Actuaire
Votre compte
Navigation
Rechercher un emploi

Actuaire

Comprendre le métier

Actuaire assurance

L’actuaire est un professionnel de l’assurance. Il mène des études portant sur le calcul des risques dans le but d’établir des règles de contrat d’assurances. Il analyse l’impact financier d’un risque. Les risques sont liés aux personnes (santé, retraite), au patrimoine (habitat, vol, accident), aux entreprises, aux organismes financiers.

Au sein des compagnies d’assurance, les actuaires se scindent en deux branches principales selon la finalité des produits d’assurance. D'une part, l'assurance vie concerne les personnes, mais ne comporte pas les dommages corporels. Cette activité emploie 37% des actuaires. D’autre part, l’assurance non vie rassemble l’assurance du patrimoine l’actuariat des personnes (responsabilité civile, dommages corporels). L’assurance du patrimoine comporte l’actuariat IARD (incendies, accidents et risques divers) avec ses deux produits phares : l’assurance habitation (vol, incendie…) et l’assurance automobile (vandalisme, vol, collision, feu…).Lire la suite ...

L’actuaire calcule la probabilité de certains risques en s’appuyant sur les sciences mathématiques, économique et sur les statistiques. Il identifie et étudie l’ensemble des risques matériels et humains (maladie, habitation, entreprise..) et anticipe leur impact financier. Il évalue les coûts pour les assurés et les assureurs.

Si on prend le cas d’une assurance jeune conducteur, l’actuaire a la charge de récolter les données statistiques sur le nombre d’accidents pour la population ciblée par ce contrat d’assurance. A partir de ces données, il effectue des probabilités sur le taux d’accident par rapport au nombre de contrats souscrits et calcule le seuil de rentabilité du produit d’assurance.

L’actuaire participe à la rédaction des contrats d’assurances. Il détermine les conditions de rentabilité économique et financière des contrats. En conséquence, il participe à la conception des produits d’assurances et met au point les barèmes de tarification selon les risques encourus.

L’actuaire prend part aux décisions concernant les contrats de coassurance et de réassurance. Ce sont deux formules qui limitent la prise de risque. Le système de coassurance permet à un assureur de partager des risques avec d’autres assureurs sous la forme de participations distribuées. Le système de réassurance permet à l’assureur de laisser à la charge d’un réassureur une partie proportionnelle des risques.

L’actuaire accompagne et prodigue des conseils techniques aux professionnels qui commercialisent les contrats. Il les renseigne sur les avantages et les limites de rentabilité de chaque contrat. Il récupère des informations de terrain fournies par les commerciaux de souscription.

Ce métier est également connu sous le nom de : Technicien d’actuariat ; chargé d’études actuarielles ; chargé d’études statistiques ; analyste statistique ; Statisticien ;

Quel serait mon environnement de travail ?

Les employeurs des professionnels de l’actuariat appartiennent majoritairement au secteur financier ou au secteur de la santé. Il s’agit en premier lieu des compagnies d’assurance comme Axa, AGF ou Generali mais également les banques, les institutions financières et les cabinets-conseils. L’organisme de sécurité sociale, la CNAM, les caisses de retraite ainsi que certains départements des ministères embauchent ces profils.

L’actuariat est une fonction stratégique au sein d’une compagnie d’assurances. Les actuaires travaillent généralement au siège social de leur société. Il travaille en équipe et collabore avec les responsables du marketing, les commerciaux, les juristes, la direction générale…

De plus en plus d’offres d’emploi concernent des postes d’actuaires. Ces professionnels sont très demandés. Les produits d’assurance se complexifient et se spécialisent, ce qui augmente les besoins sur ce type de postes. De plus, c’est dans une quantité de secteurs grandissante qu’interviennent les actuaires.

Ai-je les compétences nécessaires ?

Les compétences techniques sont très importantes pour exercer cette profession. Vous devez posséder des connaissances pointues en mathématiques, statistiques mais également en économie, finance et droit.

L’exercice du métier d’actuaire vous demande de la méthode et de la rigueur. Car il s’agit de traiter de nombreuses informations et paramètres.

C’est un métier de prospective qui demande aussi de la curiosité, de l’intérêt pour l’économie et la société de la part des actuaires.

Comment accéder à ce métier ?

Même si les formations de niveau Bac+2 permettent d’accéder au métier par le bas, le poste d’actuaire requiert de posséder un bagage fort en mathématiques, statistiques, finance et économie. L’Institut de Statistiques de l’université Paris 6 (ISUP) propose par exemple le diplôme de DEUTS d’actuariat qui mène à un poste de technicien d’actuariat.

Actuaire est avant tout un titre, délivré par 4 organismes : l’Institut des Actuaires français (IAF), l’Institut de science financière et d’assurances (ISFA) qui dépend de l’Université de Lyon, L’Université Louis Pasteur de Strasbourg (ULP) et l’Euro Institut d’Actuariat de l’Université de Brest (EURIA).

D’autres établissements reconnus forment à ce métier : l’université Paris-Dauphine, l’Ecole nationale de la statistiques et de l’administration économique (ENSAE), l’Institut de statistiques (ISUP) de l’université Paris 6, la filière actuariat-assurance de l’Ecole supérieure des sciences économiques et commerciales (ESSEC), le Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) de Paris, l’Institut des risques industriels, assurantiels et financiers (IRIAF) de Poitiers, l’Institut de mathématiques appliqués (IMA) d’Angers.

En cours de carrière, il est possible d’acquérir le titre d’actuaire. Une formation continue est proposée au Centre d’Etudes actuarielles (CEA).

En savoir plus sur les informations

CEA Centre d’études actuarielles www.actuaires-cea.net

CNAM http://www.actuariacnam.net

IAF Institut des actuaires www.institutdesactuaires.com

ISFA Institut de science financière et d’assurances http://isfa.univ-lyon1.fr

Comment évoluer à partir de ce métier ?

Selon le niveau de diplôme et son expérience, l’actuaire accède à un grade spécifique. Diplômé au niveau Bac +2, le professionnel est d’abord technicien d’actuariat, il peut être amené à gérer les souscriptions dans l’un des domaines de l’assurance ou assister un actuaire confirmé. Diplômé au niveau Bac+5, le professionnel est directement employé au statut de cadre, il commence comme chargé d’études actuarielles.

Après 1 à 3 ans, le professionnel devient actuaire débutant. Sa tâche peut être alors d’évaluer des risques, de concevoir et de tarifer de nouveaux produits d’assurance. Accédant au poste de chargé d’études puis chargé d’études confirmé. La mission de l’actuaire est alors de concevoir et de tarifer de nouveaux produits d’assurance. Il suit et modifie les plans de réassurance, il surveille un portefeuille d’actifs. Il est amené à réaliser des bilans et des comptes techniques prévisionnels.

Avec l’expérience, et si l’actuaire a des qualités telles que le sens de la communication, des capacités à négocier ou à diriger une équipe, il peut accéder à un poste de responsable de service avec un rôle d’encadrement.

A quels organismes m'adresser pour en savoir plus ?

Organisations professionnelles

AGEA Fédération nationale des syndicats d’agents généraux d’assurances www.agea.fr

FFSA Fédération française des sociétés d’assurance www.ffsa.fr

Sites ressources

AMRAE Association pour le management des risques et des assurances de l’entreprise www.amrae.fr

Observatoire de l’évolution des métiers de l’assurance www.metiers-assurance.org

Dernières offres d'emploi Actuaire

Toutes les offres Actuaire