Les actualités de l'emploi sur Meteojob - Comment réaliser un CV qui donnera envie de vous contacter ?
Votre compte
Navigation
Rechercher un emploi

Comment réaliser un CV qui donnera envie de vous contacter ?

Comment réaliser un CV qui donnera envie de vous contacter ?

22 Mai 2018

S’il apparaît souvent comme un casse-tête ou un pensum, c’est que le CV est une étape obligatoire généralement sous-utilisée par les candidats. Son nom même est trompeur : curriculum vitae, c’est en latin le « déroulement de la vie », la description plate et pénible de toutes nos expériences professionnelles antérieures. Or un CV réussi doit précisément être le contraire ! Un message impactant qui, en quelques secondes, ces fameuses 30 secondes que le recruteur lui accordera, agrippe son attention et lui donne envie d’en savoir plus sur vous.
Comment préparer un CV qui donnera envie de vous recontacter ? Pour vous aider, Meteojob fait le tour des bonnes pratiques.



Avant de prendre la plume, définissez votre message

Votre CV est un outil de communication. Il doit faire passer un message clair sur qui vous êtes, le poste que vous visez et l’adéquation entre les deux. Ce n’est pas un résumé « ma vie, mon œuvre ».
Il est donc important de commencer par faire un bilan personnel et professionnel avant de prendre la plume. Attrapez une page blanche et listez :

- Le poste visé. Vous structurerez ainsi votre CV autour d’un projet professionnel précis.

- Les compétences clés que vous avez, en distinguant les « hard skills », les compétences techniques, académiques que vous exposez naturellement dans un CV, et les « soft skills » qui relèvent du savoir-être et de l’intelligence émotionnelle. Ces dernières sont souvent oubliées alors que les recruteurs y sont de plus en plus sensibles.

- Les métiers et les engagements associatifs que vous avez eus en reprenant pour chacun vos principaux résultats chiffrés. Le CV doit vous permettre de mettre en avant vos réalisations plus que vos missions. Imaginez que vous êtes un designer qui fait son « book » : que présenteriez-vous ?

- Les 5 traits qui caractérisent votre personnalité. Un CV doit laisser transparaître qui vous êtes, vos principales qualités. Plus il sera personnel, plus il aura de relief et suscitera l’intérêt. Ces 5 traits de caractères ne seront probablement pas écrits noir sur blanc mais vous pourrez vérifier qu’ils ressortent dans le texte.

- Votre elevator pitch. C’est le message que vous avez le temps de faire passer si vous vous présentez à un inconnu dans un ascenseur (« elevator » en anglais). Il vous permettra de vérifier une fois votre CV rédigé qu’il met bien en avant ce que vous aviez prévu.


Prenez votre temps. Ce travail minutieux vous sera très utile pendant votre recherche. Faire son CV doit être un exercice efficace pour vous car il vous aura permis de vous poser les bonnes questions ! Après ce brainstorming indispensable, vous pouvez passer à la rédaction.



« Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement »

Ecrire un CV est un travail… d’écriture précisément ! Vous adopterez donc les règles d’or de tout texte :

- Il doit être structuré. Les catégories habituelles d’un CV sont : expériences professionnelles, formation, état civil. Vous pouvez y ajouter d’autres parties : compétences, outils, centres d’intérêt si cela est pertinent, ainsi qu’un résumé de quelques lignes en début de CV reprenant l’elevator pitch évoqué plus haut.

- Il doit être précis : évitez les mots passe-partout, les tournures peu claires et éliminez les fautes d’orthographe. Relisez-vous et faites-vous relire. Un regard extérieur est nécessaire car le relecteur pourra vous dire en toute honnêteté si votre document est clair et limpide.

- Il doit être facile à lire. Rappelez-vous que le recruteur n’aura que 30 secondes pour le lire. Votre CV doit tenir en 1 page et se lire en un coup d’œil. Est-il aéré ? Choisissez un design sobre mais élégant. Vous pouvez en trouver sur des sites comme canva.com ; ou bien si vous n'avez aucune idée, Meteojob créé votre CV en quelques secondes à partir de votre profil. Est-ce que les informations principales ressortent tout de suite ? Est-ce que le vocabulaire utilisé n’est pas trop technique ou jargonnant ? En effet, votre CV est lu par des interlocuteurs divers de l’entreprise : votre futur manager qui maîtrise certainement les mêmes termes techniques que vous mais aussi votre n+2, les RH. S’ils ne comprennent pas votre CV, ils passeront au suivant, c’est humain.


A nouveau, prenez le temps d’écrire le texte et de vous y replongez le jour suivant à tête reposée. Un CV se prépare et se mûrit étant donné son importance clé. Enfin, n’hésitez pas à l’adaptez à chaque offre, en modifiant l’ordre d’apparition des compétences par exemple. A vous de jouer !