Grutier
Votre compte
Navigation
Rechercher un emploi

Grutier

Comprendre le métier

Grutier

Le métier de grutier se retrouve à la fois dans l’industrie du Bâtiment, activité de construction d’édifices des plus variés, publics et privés, particuliers et collectifs, tels que les habitations, écoles, magasins, bâtiments sportifs, usines, bureaux … et celle des Travaux Publics, activité de réalisation des infrastructures telles que routes, canalisations, ponts, barrages, pistes d’aéroport.

La mission du grutier est d’approvisionner les postes de travail, sur un chantier ou dans des usines de préfabrication et parcs de matériels. Suivant l’avancée du chantier, il déplace et répartit les matériaux : parpaings, échafaudages, autres outils ou machines de chantier, éléments de béton armé, murs préfabriqués, etc. Son rôle est indispensable dans le déroulement du chantier.Lire la suite ...

Pour ce faire, il emploie des engins de levage en hauteur ou très grande hauteur et transporte les masses à des intervalles et des hauteurs variables. Les machines qu’il utilise sont variées : grue à tour, grue portuaire, grue mobile télescopique ou non et demandent chacune une maîtrise parfaite de leur conduite.

Pour manœuvrer la grue, il assure le guidage. L’utilisation d’une grue nécessite d’en connaître les commandes de levage, d’orientation, de distribution et de translation.

Le grutier doit s’assurer que l’amarrage des matériaux soit correctement effectué et connaître le poids des charges à manutentionner. Il veille à ce que la charge soit bien fixé aux cables qui la supportent. Il assure l’élévation des éléments de chantiers, leur déplacement, positionne la charge avec précision. Il peut être amené à déplacer des matériaux sans visibilité en se fiant aux consignes de signaleurs.

Montage, mise en service, entretien courant des engins sont également des tâches importantes du grutier. Sur le chantier, le grutier doit gérer son engin du début à la fin. A l’aide des notices du constructeur, le grutier participe au montage et au démontage d’une grue à tour, sous le contrôle d’un monteur.

Il est responsable de l’entretien de la grue, assurant lui-même les petites réparations : vérification des freins et entretien des câbles de la tour, graissage, vidange, contrôle des niveaux pour les grues mobiles. Il détecte les pannes et les répare si elles sont simples. Il se doit de tenir à jour un carnet d’entretien et de rédiger un rapport sur les défauts de fonctionnement.

Le respect des règles de sécurité est un des premiers devoirs du grutier. Il doit s’assurer de la sécurité de tous sur le chantier pendant l’utilisation des grues. Des contrôles journaliers sont effectués, il s’agit de veiller au respect des limites prévues dans le poids des charges à transporter.

Le métier de grutier est également connu sous le nom de : Conducteur de grue, Conducteur d'engins de levage, Grutier , Pontier

Quel serait mon environnement de travail ?

Il travaille en collaboration avec l’équipe du Gros Oeuvre réalisant les ouvrages en béton ou métalliques : manutentions des ensembles d'armatures, coulage du béton, pose d'éléments préfabriqués lourds, etc… Il doit tenir compte, voire anticiper l’activité de l’équipe car il intervient en amont de chaque tâche.

La commande des manœuvres de la grue à tour peut se faire soit du haut de la cabine de la grue, soit depuis le sol à l’aide d’un pupitre de commande. Il échange des informations avec les chefs d’équipe par radio ou code gestuel. Pour ce faire, il utilise des signes conventionnels de guidage.

Chaque jour, le grutier reçoit les consignes du chef de chantier ainsi que le programme de travail.

Le lieu de travail est fixe pour les grutiers affectés dans un port ou dans un entrepôt, il est variable et parfois lointain pour les chantiers d’édifices collectifs ou de particuliers. La monotonie ne caractérise pas le métier de grutier en raison de la variété des sites d’affectation.

Sauf en cas de vent violent, où l’activité est suspendue, le grutier travaille en extérieur par tous les temps. Les horaires de travail sont ceux des autres personnels du chantier.

Les besoins sont importants. Les entreprises se trouvent face à une pénurie de jeunes grutiers, à cause des départs à la retraite. C’est donc un métier porteur dans le secteur du BTP.

Ai-je les compétences nécessaires ?

Le grutier est un technicien de chantier très qualifié. Pour exercer ce métier, vous devrez maîtriser la conduite et la manœuvre de tous les engins de levage en hauteur ou très grande hauteur. Ce qui nécessite des connaissances techniques approfondies.

En raison de la dangerosité de la tâche, si vous décidez de devenir grutier, on vous demandera d’être consciencieux et attentif dans l’entretien des engins et dans le respect des consignes de sécurité.

Le métier de grutier n’est pas accessible aux personnes souffrant de vertige. Et une bonne condition physique, une vue excellente sont des atouts pour ce métier plus physique qu’il n’y paraît.

Comment accéder à ce métier ?

Les CAP Conduite d’engins de travaux publics (Certificat d’aptitudes professionnelles) est la première voie d’accès en alternance et permet d’atteindre le grade d’ouvrier professionnel. Des formations complémentaires existent au même niveau, comme le BEP Maintenance de matériels de travaux publics et manutention (Brevet d’Etudes Professionnelles).

Le BP Conducteur d’engins de chantier de travaux publics (Brevet professionnel), accès au grade de compagnon professionnel, puis le Bac Pro Maintenance des Matériels, option travaux publics et manutention permettent la progression au niveau scolaire.

Pour se perfectionner, le grutier pourra se former dans les domaines suivants : maintenance d’une catégorie ou d’une marque de grue, conduite de grues mobiles, mécanique d’engins….

En savoir plus sur les formations :

Les CAP du BTP www.cap-btp.com

CCCA Comité de concertation et de coordination de l’apprentissage du BTP www.ccca-btp.fr

FAF.SAB Fonds d’assurance formation des salariés de l’artisanat du BTP www.faf-sab.com

Comment évoluer à partir de ce métier ?

Plusieurs niveaux de qualification correspondent à plusieurs degrés de technicité et de responsabilité sur le chantier. Le niveau d’études à l’entrée dans le métier, l’expérience et d’éventuelles formations complémentaires en cours d’exercice permettent au grutier de gravir ces échelons.

L'ouvrier d'exécution suit des consignes dans la réalisation de travaux simples.

S’appuyant sur la connaissance des techniques basiques de son métier, l’ouvrier professionnel effectue des travaux habituels et peut être amené à prendre certaines initiatives.

Le compagnon professionnel bénéficie d’une autonomie certaine pour exécuter des travaux délicats. Il peut participer à la formation des jeunes.

L’encadrement de cette équipe incombe au maître-ouvrier. Celui-ci maîtrise parfaitement l’ensemble des techniques du métier, peut réaliser des travaux complexes et sait animer l’équipe d’ouvriers.

Maîtriser les techniques de plusieurs métiers du bâtiment permet d’avoir une vision globale de la construction et d’évoluer vers des postes à responsabilités. La progression hiérarchique conduit aux postes de chef de chantier, qui occupe parfois également la fonction de métreur, puis conducteur de travaux.

Après quelques années d'expérience, le couvreur peut également envisager de s'installer à son compte, après avoir acquis des bases en comptabilité et en gestion.

Quels sont les métiers proches accessibles ?

Conducteur d'engins de chantier

A quels organismes m'adresser pour en savoir plus ?

Organisations professionnelles

FFB Fédération française du bâtiment www.ffbatiment.fr

CAPEB Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment www.capeb.fr

FNSCOP Fédération nationale des SCOP du bâtiment et des travaux publics www.scopbtp.org

FNTP Fédération nationale des travaux publics www.fntp.fr

Quels sites consulter pour en savoir plus ?

Métiers du BTP – Observatoire des métiers et des qualifications www.metiers-btp.fr

Un avenir solide www.unavenirsolide.com

Le Bâtiment, édité par la FFB www.lebatiment.fr

La cité de la construction www.lacitedelaconstruction.com

Quels ouvrages consulter sur ce métier ?

Parcours : Architecture, urbanisme et BTP, Edition : ONISEP, Marne-la-Vallée, 2006

Voie pro : Construire, aménager, rénover Edition : ONISEP, Marne-la-Vallée, 2004

Dernières offres d'emploi Grutier

Toutes les offres Grutier