Les actualités de l'emploi sur Meteojob - Faire parler les données : une compétence très recherchée
Votre compte
Navigation
Rechercher un emploi

Faire parler les données : une compétence très recherchée

Faire parler les données : une compétence très recherchée

25 Avril 2017
Avec la numérisation de nos sociétés et de l’économie, les données se multiplient et attisent la convoitise de secteurs allant de la banque au commerce en passant par la santé ou l’industrie. Car stockées puis analysées ces big data sont tour à tour promesse d’économies, de nouveaux clients, d’efficacité accrue ou de réduction des risques. Les collaborateurs en mesure de les faire parler sont donc la cible très prisée des marchés.

Selon une étude menée par l’éditeur Talend, 80% des directeurs de systèmes d’information envisagent de mener au moins un projet Big Data en 2017. « Ainsi, 26 % des personnes interrogées font de l’analytique en temps réel leur priorité pour 2017. Viennent ensuite la gestion des métadonnées et la préparation de données en libre-service, avec respectivement 20 et 18 % des répondants. Les projets liés à l’intelligence artificielle/apprentissage automatique et à l’internet des objets (IoT) rentrent également dans le périmètre des priorités des DSI (10 % et 5 % d’entre eux, respectivement) », précise l’éditeur dans un communiqué.

En France comme ailleurs, le Big Data est donc perçu comme l’un des domaines les plus porteurs des années à venir. Car les entreprises entendent déployer des capacités d’analyse afin de ne pas se retrouver distancées par la concurrence dans une ère digitale où la data est devenue un pendant central de l’économie.

« Les technologies du Big Data démontrent leur complémentarité avec les outils de Business Intelligence utilisés par nos consultants en réponse aux attentes de nos clients. L’analyse de très grands volumes de données diverses permet de sortir des tendances et des projections, de mieux connaître le parcours client, ou encore d’optimiser la logistique ou le risque client, explique Céline Sauvage-Orluc, responsable Ressources Humaines de Synergy France. Depuis le mois de mars nous avons ainsi un consultant référent Big data dédié. Et d’autres consultants seront certifiés dans les mois à venir », poursuit-elle.

Les entreprises au service du numérique (ESN) comme Synergy sont en effet particulièrement sollicitées par leurs clients pour exploiter le potentiel des Big Data.

Des compétences pointues pour une palette de métiers

Toutefois si le terme de Big Data a fait son apparition il y a 20 ans, les métiers liés à son traitement et à son analyse se sont depuis énormément spécialisés et évoluent rapidement. Dans son rapport Formations et compétences Cloud computing et Big data en France, l’OPIIEC (1) estimait ainsi que les métiers de la data exigent des compétences pointues pour que faire parler les données soit synonyme de création de valeur.

Il y était également rappelé que le seul métier de Data Scientist ne couvrait pas tous les besoins. Data Analysts, Data Designers, Consutants Big Data, Architectes Data Science ou encore Data Engineers, tous ces métiers ont leurs spécificités et requièrent des compétences mathématiques, informatiques et humaines plus ou moins élevées.

Mais toutes demandent la maîtrise d’hard skills comme de soft skills pour notamment comprendre les contextes, les métiers et les besoins d’une entreprise engagée dans un projet de Big Data. Des profils qui manquent aujourd’hui, car la demande est grande et la réponse des institutions formatrices s’est un peu faite attendre. Les candidats aujourd’hui dotés de la polyvalence et de la technicité demandées sont donc choyés.

(1) Observatoire Paritaire des métiers du Numérique, de l’Ingénierie, des Études et du Conseil et des métiers de l’événement.