Les actualités de l'emploi sur Meteojob - Alors, heureux de retourner au travail ?
Votre compte
Navigation
Rechercher un emploi

Alors, heureux de retourner au travail ?

Alors, heureux de retourner au travail ?

05 Juin 2020

Qui dit temps exceptionnels, dit mesures exceptionnelles… Et si la situation semble s’améliorer et la vie reprendre son cours, le retour au travail est néanmoins empli de doute, de crainte et parfois d’un sentiment amer. Entre ceux qui se réjouissent de leur liberté retrouvée et ceux qui s’habituaient au télétravail, les cœurs balancent et le présent est au bilan. Et vous, où en êtes-vous ?

 

Tout semble différent

 

D’après une étude menée au mois de mai par la Startup Sparkup, plus de la moitié des Français sont heureux de retourner au bureau. Mais certains ont tout de même très bien vécu le travail à domicile forcé (29,3 %), au point de vouloir continuer. La conséquence ? Une vraie volonté de se tourner vers un télétravail plus fréquent, même après le retour à la normale.

Selon un sondage CSA pour Malakoff Humanis publié le 6 mai, ils seraient 60 % à vouloir introduire cette nouvelle pratique dans leur quotidien. Et si beaucoup s’inquiètent du devenir économique de leur entreprise, un tiers sont convaincus que cette crise sanitaire va être source de réflexion de leur entreprise vis-à-vis du télétravail.

 

Un retour à la normale donc, mais où les changements à venir se font déjà sentir.

 

 

La reprise, une source d’angoisse ?

 

Le confinement et la crise sanitaire dans son ensemble ont été une source de stress pour tous. Certains sont d’ailleurs très inquiets à l’idée de reprendre leur activité au sein de l’entreprise. Entre les mesures de précaution et de distanciation sociale, et les adaptations diverses, le retour peut être anxiogène, car très éloigné de ce que l’on a pu connaitre auparavant.

 

Et c’est encore plus vrai pour certains métiers, et notamment ceux qui sont en proximité directe avec le public, où il faut à la fois faire respecter les mesures sanitaires, se protéger soi-même et apporter un service de qualité ! Les clients peuvent se montrer stressés, impatients ou au contraire indifférents aux nouvelles règlementations : les sources d’appréhension ne manquent pas.

 

 

Enfin libre… d’aller retrouver le travail et les collègues

 

Pendant le confinement, beaucoup de parents ont dû concilier travail à domicile et garde des enfants. Avec ou sans enseignement à distance, l’adaptation des parents a été compliquée. L’épuisement, la sensation de ne pas pouvoir tout faire, font que beaucoup expriment leur hâte de reprendre le travail en présentiel malgré les conditions !

 

Sortir de chez soi, retrouver ses collègues à la machine à café sont autant de joies simples du quotidien que les salariés avaient dans l’ensemble hâte de retrouver.

 

Ils sont prêts à ajuster leurs habitudes et vivre encore avec des contraintes (porter un masque dans les transports, travailler en horaires décalées) pour la joie de retrouver une liberté de circulation et de reprendre des échanges humains… moins virtuels.