pratique des ses acquis. Il en va de votre responsabilité de lui expliquer les tâches que vous lui attribuez dans un contexte général. En insistant bien sur le fonctionnement du service et de toujours replacer votre travail et le sien dans cet ensemble.

Faites-lui confiance.

En lui confiant des responsabilités : par exemple en le conviant à des réunions, en lui demandant son avis sur des décisions que vous avez à prendre, ou dans la réalisation de certaines missions qui vous incombent normalement. Vous pouvez par exemple lui confier une tâche et la réaliser de votre côté en lui proposant de comparer les résultats ensuite. Vous serez peut-être surpris de la manière dont il a traité le dossier, de sa force de proposition, de son imagination… Et échanger ainsi vos points de vue ! Il n’en sera que plus flatté et donc … motivé !