Affréteur
Votre compte
Navigation
Rechercher un emploi

Affréteur

Comprendre le métier

affréteur

La mission de l’affréteur est d’organiser et de prendre en charge l’acheminement de marchandises par des transporteurs pour le compte des ses clients. En tant qu’intermédiaire, il choisit les moyens de transport (routier, ferroviaire, maritime, fluvial et aérien) le plus adéquat pour les expéditeurs et les destinataires. L’affrètement peut être national ou international.

L’affréteur reçoit les demandes des clients qui ont des marchandises à expédier. Gardant en tête un souci d’efficacité commerciale, technique et administrative, il choisit le mode de transport le plus adéquat : route, rail, air, mer. En conséquence, il recherche des sous-traitants pour exécuter la prestation de transport des marchandises. Lire la suite ...

Les contraintes du transport, les besoins des clients et les caractéristiques des marchandises sont les premiers paramètres à prendre en considération. L’affréteur se doit de respecter, autant que faire se peut, les délais impartis. Enfin des considérations légales viennent influer les choix : prise en compte des tarifs douaniers, application de la réglementation relative aux transports, le respect des obligations et restrictions diverses. C’est en fonction de l’ensemble de ces paramètres que l’affréteur s’organise et choisit la meilleur alternative.

La relation clientèle est un aspect important de la profession. L’affréteur doit veiller en permanence à la satisfaction des clients. Il entretient des contacts fréquents avec eux, établit des devis, délivre des conseils, élabore les tarifs des prestations.

Envers les prestataires, l’affréteur doit aussi maintenir un contact régulier. L’affréteur établit le contrat de transport, et les documents et formulaires afférents. L’affréteur veille à ce que les transporteurs se conforment rigoureusement aux clauses du contrat, contrôle leurs factures, classe les bons de livraisons émargés.

Le métier d'affréteur est également connu sous le nom de : Affréteur, Agent de l'affrètement, Agent d'exploitation affrètement, Chef de groupe affrètement, Chef de service affrètement, Courtier maritime / Courtière maritime, Commissionnaire de transport Commissionnaire de transport (maritime), Agent de fret (aérien), transitaire (routier)

Quel serait mon environnement de travail ?

Transport, logistique et industrie. Le métier d’affréteur s’exerce principalement dans les entreprises de courtage, les entreprises de logistique (entreposage) et celles de transport. On rencontre également ce poste chez les transitaires et dans l’industrie où une direction transport peut exister. Les cabinets de conseil en solution transport et logistique recrutent aussi sur ce type de postes.

Un bureau avec des moyens de télécommunication (téléphone, fax, internet) est l’environnement de travail de prédilection de l’affréteur. Il est en contact permanent avec les clients d’un côté et les transporteurs de l’autre. Au sein de l’entreprise, il travaille en collaboration avec le chef de quai, les manutentionnaires et les commerciaux. Son supérieur hiérarchique est en général le Responsable du département affrètement ou le chef d’agence transport.

L’activité variable et parfois intense du métier se répercute sur la charge de travail de l’affréteur. Et la règle commune des 35 heures ne s’applique pas au secteur des transports. Ce métier demande une disponibilité adaptée.

Les débouchés sont assurés. Le développement du transport de marchandises sur le territoire national et à l’international s’accélère. Ainsi affréteur est un métier porteur du secteur des transports et de la logistique.

Ai-je les compétences nécessaires ?

Une bonne connaissance de votre environnement de travail est un plus aux yeux des recruteurs : législation en vigueur dans le secteur, prix du marché, principales entreprises de transport, géographie des routes.

Parler l’anglais vous sera indispensable, connaître d’autres langues étrangères sera un atout certain.

Ce métier nécessite des qualités d’organisation et de réactivité pour faire face aux surcharges temporaires de travail et aux situations différentes auxquelles vous serez confronté. Votre sens de la négociation sera très utile dans la gestion de la relation clientèle.

Comment accéder à ce métier ?

Selon la taille de l’entreprise, l’importance des clients et des affrètements, le niveau de diplôme et d’expérience requis diffère.

Le poste d’affréteur est accessible dès la formation à Bac + 2. Les diplômes Bac Pro Logistique, Bac Pro Exploitation des transports suivi d’un BTS Transport (Brevet de Technicien Supérieur) ou d’un DUT Gestion, logistique et transport (Diplôme Universitaire Technologique).

Le CAP Agent d’entreposage et le BEP Logistique et commercialisation ne sont pas suffisants pour accéder au poste d’affréteur.

D’autres recruteurs demandent un diplôme de niveau Bac+5. Les diplômes permettant l’accès au métier sont : Maîtrise en Sciences de gestion, Sciences économiques ou Commerce international ; diplôme d’une Ecole supérieure de commerce, option Commerce international ; diplôme d’Ecole d’ingénieurs en Transport et logistique de type ISEL (Institut Supérieur d’Etudes Logistiques du Havre) ; 3e cycle spécialisé MBA ou DESS en Transport ou Commerce international.

Les formations et les stages à l’étranger sont très appréciés des entreprises de fret.

Comment évoluer à partir de ce métier ?

Par promotion interne, l’affréteur avec de l’expérience dans le métier, peut devenir chef du service affrètement, puis responsable d’exploitation, voire chef d’agence. Pour accéder à ces postes plus qualifiés, une bonne connaissance des techniques de transport, du droit des affaires et la pratique d’une langue étrangère sont indispensables. Le métier de consultant transport / logistique est aussi envisageable.

En changeant d’entreprise, il est possible de moduler ses missions et ses responsabilités. Si la société est axée sur un mode de transport ou un autre, les opérations de courtage varient, notamment sur le plan technique. L’affréteur peut également se spécialiser au cours de sa carrière dans un type de cargaison (aliments réfrigérés, produits dangereux, pétrole et hydrocarbures).

Se lancer dans la création de sa propre société d’affrètement peut être envisagé après une solide expérience dans le métier.

Quels sont les métiers proches accessibles ?

Agent de transit.

A quels organismes m'adresser pour en savoir plus ?

Organismes institutionnels

DGMT Direction générale de la mer et des transports Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire www.transports.equipement.gouv.fr

CNR Comité National Routier www.cnr.fr

CNT Conseil National des Transports www.cnt.fr

Organisations professionnelles

FTLF Fédération des entreprises de Transport et de Logistique de France www.e-tlf.com

FFOCT Fédération Française des Organisateurs, Commissaires de Transport

Quels sites consulter pour en savoir plus ?

Transport Village www.transportvillage.com

Cargohub www.cargohub.com

Fraggo www.fraggo.com

Quels ouvrages consulter sur ce métier ?

Les métiers du transport et de la logistique Edition : ONISEP, collection Parcours

Les métiers du transport et de la logistique Edition : Jeunes, collection guides brochés, 2002

Transports Actualités Edition : WOLTERS KLUWER, revue bimensuelle www.wk-transport-logistique.fr

La Lettre du Transport et de la Logistique Edition : groupe Les Echos

Dernières offres d'emploi Affréteur

Toutes les offres Affréteur