Auditeur interne
Votre compte
Navigation
Rechercher un emploi

Auditeur interne

Comprendre le métier

Auditeur interne assurance

La mission de l’auditeur interne est d’inspecter un service ou une filiale de son entreprise afin de vérifier le bon fonctionnement et de participer au contrôle de l’information dans le cadre de la loi de sécurisation financière.

Deux objectifs principaux poursuivent les auditeurs internes :

- s’assurer du bon fonctionnement du service en question, vérifier que son activité est en cohérence avec les règles et les pratiques établies au niveau du groupe.

- vérifier la régularité des comptes de l’entreprise

Depuis 2004 et la loi LSF, la sécurisation des informations financières est un devoir de tout chef d’entreprise cotée en Bourse. Il s’agit d’une transposition de la loi américaine Sarbanes-Oxley (SOX). Ainsi toutes les grandes entreprises font appel à des auditeurs internes pour certifier de la régularité des comptes. Lire la suite ...

La première étape du travail de l’auditeur consiste en la collecte des informations du service inspecté. Il prend connaissance des procédures mises en place et de la réalité des process. Il analyse les documents comptables, étudie l’organisation du service, suit le déroulement des activités. Il choisit parfois de sélectionner un échantillon représentatif pour ne pas trop alourdir l’étude.

L’auditeur est amené à conduire des entretiens avec les collaborateurs du service. Il interroge également les dirigeants de la filiale ou les directeurs de service sur le fonctionnement quotidien. Il prend en compte l’environnement économique et social de l’entreprise et ne néglige aucune donnée financière.

L’auditeur pose un diagnostic sur le fonctionnement du service. Il rend compte de ses observations et établit un rapport de sa mission. Deux axes l’intéressent particulièrement : la certification des comptes financiers et la maîtrise des risques.

La maîtrise des risques est parfois dans le périmètre de l’audit. Il s’agit d’une analyse financière en profondeur des conséquences négatives d’un incident qui pourrait se produire. L’auditeur étudie les menaces et les opportunités et chiffrent leurs suites éventuelles.

L’auditeur produit une série de recommandations allant parfois jusqu’au plan d’action précis quand il faut redresser la barre. Il apporte une réponse aux réclamations, propose des solutions pour améliorer la performance du service ou pour fiabiliser l’établissement des comptes annuels. Il cherche à importer les bonnes pratiques dans le service concerné. Après quelques semaines à quelques mois, l’auditeur vérifie l’application de ses recommandations.

Ce métier est également connu sous le nom de : Contrôleur interne, contrôleur comptable

Quel serait mon environnement de travail ?

L’emploi d’auditeur interne est répandu dans toutes les grandes entreprises et dans les services publics de taille importante. Les sociétés cotées en bourse ont l’obligation de fiabiliser les informations financières.

L’auditeur collabore avec de nombreux intervenants dans son entreprise. Ses interlocuteurs sont très variés. Travaillant au sein d’une équipe réduite de deux ou trois personnes, il est placé sous les ordres d’un chef de mission. Le rythme de travail est très soutenu.

L’emploi d’auditeur interne implique de très nombreux déplacements d’une filiale à l’autre, d’un service à l’autre ou d’un pays à l’autre selon les entreprises. L’auditeur interne doit être très mobile. Il est envoyé en mission, pouvant durer de quelques jours à quelques mois.

Ai-je les compétences nécessaires ?

La rigueur est de mise pour l’emploi d’auditeur interne. Si vous avez de la méthode, des capacités analytiques et un esprit de synthèse, ces qualités vous seront très précieuses pour le poste.

Savoir être à l’écoute, avoir une aisance relationnelle sont également requis. Car il vous faudra mener des entretiens et expliquer des sujets techniques.

Discrétion et déontologie sont des mots d’ordre importants dans la profession. L’auditeur interne a un devoir de réserve sur ses activités.

Comment accéder à ce métier ?

Le diplôme de niveau Bac+5 est impératif. Les recruteurs recherchent en priorité des diplômés d’écoles d’ingénieurs ou d’école supérieure de commerce.

Un diplôme en finance, fiscalité ou gestion des organisations est également bienvenu. Certaines universités proposent des Master intéressants pour cette fonction. Le Master pro droit, économie, gestion mention comptabilité et finance spécialité direction financière, contrôle de gestion et audit interne est proposé à l’Institut d’administration des entreprises de l’Université Bordeaux IV, le Master 2 direction financière, audit interne et contrôle de gestion à l’Université de Nice Sophia Antipolis sont des exemples de formation.

En savoir plus sur les informations

IFACI Institut de formation de l’audit et du contrôle internes www.ifaci.com

Comment évoluer à partir de ce métier ?

Le poste d’auditeur interne est très ouvert aux débutants. Il permet d’acquérir très rapidement une bonne connaissance de l’entreprise. Après quelques années d’expérience, l’auditeur interne peut accéder à un poste de direction au sein d’un service.

L’auditeur interne peut évoluer vers un poste à la direction financière de son entreprise.

A quels organismes m'adresser pour en savoir plus ?

Organisations professionnelles

IAA The Institute of Internal auditors www.iia2008sf.org

ECIIA Confédération européenne des instituts d’audit interne www.eciia.org

UFAI Union francophone de l’audit interne www.ufai.org

Dernières offres d'emploi Auditeur interne

Toutes les offres Auditeur interne