Quel défaut peut-on citer lors d'un entretien d'embauche ?

Quel défaut peut-on citer lors d'un entretien d'embauche ?

chloe.larmignat

Quels sont vos 3 défauts ? Vous ne couperez certainement pas à cette question lors de vos entretiens d’embauche. Grand classique des sessions de recrutement, la question des défauts met encore mal à l’aise les candidats. Peut-on vraiment citer n’importe quel défaut lors d’un entretien d’embauche ? Est-ce qu’il y a des défauts à éviter et quels défauts mentionner lors d’un entretien d’embauche ? Nos conseils.

Donner ses défauts en entretien : les points d’attention

Les motivations du recruteur

Si les recruteurs vous posent des questions comme “Pouvez-vous me citer vos 5 défauts principaux ?”,ce n’est pas un hasard. Il y a une réelle intention derrière. Il y en a même plusieurs.

Tout d’abord, il s’agit d’apprendre à mieux vous connaître. En effet, les défauts font tout autant partie de votre personnalité que les qualités. Et c’est un excellent moyen de jauger votre franchise et votre authenticité. 

De plus, en cherchant à connaître vos défauts, le recruteur souhaite savoir si vous avez une bonne connaissance de vous-même. Avoir conscience de ses défauts, c’est aussi faire preuve de maturité et d’une bonne capacité d’auto-analyse. 

Et pour finir, même si cette question n’a pas pour but de vous déstabiliser, le recruteur évalue votre réaction. En somme, il vérifie que vous avez bien préparé votre entretien d’embauche.

Les défauts à ne pas citer

Avant d'analyser les défauts dont on peut parler en entretien, il est important de découvrir rapidement ceux qu’il faut éviter de citer.

En première place, on trouve le fameux "perfectionniste". Les recruteurs sont lassés de cette réponse qui n’est qu’une solution de contournement pour ne pas avoir à répondre sincèrement à la question des défauts en entretien d’embauche. 

Dans un tout autre registre, nous vous conseillons d’éviter les adjectifs qui peuvent apparaître comme extrêmes, à l’instar d'excentrique, têtu ou encore rancunier. 

De même, évitez de citer des défauts rédhibitoires pour le poste que vous visez. Généralement, en regardant l’offre d’emploi, vous devriez être en mesure de vite les identifier. Par exemple, pour un poste d’assistant·e de direction, il est préférable d’éviter de mentionner que n’êtes pas quelqu’un de très organisé.

Comment identifier les défauts à aborder lors d’un entretien d’embauche ?

Pour répondre le plus facilement et le plus naturellement possible à la question des défauts en entretien d’embauche, il est nécessaire de se préparer. Cela vous évitera de citer n’importe quel défaut à cause du stress.

Pour cela, la première étape consiste à réaliser une introspection. Il s’agit alors de prendre le temps d’analyser votre personnalité pour mettre en lumière vos défauts et vos qualités. Il n’est pas nécessaire de faire un test de personnalité. Il est plus utile d’étudier vos comportements et vos réactions au quotidien aussi bien dans la vie professionnelle que personnelle. 

Une fois que vous avez une première liste de défauts, vous pouvez consulter vos proches. Ne leur dites pas ce que vous avez vous-même noté, afin de ne pas influencer leur réponse. 

Vous pouvez alors recouper les réponses pour identifier les défauts qui reviennent le plus vous concernant. Ensuite, en fonction du poste visé et du nombre de défauts demandés par le recruteur, vous pourrez choisir les réponses les plus adaptées.

10 défauts à citer en entretien d’embauche

Voici les 10 défauts que vous pouvez aborder en entretien d’embauche : 

  1. l’obstination ;
  2. le manque de confiance en soi ;
  3. l’émotivité ;
  4. le besoin de contrôle ;
  5. l’ambition ;
  6. l’esprit de compétition ;
  7. la timidité ;
  8. l’impatience ;
  9. la maladresse ;
  10. la gourmandise.

L’obstination

Le premier défaut que vous pouvez avouer sans crainte lors d’un entretien d’embauche est l’obstination. 

Cette détermination, et cette ténacité, particulièrement marquées chez vous, peuvent être un défaut si vous avez du mal à lâcher prise. Mais cela peut aussi s’avérer être un atout, car cela signifie que vous allez au bout des choses et que vous mettez tout en œuvre pour atteindre votre but.

Le manque de confiance en soi

Le manque de confiance en soi est un défaut qui assez peu cité en entretien d’embauche pourtant, il concerne de nombreuses personnes.

Admettre que l’on manque de confiance en soi, c’est oser se montrer vulnérable. C’est aussi démontrer sa capacité à se remettre en question et son envie de faire ce travail sur soi.

L’émotivité

Si pendant longtemps les émotions n’ont pas eu leur place dans le monde du travail, tel n’est plus le cas aujourd’hui. Au contraire, être émotif est tout à fait admis d’autant que généralement, les personnes sensibles sont aussi créatives et empathiques. 

Être connecté à ses émotions de manière assez forte est donc un défaut que l’on peut tout à fait citer en entretien. Toutefois, pensez à préciser ce n’est pas pour autant que des débordements sont à craindre.

Le besoin de contrôle

Aimer tout contrôler peut être vu comme de la rigueur, mais aussi comme une difficulté à déléguer. Par conséquent, il s’agit bien d’un défaut. Surtout quand cela occasionne un stress et une pression supplémentaires. 

Si vous candidatez à un emploi de manager ou de dirigeant, votre control freak doit être mis en balance avec votre capacité à travailler en équipe par exemple pour que ce défaut ne nuise pas à votre embauche.

L’ambition 

Est-ce vraiment un défaut d’être ambitieux ? En France, cela reste souvent mal perçu. L’ambition est associée aux personnes considérées comme "arrivistes". 

Toutefois, être ambitieux peut aussi être une grande qualité puisque cela signifie que vous êtes prêt à déployer tous les moyens nécessaires pour atteindre vos objectifs, sans retenir vos efforts.

L’esprit de compétition

L’esprit de compétition est également un défaut qui peut être admis en entretien d’embauche. En effet, même si on peut y voir une personne prête “à jouer des coudes” pour arriver à ses fins, l’esprit de compétition traduit également une volonté de se dépasser. 

La timidité

Si vous êtes timide, n’ayez pas peur de le dire en entretien d’embauche.

Tout d’abord, cela permet au recruteur d’adapter son discours. D’autre part, votre timidité va certainement parler d’elle-même alors autant l’assumer. Encore une fois, montrer que vous vous connaissez et faire preuve de franchise ne pourra que jouer en votre faveur.

L’impatience

L’impatience est un défaut que vous pouvez tout à faire dire en entretien d’embauche. 

Aimer que les choses se fassent rapidement est souvent une excellente motivation pour trouver des solutions, afin de réaliser les tâches de manière plus efficace. Votre défaut d’impatience peut vite devenir une qualité aux yeux de l’entreprise.

La maladresse

Il vous arrive souvent de faire tomber des choses ou de renverser votre café, ce qui donne lieu à des situations cocasses, voire gênantes ? Oser le dire en entretien. Ainsi, personne ne sera surpris lorsque vous ferez votre première maladresse. Et à moins de faire un métier manuel, cela sera sûrement perçu comme un défaut tout à fait acceptable.

Le défaut bonus : la gourmandise

Dernier défaut qu’il est possible de citer en entretien d’embauche : la gourmandise.

Avouez sa gourmandise permet de citer un défaut tout en évoquant votre passion pour les bonnes choses. Non seulement cela permet de détendre l’atmosphère, mais c’est aussi une très bonne façon d’exprimer votre soif de nouveaux projets. 

Comment transformer les défauts en qualités ?

Vos défauts peuvent se transformer en forces, tout particulièrement si vous apprenez à en parler de manière constructive. 

Pour cela, il ne suffit pas d’énumérer vos défauts au recruteur. Il faut étayer vos propos. Expliquez en quoi cela est un défaut, et donnez des exemples de situations dans lesquelles ce défaut a pu ressortir. Puis exposez de manière concrète les actions que vous avez mises en place pour atténuer ce défaut. 

Par ailleurs, pensez à finir sur une note positive. Soit en exposant vos défauts avant vos qualités si la question portait sur les deux, soit en contrebalançant votre défaut avec un point positif comme le fait que vous en avez conscience et que vous travaillez dessus.

Pour conclure, lorsque le recruteur vous demande quels sont vos défauts en entretien d’embauche, surtout ne fuyez pas la question. Au contraire, faites-en un moment d’échange où vous allez pouvoir montrer que vous avez une bonne connaissance de vous-même et que vous êtes en mesure de vous remettre en question. Rappelez-vous qu’un entretien d’embauche réussi, est un entretien où le recruteur a pu apprendre à vous connaître bien au-delà de votre CV.

Catégorie: 

Derniers articles "Entretien d'embauche"

Recrutement : les 5 moments où le silence est d’or quand on est candidat

21 Novembre 2023
Chaque candidat a le droit d’avoir son avis et son opinion. Pourtant, il peut être parfois intéressant de marquer une pause dans l’échange, voire de garder le silence quand cela est nécessaire. Cela ne veut pas dire que vous devez vous brider, mais peut-être réfléchir plus longuement avant d’apporter certaines réponses ou commentaires à la discussion. Voici les 5 moments où l’expression "tourner 7 fois sa langue dans sa bouche" peut vraiment être utile à votre candidature.

Comment refuser une offre d’emploi après une proposition d’embauche ?

26 Octobre 2023
Lors de leur recherche d’emploi, la plupart des candidats vivent au moins quelques refus de la part des entreprises. Mais l’inverse est aussi vrai ! Il arrive (plus souvent que vous ne le pensez) que les candidats refusent des offres d’emploi au moment de la proposition d’embauche. Il n’y a aucune honte à le faire ; trouver l’emploi qui vous convient vraiment est très important. Alors, comment refuser une offre d’emploi ? Nos conseils pour le faire efficacement.

Comment se passe un job dating : définition & conseils pour le préparer

03 Octobre 2023
Rencontrer une dizaine de recruteurs en 1h30, c’est possible… comment ? Grâce au job dating ! Ce mode de recrutement original est de plus en plus répandu, notamment dans les événements comme les salons de l’emploi. Les agences d’intérim ou encore les entreprises qui recrutent des saisonniers ont ouvert la porte à la démocratisation de cette pratique qui fait la part belle à l’échange et à la rencontre entre un candidat et un recruteur. Quelle définition pour le job dating ? Comment bien s’y préparer ? Nos conseils.

Quelles questions poser au recruteur lors d’un entretien d’embauche ?

19 Septembre 2023
Il est très commun de se préparer aux questions du recruteur lorsque l’on s’organise pour un entretien d’embauche. Mais il est moins répandu de prévoir des questions à poser au recruteur en tant que candidat. Pourtant, le fait d’être curieux en s’interrogeant sur des points pertinents peut grandement vous aider à convaincre le recruteur que vous êtes la bonne personne pour le poste. Quelles questions poser au recruteur ? Devez-vous le faire à un moment précis pendant l’entretien ?

Comment négocier son salaire en entretien d’embauche ?

08 Août 2023
Il est souvent délicat pour les candidats d’aborder le sujet de la rémunération lors d’un entretien d’embauche. Pourtant, il s’agit d’une question tout à fait légitime. D’ailleurs, pour les recruteurs, un candidat qui ose aborder le sujet de la rémunération en entretien, est une personne capable d’aborder les sujets même les plus sensibles. Mais alors comment bien négocier sa rémunération et ses avantages ? Quelles sont les bonnes pratiques pour négocier son salaire pendant un entretien d’embauche ? Voici nos meilleurs conseils.

Dernières actualités ensoleillées

Opportunités de recrutement dans le secteur de la santé en France

27 Novembre 2023
Opportunités de recrutement dans le secteur de la santé en France : un secteur porteur d'emplois, avec de nombreux métiers en tension. Explorez toutes les perspectives de recrutement de professionnels de la santé : métiers, formations, emplois et salaires en France.

Recrutement : les 5 moments où le silence est d’or quand on est candidat

21 Novembre 2023
Chaque candidat a le droit d’avoir son avis et son opinion. Pourtant, il peut être parfois intéressant de marquer une pause dans l’échange, voire de garder le silence quand cela est nécessaire. Cela ne veut pas dire que vous devez vous brider, mais peut-être réfléchir plus longuement avant d’apporter certaines réponses ou commentaires à la discussion. Voici les 5 moments où l’expression "tourner 7 fois sa langue dans sa bouche" peut vraiment être utile à votre candidature.

Informatique : freelance ou salarié dans le monde de l’IT ?

10 Novembre 2023
Le monde de l’informatique est un secteur en plein essor. Il existe de plus en plus de métiers très intéressants, toujours en mutation. Plus encore que dans d’autres domaines d’avenir, les professionnels de l’IT (Information Technologies) sont très demandés par les entreprises et voient leurs profils devenir rares… et précieux ! L’avantage ? Ils ont le choix du type de contrat qui leur convient le mieux. Tour d’horizon.

[Le chiffre du mois] En 2024, les salaires devraient augmenter de 4% en moyenne en France

06 Novembre 2023
Le fondateur de Meteojob, Marko Vujasinovic, s’intéresse ce mois-ci à une étude menée par le cabinet de recrutement PageGroup sur les augmentations de rémunération de 2024. Tous les métiers et secteurs seront-ils concernés ?

Comment se faire repérer par un chasseur de tête et comment répondre s’il vous contacte ?

31 Octobre 2023
Que vous entamiez une recherche d’emploi, soyez ouvert à de nouvelles opportunités ou bien que vous ne soyez pas à l’écoute du marché pour l’instant… vous pourriez avoir envie de rendre votre profil visible du monde du travail. Et plus particulièrement des chasseurs de tête. L’avantage ? Vous recevez des propositions pour postuler sans même avoir à chercher. Comment vous faire repérer ? Comment gérer la relation avec un chasseur de tête ?