Les actualités de l'emploi sur Meteojob - Comment répondre à la question "où vous voyez-vous dans 5 ans” ?
Votre compte
Navigation
Rechercher un emploi

Comment répondre à la question "où vous voyez-vous dans 5 ans” ?

Comment répondre à la question "où vous voyez-vous dans 5 ans” ?

26 Février 2019
La question “où vous voyez-vous dans cinq ans ?” est l’un des exercices classiques des entretiens d’embauche. Il est indispensable de s’y préparer car une absence de réponse pourrait laisser penser au recruteur que votre avenir professionnel importe peu à vos yeux ou que vous n’êtes pas particulièrement motivé par une carrière. Or, la capacité à se projeter représente une qualité importante aux yeux d’un recruteur. Voici cinq conseils pour répondre de façon convaincante à cette question piège.

1. Soyez réaliste

Cette question a notamment pour but de vérifier que vous avez une bonne vision des possibilités d’évolution liées au poste à pourvoir. Il vous faudra donc vous renseigner sur le type de parcours auquel mènent habituellement les fonctions pour lesquelles vous candidatez. Le meilleur moyen de le faire est de consulter les CV de personnes les ayant occupées auparavant. Vous pouvez également vous renseigner sur l’organigramme de la société que vous cherchez à rejoindre ainsi que sur sa politique de promotion. Ainsi, vous serez en mesure de développer une réponse à la fois cohérente et concrète.

2. Soyez ambitieux

Si elle est réaliste, l’ambition est un point très positif pour votre candidature. Elle est le signe que vous donnerez votre maximum et chercherez à prendre des responsabilités rapidement. N’hésitez donc pas à exprimer votre volonté de monter dans la hiérarchie de l’entreprise. Dans la plupart des secteurs, cinq années est un délai raisonnable pour réaliser cet objectif.

3. Inscrivez-vous dans la durée

Recruter et former de nouveaux collaborateurs est une opération chronophage et coûteuse. En vous posant cette question, le recruteur cherche donc à savoir s’il peut compter sur vous sur le long terme. Si vous envisagez sérieusement de faire votre carrière au sein de l’entreprise de votre interlocuteur, ne manquez pas cette occasion de lui signifier clairement.

4. Ne mentionnez pas vos ambitions entrepreneuriales

Parler de vos ambitions entrepreneuriales peut sembler une bonne idée au premier abord : elles sont le signe de votre passion pour le métier que vous exercez, de votre autonomie et de votre motivation. Pourtant, c’est la plupart du temps une très mauvaise réponse. Vous indiquez non seulement à votre interlocuteur que vous ne comptez pas rester très longtemps dans son entreprise mais également que vous envisagez d’utiliser votre expérience à ce poste pour vous positionner en potentiel concurrent. Si vous candidatez à ce poste, c’est que votre projet d’entreprise est encore assez loin de sa réalisation, n’en parlez donc pas.

5. Si vous ne savez pas, répondez tout de même

Il est parfois difficile de se projeter à si long terme, ne pas avoir de réponse précise à fournir est donc normal. Mais vous pouvez toujours présenter vos objectifs généraux : être épanoui dans votre travail, avoir fait aboutir tel ou tel type de projet, avoir développé telle nouvelle compétence, etc. Votre réponse convaincra par sa sincérité plus que par sa précision.