Acheteur industriel
Votre compte
Navigation
Rechercher un emploi

Acheteur industriel

Comprendre le métier

acheteur industriel

Le rôle de l’acheteur industriel est de trouver les fournisseurs de matériels et de matières premières, de négocier les contrats à partir des besoins exprimés par les différents services de l’entreprise. Il est responsable de l’approvisionnement en marchandises.

Généraliste ou spécialisé. L’acheteur industriel s’occupe de l’approvisionnement en matières premières, de l’achat des machines et équipements, de l’appel à des sous-traitants, tous les éléments nécessaires à la production de son entreprise. Selon la taille de l’entreprise, l’acheteur industriel peut s’occuper de tout ou être spécialisé dans un type de produits : fournitures générales, sources d’énergie, prestations intellectuelles… Il étend parfois ses sources d’approvisionnement à l’international. Lire la suite ...

L’acheteur industriel vise trois objectifs : la meilleure qualité, le plus faible coût, les plus courts délais. Il cherche à diminuer le prix de revient et réduire le plus possible les stocks. Il doit maintenir ou améliorer la qualité des marchandises, obtenir un service après-vente performant. Il s’assure également que les produits arrivent en temps et en heure et que l’approvisionnement ne perturbe pas le process de production.

La démarche de l’acheteur consiste à définir les besoins internes. et analyser l’état du marché. Il recueille l’ensemble des besoins des services de l’entreprise, il prend en compte les contraintes techniques et les objectifs commerciaux.

Puis l’acheteur analyse l’état du marché. Il cherche à connaître l’environnement des fournisseurs, il prospecte les marchés et sélectionne les sociétés. Il mène une veille active sur les nouveaux produits, l’évolution du marché. Il réalise des appels d’offres et participe à la rédaction du cahier des charges des marchandises.

La négociation avec les fournisseurs occupe une grande part de l’activité. L’acheteur industriel cherche à obtenir les conditions d’achat les plus avantageuses. Il négocie chaque élément avec les fournisseurs et fait jouer la concurrence. L’acheteur prend en compte les conséquences de sa négociation : une pression trop forte sur les sous-traitants peut les mettre en difficulté.

Une fois le contrat établi, l’acheteur industriel suit les prestations des fournisseurs. Il est l’interlocuteur des sous-traitants, il vérifie l’exécution du contrat. Il évalue les résultats atteints. Il fait éventuellement évoluer le contrat.

Dans la grande distribution, l’acheteur s’occupe de l’approvisionnement des produits vendus dans les rayons de supermarchés : produits alimentaires, vêtements, électroménager. Il travaille la plupart du temps dans une centrale d’achat et sa spécificité est de gérer des stocks et de jouer sur les quantités. Dans l’industrie, le cœur du travail concerne les matières premières et les équipements. Dans la fonction publique, l’acheteur travaille généralement dans une Union des groupements d’achats publics (UGAP).

Ce métier est également connu sous le nom de : Approvisionneur ; responsable des achats, chef de produit

Quel serait mon environnement de travail ?

Le métier d’acheteur se retrouve dans de nombreux secteurs : grande distribution, industrie, secteur public et également dans les services. Pour une chaîne de supermarché, il travaille en centrale d’achats. Dans un magasin, il exerce comme chef de rayon. 50% des emplois sont dans l’industrie. Les postes d’acheteur concernent généralement les grandes entreprises, de plus de 200 personnes.

Relations de travail. L’acheteur industriel travaille sous la responsabilité du responsable achats ou directement du chef d’entreprise, qui lui fixe ses objectifs. Il travaille seul ou en équipe selon les entreprises.

Mobilité et contacts. L’acheteur industriel est amené à effectuer des déplacements pour rencontrer les fournisseurs et les sous-traitants, à se rendre sur des salons professionnels. Ses interlocuteurs sont variés au sein de sa propre entreprise comme à l’extérieur. En contact avec tous les services de sa société et en particulier avec la production et la logistique, il rassemble les besoins exprimés.

La responsabilité de l’acheteur croit avec l’enveloppe budgétaire. L’acheteur industriel signe parfois des contrats de plusieurs centaines de milliers d’euros, il engage financièrement son entreprise. De par les sommes en jeu, et face à l’insistance de certains fournisseurs, l’acheteur industriel est soumis à une certaine pression.

Ai-je les compétences nécessaires ?

Pour remplir la fonction d’acheteur industriel, il est indispensable de bien connaître à la fois son entreprise, ses services, ses besoins mais aussi l’environnement des fournisseurs et l’état du marché.

Avisé, vous devrez prendre des décisions avec intelligence et prudence. La gestion d’un budget important implique d’être circonspect.

Posséder de fortes compétences relationnelles, être un fin négociateur est une qualité indispensable dans ce métier.

Comment accéder à ce métier ?

Les professionnels reconnaissent qu’il n’est pas facile de débuter au service des achats. L’embauche d’un jeune diplômé se fait généralement pour un poste d’assistant. L’acheteur industriel vient souvent d’un autre service de l’entreprise. Après avoir exercé ses fonctions dans le service des études, celui des méthodes ou de la gestion de production, il est possible d’intégrer ensuite le service achats.

Le niveau de diplôme requis pour entrer dans la fonction varie selon les secteurs. Dans une centrale d’achat de la grande distribution, l’acheteur est le plus souvent titulaire d’un BTS ou d’un DUT. Il existe une série de Licences professionnelles droit, économie, gestion, commerce, et les étudiants peuvent se spécialiser dans la section achats. Les BTS technico-commercial, BTS commerce international, BTS négociation et relation client sont aussi appropriés.

Pour des emplois dans l’industrie ou à l’international, posséder un diplôme de niveau Bac+5 est recommandé. Les diplômés des écoles de commerce constituent une par importante des effectifs d’acheteurs industriels. Néanmoins, les ingénieurs et les profils scientifiques ou techniques sont aussi recherchés quand les besoins de l’entreprise ont une forte composante technologique.

Les pros passionnés ont ici la parole !

Nadia, 28 ans, acheteur secteur nucléaire

Acheteur, Nadia s’occupe de la passation et du suivi des contrats d’achat pour le compte du CEA. Un métier qui exige des qualités relationnelles et rédactionnelles.

Vous êtes acheteur. En quoi cela consiste-t-il ?

Je m’occupe de la passation des contrats d’achat pour le compte du CEA. A ce titre, je visite les entreprises, établis des relations commerciales avec plusieurs fournisseurs, négocie les prix et rédige les contrats, tous les documents nécessaires à leur passation et les notes de présentation à l’attention de nos ministères de tutelle…

Lire la suite...Imagine ton futur

Comment évoluer à partir de ce métier ?

D’une spécialité à l’autre, l’acheteur industriel travaillant dans une grande entreprise peut changer de d’affectation : fournitures générales, matières premières, sources d’énergie, prestations intellectuelles…

Avec l’expérience, l’acheteur augmente la taille de son portefeuille de fournisseurs et de son budget. Il peut progresser dans la hiérarchie et atteindre le poste de Responsable sourcing ou Responsable achats. Dans une centrale d’achat, il existe le poste intermédiaire de Responsable de groupe.

Quels sites consulter pour en savoir plus ?

Bibliographie

La Lettre des Achats Edition : Mille sources communication, revue mensuelle www.lettredesachats.fr

L'Usine Nouvelle Edition : Gisi, revue hebdomadaire www.usinenouvelle.com

Organisations professionnelles

APECA Association des Professionnels européens de la carte achat http://www.association-apeca.org

CDAFCompagnie des dirigeants d'approvisionnement et acheteurs de France http://www.cdaf.asso.fr

Dernières offres d'emploi Acheteur industriel

Toutes les offres Acheteur industriel