Les actualités de l'emploi sur Meteojob - Devoteam nous informe sur sa politique d’emploi de personnes en situation de handicap
Votre compte
Navigation
Rechercher un emploi

Devoteam nous informe sur sa politique d’emploi de personnes en situation de handicap

Devoteam nous informe sur sa politique d’emploi de personnes en situation de handicap

16 Novembre 2020

Pouvez-vous nous présenter Devoteam en quelques mots ?

Devoteam est une Entreprise de Services du Numérique (ESN) française créée en 1995 et présente dans 18 pays en Europe, Afrique du Nord, Moyen-Orient et en France à Paris, Lyon, Toulouse, Nantes, Marseille et Lille.

Nous sommes un acteur majeur du conseil en technologies innovantes et management pour les entreprises. Nos 7600 professionnels sont engagés à faire gagner la bataille du digital à nos clients.

Avec plus de 25 ans d’expérience, nous améliorons les performances des entreprises en les accompagnant dans l’adoption des usages digitaux et en construisant des infrastructures à la pointe de la technologie.
Chez Devoteam, nous sommes des #digitaltransformakers.

Depuis quand menez-vous des actions en faveur de l'emploi des personnes reconnues travailleur handicapé ?

Dès 2007, le Groupe Devoteam s’est engagé dans une politique d’emploi des personnes en situation de handicap. Souhaitant développer et pérenniser sa politique en faveur de l’égalité des chances, Devoteam a signé, en janvier 2018, son 3ème accord de groupe qui prévoit notamment de recruter des personnes en situation de handicap, de les accompagner et de les maintenir à leur poste mais également de renforcer les prestations confiées au secteur protégé et adapté (EA et ESAT).

Nous ne comptons pas nous arrêter là car nous devrions signer notre 4ème accord qui se déroulera de sur la période de 2021 à 2023.

Pour en savoir plus, vous pouvez visiter notre site devoteam.fr/handicap

Aujourd'hui, chez Devoteam, les candidats en situation de handicap peuvent-ils occuper tous les postes ? En particulier les postes de consultants ?

100 % des postes chez Devoteam sont ouverts aux personnes en situation de handicap. Nous ne faisons pas de différence entre les recrutements sur des postes en structures ou de consultants.

95 % de nos collaborateurs en situation de handicap occupent des postes de consultants contre 90% toute population confondue.

Comme vous pouvez le voir, la majorité de nos collaborateurs intervient, en qualité de consultant, directement en prestations chez nos clients. Notre problématique pourrait être, dans certains cas, l’intégration au sein des équipes mais également le maintien dans l’emploi à distance. Heureusement, comme la majorité de nos clients a également une politique d’emploi de personnes en situation de handicap, nous n’avons jamais rencontré de difficulté pour mettre en place ces actions.

Quels ont été les principaux résultats de la mission handicap de Devoteam depuis sa création ? Quels sont les prochains chantiers ?

Notre objectif, dans le cadre de ce 3ème accord en faveur de l’insertion professionnelle de personnes en situation de handicap, est de recruter 21 nouveaux collaborateurs. Nous avons déjà 28 nouveaux collaborateurs en situation de handicap qui nous ont rejoint depuis le début de cet accord et ce n’est pas fini.

En parallèle, nous avons effectué 145 aménagements de postes et maintiens dans l’emploi depuis le début de notre 1er accord en 2012. Ces aménagements vont de l’équipement d’un PC plus léger ou de l’équipement d’un dictaphone, filtres sur lunettes… à l’accompagnement dans le cadre d’un déménagement en région avec des aides techniques pour éviter l’accentuation de la pathologie de ce collaborateur.

Notre prochain chantier est de recruter et de trouver davantage de collaborateurs en situation de handicap correspondant à nos besoins et ayant un niveau de diplôme souhaité par Devoteam.

Pour rappel, 80% des personnes en situation de handicap n’ont pas le Bac. Chez Devoteam, nous recrutons principalement des collaborateurs ayant un diplôme d’écoles de commerce ou d’ingénieur.

Nous constatons donc qu’il y a une différence importante entre les besoins du Groupe et le niveau de diplôme des personnes en situation de handicap.

Pour remédier à ce décalage et recruter de nouveaux collaborateurs formés spécifiquement aux besoins techniques de l'entreprise, nous nous associons avec d’autres ESN (Entreprise de Services du Numérique) pour proposer et accueillir en alternance, des personnes en situation de handicap.
Hormis le fait de former des personnes en situation de handicap aux métiers de l’informatique, ce projet permet de développer l’employabilité et de faciliter l’intégration professionnelle, chez Devoteam ou dans une autre société, d’alternants qui suivent ces formations.

Pourriez-vous nous donner un exemple d'une intégration réussie, et les raisons de ce succès ?

Nous avions reçu le CV d’un collaborateur en situation de handicap qui n’avait pas travaillé depuis plusieurs années donc à première vue moins attractif pour les managers. Au sein de la mission handicap nous avons mis en avant son CV et ses compétences transférables.
Un manager s’est intéressé à son profil et a souhaité le rencontrer. Lors de cette rencontre, ce dernier s’est rendu compte que les compétences techniques et la personnalité du futur collaborateur était en adéquation avec les besoins de Devoteam. Cette rencontre lui a permis également de bien comprendre que, durant cette période d’inactivité apparente sur son CV, le collaborateur était finalement en période de soins et qu’il en avait profité pour effectuer une veille sur les évolutions technologiques.

Afin de faciliter l’intégration du collaborateur et ne pouvant se déplacer avec un autre moyen de locomotion, la mission handicap prend en charge, une partie des frais de trajets domicile-travail effectués par ce dernier avec son véhicule personnel.

Ainsi, le manager a trouvé un collaborateur ayant toutes les compétences requises pour travailler chez son client. Et le collaborateur a retrouvé un poste correspondant à ses attentes après une longue période d’inactivité professionnelle