Les actualités de l'emploi sur Meteojob - Qu'est-ce que le CPF de transition professionnelle ?
Votre compte
Navigation
Rechercher un emploi

Qu'est-ce que le CPF de transition professionnelle ?

Qu'est-ce que le CPF de transition professionnelle ?

02 Février 2021
Le projet de transition professionnelle a été mis en place le 1er janvier 2019 pour permettre aux salariés souhaitant changer de métier de financer des formations certifiantes en lien avec leur projet afin d’être rapidement employables.

Il s’agit d’une des mesures du plan de relance de l’activité. Le gouvernement continue de renforcer les crédits alloués à ce dispositif. 100 milliards d’euros seront utilisés en 2021. Vous souhaitez vous reconvertir, mais vous ne disposez pas de diplômes pour trouver un métier dans un secteur différent du vôtre ? Découvrez de quels avantages vous pouvez disposer et les conditions nécessaires pour accéder au compte personnel de formation de transition personnelle.

En quoi consiste précisément le Compte personnel de formation de transition professionnelle ?

Le compte personnel de formation (CPF) est un dispositif mis en place dans le cadre de la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel. Ce compte permet d'acquérir des droits à la formation utilisables tout au long de sa vie professionnelle.

Le projet de transition professionnelle est l’un des avantages que vous pouvez mobiliser grâce à votre CPF. En général, les formations auxquelles vous avez droit vous permettent de rester compétent tout au long de votre carrière.

Grâce à la transition professionnelle, vous pouvez alors financer des formations certifiantes en rapport avec votre reconversion professionnelle, même si celle-ci n’a pas de rapport avec votre ancien métier.

En tant que salarié, vous pouvez ainsi bénéficier d’un droit de congé et d’un maintien de votre rémunération pendant la durée de votre formation.

Pendant votre formation, vous continuez à bénéficier de votre protection sociale et êtes couvert contre le risque d’accident du travail même si vous ne travaillez pas pour votre employeur lors de vos heures de formation.

Vous devez justifier de votre présence à la formation auprès de votre entreprise car votre employeur continuera de payer votre salaire et demandera remboursement auprès de la commission paritaire interprofessionnelle de sa région (CPIR) qui est chargée de prendre en charge financièrement les projets de transition professionnelle des salariés.

Comment pouvez-vous en bénéficier ?

Vous êtes intéressés par une formation qui vous permettra d'accomplir votre reconversion professionnelle ? Voici les conditions à remplir pour pouvoir bénéficier de cette aide :

  • Vous devez justifier d’une ancienneté d’au moins vingt-quatre mois, consécutifs ou non, en qualité de salarié, dont douze mois dans l’entreprise, quelle qu’ait été la nature des contrats de travail successifs.
  • Des modalités particulières d’ancienneté sont prévues pour les salariés souhaitant réaliser leur projet de transition à l’issue d’un CDD et pour les salariés intérimaires ou intermittents du spectacle.


  • La condition d’ancienneté n’est pas exigée pour :

  • Les personnes bénéficiaires de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapées (OETH)
  • Les salariés licenciés pour motif économique ou pour inaptitude qui n’ont pas suivi de formation entre leur licenciement et leur nouvel emploi.


  • Que cela soit par envie d’étoffer ses compétences ou tout simplement par lassitude de votre métier actuel, envisager une reconversion devient maintenant beaucoup plus facile.

    Grâce aux aides mises en place par l’Etat, vous pouvez aborder plus sereinement votre transition professionnelle.

    Changer de secteur d'activité et entreprendre une reconversion professionnelle par une formation permettent d’aborder l’avenir avec confiance tout en gardant de la stabilité en conservant les avantages de votre contrat de travail.