5 raisons pour lesquelles il faut quitter votre poste !

5 raisons pour lesquelles il faut quitter votre poste !

02 Janvier 2017
Poser sa démission est un acte qui ne se fait pas à la légère. Le marché du travail est compliqué, et trouver un nouveau CDI n’est pas toujours facile. Cependant, il existe des situations où vous devez quitter votre poste. Peut-être pas dans l’immédiat, mais dans les semaines ou mois qui viennent. Prenez le temps de voir si vous êtes dans l’une des situations ci-dessous. Si c’est le cas, il est sans doute temps de vous mettre à nouveau en recherche sur le marché du travail !


1. Vous n’êtes pas satisfait de votre rémunération

On peut toujours imaginer de nombreuses raisons de quitter son travail. La plus évidente, c’est la motivation financière. Vous estimez ne pas être payé à la hauteur de vos compétences ? Dans ce cas vous avez 3 solutions : ne rien faire (la plus courante), demander une augmentation significative (bon courage !) ou… trouver du travail ailleurs ! Si vous êtes expert dans votre domaine, que vous disposez d’un savoir-faire valorisable, commencez à prospecter dès maintenant, ne serait-ce que pour vous faire une idée de ce que vous valez. Et puis parfois, justifier d’une meilleure proposition financière dans une autre société peut s’avérer être une excellente technique de négociation pour obtenir une revalorisation salariale au sein de votre entreprise.


2. Vous êtes en poste depuis trop longtemps

3 ans. C’est la durée au bout de laquelle vous devez changer de poste. Vous connaissez sans doute l’adage, selon lequel on apprend la première année, on maîtrise la deuxième année et on prépare sa succession la troisième. C’est une question d’hygiène de vie au travail : ne restez pas trop longtemps sur un même poste ! Sauf si le poste grandit avec vous (si vous êtes dans une start-up en pleine croissance, par exemple). Donc si vous avez l’impression de tourner en rond, cherchez un autre poste, au sein de votre entreprise… ou ailleurs !


3. Vous n’êtes pas en phase avec votre management

Si le simple fait d’aller au travail vous angoisse à cause de vos relations compliquées avec votre management, c’est sans doute le moment de changer. Bien entendu, il ne faut pas poser sa démission au moindre désaccord avec votre chef. L’incompatibilité doit être profonde et nuire à la qualité de votre vie, et de votre travail. Si c’est le cas, sachez que vous trouverez sans doute des supérieurs plus en phase avec vous dans d’autres environnements. Après avoir fait le travail d’introspection nécessaire pour comprendre les raisons de votre mal être au travail, quittez votre emploi et trouvez-en un autre !


4. Vous devez développer d’autres compétences

Chaque professionnel doit réfléchir à son employabilité à moyen terme. Dans quelle mesure vos compétences auront-elles de la valeur dans une autre société ? Si vous travaillez dans un domaine où l’obsolescence est une menace, vous devez être vigilant. Par exemple, dans l’informatique, si vous travaillez sur des technologies vieillissantes, il vous faut absolument trouver une porte de sortie et changer d’emploi avant d’être vous-même… obsolète ! Dans ces cas-là, mieux vaut prendre les devants, et changer pro-activement au lieu d’attendre le dernier moment.


5. Vous n’aimez plus votre travail

S’il y a une raison de quitter son travail, c’est bien celle-là ! Après tout, le travail est, avec votre domicile, l’endroit où vous passez le plus de temps. Si vous ne vous y plaisez plus, il est temps de changer ! Dans ce cas, il vous faudra peut-être mener une réflexion pour changer de projet professionnel. Parlez-en à vos proches, à des collègues ou relations de travail de confiance, à d’anciens supérieurs hiérarchiques… Les gens qui ont travaillé avec vous dans le passé peuvent vous donner de précieux conseils sur les orientations à donner à la suite de votre carrière.