Les actualités de l'emploi sur Meteojob - Télétravail : peut-on demander à son entreprise de payer des bureaux en coworking ?
Votre compte
Navigation
Rechercher un emploi

Télétravail : peut-on demander à son entreprise de payer des bureaux en coworking ?

Télétravail : peut-on demander à son entreprise de payer des bureaux en coworking ?

06 Novembre 2020

Face à la pandémie et un second confinement, le télétravail se généralise et chamboule l’organisation des entreprises.S’il est communément admis que celui-ci doit s’effectuer au domicile du salarié, certains employés ressentent le besoin de travailler hors de chez eux. Dans ce contexte, les bureaux en coworking séduisent de plus en plus, mais cela a un coût. Peut-on alors demander à son entreprise de payer pour un espace de coworking ?

 

Les avantages des bureaux en coworking pour les salariés

Si le télétravail semble largement apprécié par la plupart des salariés, il comporte aussi ses désagréments. Isolement, difficultés de concentration, manque de contacts avec l’équipe, problèmes d’organisation : le télétravail à domicile n’est pas toujours rose.

Les bureaux de coworking permettent au salarié de travailler près de chez lui dans des conditions similaires à celles de son entreprise. Il se retrouve dans une atmosphère professionnelle et peut se concentrer uniquement sur ses missions. Ce cadre lui permet également de créer du lien et d’éviter ainsi le risque de solitude. C’est comme si l’employé allait au bureau. Le bureau en coworking offre un environnement de travail nouveau, propice au bien-être, à la créativité et à la productivité.

 

Quelles sont les obligations de l’employeur face au coworking ?

Si l’entreprise impose à ses salariés de télétravailler, elle doit s’assurer qu’ils sont correctement équipés pour mener à bien leurs missions en dehors de ses locaux. Elle se doit donc de rembourser les frais professionnels engagés à cet effet. On compte parmi eux : les forfaits mobile et internet, le chauffage, les achats de fournitures ou d’un fauteuil ergonomique, etc. En revanche, aucune réglementation ne mentionne la prise en charge financière d’un bureau en coworking comme un droit devant être accordé au salarié qui le demande.

Il est toujours possible de formuler une demande de financement d’un espace de coworking auprès de son employeur, mais ce dernier n’est pas dans l’obligation de l’accepter. Cette requête fera l’objet d’une négociation avec le référent hiérarchique et le responsable des ressources humaines, et sera traitée au cas par cas.

 

Comment demander à son entreprise de payer pour un espace de coworking ?

Une demande de financement d’un espace de coworking s’argumente. D’abord, l’employé précise ses motivations personnelles – impossibilité de travailler depuis son domicile par exemple – et les modalités d’organisation souhaitées : recours régulier ou ponctuel, jours concernés, etc.

Il peut ensuite, pour consolider sa négociation, évoquer les avantages pour l’entreprise de l’espace de coworking. Deux atouts principaux sont à retenir :

  • la flexibilité : l’espace de coworking fonctionne par abonnement, sans engagement avec des délais souples. Cette adaptabilité peut être l’occasion d’effectuer un premier test pour le salarié et son employeur sur une période donnée ;
  • le coût : contrairement au travail à domicile, pas besoin d’investir dans tout l’équipement nécessaire à l’activité du télétravailleur (hors matériel informatique), tout est disponible sur place et c’est autant de dépenses en moins pour l’entreprise !