Les actualités de l'emploi sur Meteojob - Faut-il privilégier l’honnêteté en entretien d’embauche ?
Votre compte
Navigation
Rechercher un emploi

Faut-il privilégier l’honnêteté en entretien d’embauche ?

Faut-il privilégier l’honnêteté en entretien d’embauche ?

24 Août 2021

Lors d’une recherche d’emploi, certains candidats sont parfois tentés d’enjoliver leur CV, leur parcours professionnel ou leur personnalité dans la lettre de motivation pour décrocher un entretien d’embauche. Mais est-ce une bonne idée ? Vouloir séduire à tout prix un recruteur en répondant à une offre d’emploi peut en effet se retourner contre soi à l’oral. Et si l’honnête en entretien était le meilleur tremplin vers l’emploi



Mentir sur son CV : un pari risqué


Selon une enquête parue dans Le Figaro, 47% des recruteurs ont déjà décelé des mensonges dans les CV. Si omettre une expérience professionnelle ou gonfler son précédent salaire est admis, enjoliver vos capacités peut se retourner contre vous, sachant que 91% des chasseurs de tête vérifient les informations. Ils n’hésitent pas à contacter les précédents employeurs pour en apprendre plus sur le candidat, ses capacités professionnelles et son attitude au sein d’une équipe.

Aussi, si vous faites partie des 50% de candidats à avoir déjà menti lors des candidatures réfléchissez-y à deux fois : le jeu en vaut-il la chandelle ? En entretien, le mensonge est plus facilement démasqué, d’autant que les recruteurs aguerris repèrent facilement les failles (langage corporel, recoupement des informations, etc). 



Avouer ses défauts : une bonne stratégie ?


Une fois votre CV en main, le recruteur attend de vous de l’honnêteté en entretien et de la fiabilité. Réfléchissez en amont à la fameuse question « Quels sont vos défauts et vos qualités ? ». Vous n’allez certes pas afficher clairement vos défauts (« Je suis toujours en retard », « Je ne suis pas très sociable »), pour éviter de passer à côté d’un poste qui vous intéresse. Mais sachez également que n’en mentionner aucun ne joue pas en votre faveur : les recruteurs savent repérer si un candidat est trop beau pour être vrai. Il s’agit donc de trouver un juste milieu entre tout dire et tout cacher

Car si les employeurs cherchent un candidat répondant aux caractéristiques du poste, ils veulent aussi voir votre personnalité. Être à l’écoute durant l’entretien, respectueux et chaleureux est important. Se montrer humain, avec quelques failles aussi.



Être honnête en entretien


L’University College de Londres a mené une étude (2017) indiquant que plus le candidat est qualifié pour un poste, plus son honnêteté est appréciée en entretien. En revanche, si le candidat était très peu qualifié, mieux valait ne pas trop en dire. Notre conseil ? À l’oral, essayez de vous fixer une ligne de conduite claire et cohérente : c’est ainsi que vous séduirez les recruteurs. Montrez vos motivations pour le poste à pourvoir et votre projet professionnel. Vous serez ainsi plus crédible et rassurerez l’employeur sur vos compétences et aptitudes. C’est en montrant vos points forts lors de votre candidature et votre savoir-être que vous réussirez à vous démarquer.


Pour réussir un entretien, entrainez-vous au préalable à l’oral pour être plus à l’aise et parler avec cohérence de vos différentes expériences. Avec l’employeur, privilégiez l’honnêteté en entretien pour éviter les erreurs de parcours. Et pour gagner des points de confiance, apprenez à parler le langage du recruteur !