Technicien d'aéronautique Avionique
Votre compte
Navigation
Rechercher un emploi

Technicien d'aéronautique Avionique

Comprendre le métier

Technicien d'aéronautique avionique

Le technicien d’aéronautique avionique s’occupe de l’entretien et de la maintenance des équipements électroniques des avions et hélicoptères embarqués sur le porte-avions Charles-de-Gaulle et les autres navires de la Marine nationale ou stationnés à terre sur les bases aériennes.

Le technicien aéronautique avionique est un spécialiste de l’électronique des aéronefs. Il s’occupe plus particulièrement des systèmes de navigation, de communication, de détection et l’ensemble des instruments de bord reliés à des ordinateurs. Il effectue l’entretien courant et intervient après des avaries.Lire la suite ...

Il gère des outils complexes. La navigation s’opère à l’aide du gyrocompas (boussole électronique), du NDB (Non Directional Beacon) et du VOR (VHF Omni-directional Radio range) qui reçoivent les signaux de balises dont la position connue permet de se repérer. D’autres instruments entrent dans son champ d’intervention : ILS (Instrument Landing System), transpondeur, pilote automatique…

Quel serait mon environnement de travail ?

Sur terre ou en mer. Le technicien d’aéronautique peut être affecté sur une base aéronavale (BAN), il connaît alors des horaires réguliers de travail. Sur les bateaux et le porte-avions, il connaît un rythme soutenu de travail. De manière générale les équipes de maintenance aéronautique des flottilles hélicoptères alternent les périodes embarquées sur les bâtiments de surface ou porte avions et les périodes à terre sur les bases aériennes.

Embarqué sur un navire, le technicien d’aéronautique peut être affecté dans une escadrille d’avions de chasse ou de guet ou à une flottille d’hélicoptère embarqué. Il travaille alors sur les pistes et dans le hangar où sont garés les avions et les hélicoptères. A terre, il peut être affecté au SMA (service de maintenance aéronautique) où s’effectuent les très grosses réparations ou les grandes visites de contrôle et de qualification en vol.

Les équipes dédiées à la maintenance aéronautique des avions de patrouille et surveillance maritime Atlantique 2 (ATL2) et Nord 262 E travaillent uniquement à terre sur les bases aériennes et sont parfois déployées sur des bases à l’étranger.

Les équipes dédiées à la maintenance aéronautique des escadrilles d’avions de chasse (Rafale et Super Etendard Modernisé) et d’avions de guet, contrôle et gestion de l’espace aéromaritime (Hawkeye) alternent les périodes embarquées uniquement sur le porte avions et les périodes à terre sur les bases aériennes.

Ai-je les compétences nécessaires ?

Rigueur, discipline, solidarité et esprit d’équipe ou plus précisément dans le cas de la Marine, esprit d’équipage, si vous appréciez ces ambiances de travail, vous apprécierez la carrière de marin.

Il vous faudra être ouvert d’esprit, avoir des capacités d’adaptation à la fois pour vous acclimater aux théâtres d’opérations extérieurs (aéronefs déployés sur une base dans un pays étranger), et pour vous intégrer dans les équipages des navires (flottilles d’hélicoptères et escadrilles d’avions de chasse et de guet).

La maîtrise de l’anglais vous sera indispensable pour travailler avec la documentation technique.

Comment accéder à ce métier ?

Deux possibilités s’offrent à vous pour devenir technicien aéronautique avionique :

- Directement, en choisissant le métier de technicien aéronautique avionique en entrant dans la marine comme officier marinier (sous-officier).

- En débutant comme matelot (de spécialité opérations navales) et en étant sélectionné quelques années plus tard pour devenir officier marinier « technicien aéronautique avionique ».

=> Entrer directement comme officier marinier « technicien aéronautique avionique » :

Conditions pour postuler :

- Etre de nationalité française.

- Avoir entre 18 et 25 ans.

- Avoir un niveau scolaire du Bac à Bac+3.

- Etre déclaré médicalement et physiquement apte.

- Savoir nager.

- Avoir effectué sa Journée d’Appel de Préparation à la Défense (JAPD).

Vos débuts dans la Marine :

Votre premier contrat d’engagement est d’une durée de 10 ans.

Vous commencez votre parcours dans la marine par une formation à l’Ecole de Maistrance à Brest (29), école qui forme tous les officiers mariniers de la Marine nationale. Durant 5 mois, vous suivrez des enseignements militaires, maritimes, et sportifs.

Vous suivrez ensuite une formation spécialisée « technicien aéronautique avionique » à l’Ecole de l'armée de l'Air de Saint-Aignant près de la base aérienne de Rochefort en Charente Maritime. Cette formation se déroulera au Centre d’instruction naval de Saint Mandrier (CIN). Cette deuxième formation dure 16 semaines. A l’issue, vous obtiendrez le BAT (Brevet d’aptitude technique) et serez affecté dans une unité de la marine. Vous poursuivrez alors votre carrière de technicien et de cadre en accédant progressivement à des responsabilités supérieures.

=> Servir dans la Marine comme matelot de la Flotte et accéder en cours de carrière à une formation pour devenir officier marinier.

Le Matelot de spécialité « maintenance aéronautique». peut être sélectionné entre 2 et 6 années de service pour suivre une formation à l’Ecole de Maistrance qui lui permettra de devenir Officier Marinier et de choisir le métier de « technicien aéronautique avionique ».

Cette sélection dépend des notations reçues par le marin chaque année, de ses aptitudes, de son potentiel et de ses aspirations.

Si vous êtes sélectionné, vous suivrez une formation (militaire, maritime et sportive) de 5 mois à l’Ecole de Maistrance à Brest (29). Vous suivrez ensuite une formation spécifique au métier de « technicien aéronautique avionique » d’une durée de 16 semaines à l’Ecole de l'armée de l'Air de Saint-Aignant. A l’issue, vous obtiendrez le BAT (Brevet d’aptitude technique) et serez affecté dans une unité de la marine comme officier marinier. Vous poursuivrez alors votre carrière de technicien et de cadre en accédant progressivement à des responsabilités supérieures.

En savoir plus sur les formations

Marine recrute Site d’informations sur les métiers de la Marine www.marinerecrute.gouv.fr

Ecole de Maistrance Formation des officiers mariniers http://maistrance.free.fr

Comment évoluer à partir de ce métier ?

La Marine offre tout au long de la carrière des marins des possibilités d’évolution. La progression dépend des aptitudes, du potentiel et des évaluations reçues par le marin.

Les grades. L’avancement d’un officier marinier (sous-officier) est marqué par l’accession à différents grades : maistrancier (1), second maître (2), maître (3) puis premier maître (4), maître principal (5) et enfin major (6).

(1) (2) (3) (4) (5) (6)

L’officier marinier obtient son Brevet d’Aptitude Technique après sa formation à l’Ecole de Maistrance et en école de spécialité.

Après plusieurs années d’expérience (4 à 8 ans), il peut être admis dans une nouvelle formation le menant au diplôme de Brevet supérieur. Cette formation peut leur permettre d’accéder au statut d’officier marinier de carrière. Ils sont affectés à des postes d’encadrement. Quelques années plus tard, ils peuvent être sélectionnés pour une formation de cadre de maîtrise et obtenir le diplôme de Brevet de Maîtrise (BM).

Devenir officier. Plusieurs concours internes permettent à ceux qui le désirent et qui auront démontré leur aptitude managériale, de devenir officier et ainsi, d’occuper des fonctions d’expertise, d’encadrement et de direction.

Retraite. Si le marin titulaire du BAT n’est pas sélectionné pour le Brevet Supérieur, s’il ne l’obtient pas ou s’il décide de ne pas devenir militaire de carrière, au terme des dix années de service, son contrat peut être prolongé d’un an à l’essai ou de 5 ans. Au bout des 15 années, le marin peut percevoir sa pension de retraite.

Reconversion. La Marine nationale prend soin d’aider les anciens militaires à se reconvertir dans le civil.

Quels sont les métiers proches accessibles ?

Electronicien d’armes (ELARM); Mécanicien Naval (MECAN); Technicien aéronautique porteur (PORTE); Technicien aéronautique armement (ARMAE)

Quels sites consulter pour en savoir plus ?

Sites officiels

Ministère de la Défense nationale www.defense.gouv.fr

Marine Nationale www.defense.gouv.fr/marine

Sites ressources

Mer et Marine www.meretmarine.com

Net Marine www.netmarine.net

Dernières offres d'emploi Technicien d'aéronautique Avionique

Toutes les offres Technicien d'aéronautique Avionique