Les actualités de l'emploi sur Meteojob - Météo de l'emploi du 02 décembre 2015
Votre compte
Navigation
Rechercher un emploi

Météo de l'emploi du 02 décembre 2015

Météo de l'emploi du 02 décembre 2015

17 Décembre 2015

 Retrouvez la Météo de l'emploi tous les 15 jours dans Télématin sur France 2 et soyez informés des tendances du marché de l'emploi près de chez vous. L'émission du 02/12/2015 avait pour thème :


Le développement durable

 

Les principaux chiffres et tendances du secteur :

 

On ne peut pas parler de « secteur » à propos du développement durable, car c’est plus une conception, un cadre général de principes qui doit s’appliquer à l’ensemble des secteurs d’activités. Le développement durable dépasse largement le cadre de l’économie verte ou des énergies renouvelables, qui n’en sont qu’une composante.

 

A l’heure où s’ouvre, aujourd’hui même, la plus grande conférence mondiale sur le climat – COP21, regroupant les chefs d’Etat et de gouvernement des plus importants pays du monde – c’est l’occasion de faire un point sur la notion de développement durable, et ses impacts sur l’emploi.

 

NB : petit rappel d’abord sur les attendus de la COP21. Elle tire son nom de l’anglais « Conference Of the Parties – COP », dont c’est la 21ème édition. Par « Parties », il s'agit des parties signataires de la convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, rédigée en 1992, et dont l'objectif initial est de "stabiliser les concentrations de gaz à effet de serre dans l'atmosphère à un niveau qui empêche toute perturbation anthropique dangereuse du système climatique". A ce titre, le principal objectif de la COP21 est de limiter le réchauffement climatique à 2°Celsius à l’horizon 2100. Un horizon temporel qui peut sembler lointain, mais pourtant : compte-tenu de ce qu’est devenue l’espérance de vie dans un pays comme la France, il y a fort à parier que la grande majorité des 800 000 bébés qui vont naître en 2016 seront encore là en 2100. Il s’agit donc de nos enfants…

 

C’est le rapport « Brundtland », du nom de la présidente norvégienne de la Commission mondiale sur l’environnement et le développement de l'Organisation des Nations unies, qui installe la notion de développement durable : le développement durable est le développement – au sens économique, social et environnemental, qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre à leurs propres besoins.

 

Il s’agit donc de penser le développement non plus uniquement sur le seul critère économique à court terme, mais dans une logique de long terme et des impacts sur les générations futures. On comprend dès lors que le développement durable englobe des notions telles que :

-        La transition écologique (dont les énergies renouvelables)

-        Le changement climatique

-        La rareté des ressources

-        La préservation de la biodiversité

-        Les risques sanitaires environnementaux

-        La croissance verte, …

 

Le développement durable est donc au centre de nombreuses activités économiques. Il représente un potentiel significatif de création d’emplois dans les prochaines années, et sur le long terme. Ce potentiel est difficile à chiffrer et dépend des objectifs que les pays se fixeront en matière notamment de réudction d’émission de gaz à effet de serre.

 

Certaines études avient ainsi parler de la création nette potentielle de 600 000 emplois (créations moins destructions).

 

Ce qui est certain, c’est que le développement durable est devenu aujourd’hui une problématique qui concerne l’ensemble des pays du monde : le développement durable constitue donc une opportunité pour la France de développer de nouveaux éléments de compétitivité, de prendre toute sa place dans la concurrence internationale sur ces nouveaux marchés et de créer de nombreux emplois. Qu’il s’agisse  de nouvelles technologies dans l’automobile, l’énergie éolienne, hydrolienne, dans les services… Tous ces savoir-faire sont exportables !

 

Les acteurs & les offres d’emploi

 

Sur internet, près de 4 500 offres d’emplois sur le secteur Energies Renouvelables en France entière.

 

Les services : Greenflex

 

GreenFlex réunit les savoirs et les solutions pour rendre possible un Good Future. A travers le financement de la transition, le conseil, la veille, des solutions technologiques et digitales, Greenflex connecte l’écologie à la réalité économique des sociétés, en particulier les grands groupes, afin qu’elles accélèrent leur transition.

                                                                                                               

GreenFlex propose aujourd’hui une offre complète de conseil, stratégie et mise en œuvre de solutions de développement durable, depuis les bilans carbone jusqu’à la gestion écologique d’un parc informatique en passant par la gestion d’équipements en fin de vie.

 

La société connaît une forte croissance,  et recherche des nouveaux profils pour accompagner cette croissance, sur son siège social de Paris comme sur ses bureaux dans 6 autres villes : Lille, Rennes, Nantes, Toulouse, Lyon, Aix-en-Provence.

 

Type de job à recevoir.

 

Les économies d’énergie : My Light System

 

Créée il y a un peu moins de deux ans à Saint-Priest, dans l’agglomération lyonnaise, la société MyLight Systems conçoit des solutions innovantes qui répondent aux nouveaux défis de la transition énergétique, comme un logiciel de gestion intelligente pour produire, consommer et maîtriser au quotidien son énergie produite et consommée et dans l’ensemble du foyer Pour les experts MyLight Systems, l’énergie de demain sera renouvelable, décentralisée et numérique: « Chacun devient maître de sa production et de sa consommation d’électricité ».

 

Avec son système d’autoconsommation optimisé, MyLight Systems permet d’atteindre une autonomie allant jusqu’à 60% pour une installation résidentielle et jusqu’à 80% pour une installation tertiaire. Soit de doubler son autonomie par rapport à une autoconsommation naturelle. «En tant que distributeur et bureau d’étude spécialisé dans les ENR, cela fait plusieurs années que l’on croit en l’autoconsommation. Un système d’optimisation simple d’utilisation était son prolongement naturel » a déclaré le directeur d’Alaska Energies, qui a installé une solution MyLight Systems dans sa société.

 

Les énergies renouvelables : Ideol

 

Ideol a été créée en 2010 avec pour ambition originelle de créer une solution technique de fondation permettant de faire flotter les éoliennes en mer. Entre 2011 et 2014, Ideol s’est concentrée sur le développement de la solution brevetée de fondation flottante pour l’éolien en mer appuyée sur le concept « Damping Pool » et réalisée plusieurs levées de fonds pour un montant total de 18 M€. L’année 2015 représente un tournant :

-        l’année du premier contrat commercial pour Ideol avec la signature avec le grand groupe Japonais Hitachi Zosen (après avoir été préféré par le Gouvernement Japonais face à d’autres technologies).

-        La création de 30 emplois en 2015, en particulier dans la partie Bureau Etudes / R&D et qui va poursuivre sa croissance en 2016

-        Les premières récompenses le mois dernier par deux grands prix « Entreprises et environnement » délivrés par le ministère de l’écologie et l’ADEME et a représenté l’innovation française lors du déplacement de Manuel Valls et Emmanuel Macron en visite officielle au Japon.

 

L’année 2016 s’annonce tout aussi prometteuse pour Ideol :

-        L’année de l’installation de la 1ère éolienne en mer en France, une éolienne qui sera flottante grâce à la fondation Ideol. Une solution de fondation flottante construite en béton qui, par rapport aux autres solutions concurrentes, créée de l’emploi local au plus près des sites d’installation en mer. Exemple pour la 1ère éolienne en mer en France construite début 2016 : 80 emplois mobilisés sur le port de Saint-Nazaire pour la construction de la fondation.

-        Par ailleurs, les recrutements vont se poursuivre à un rythme soutenu sur la partie Bureau d’Etudes.

 

Les recrutements par région :

 

Toutes les régions sont concernées, des plus peuplées (économies d’énergie, transports) aux moins peuplées (énergies renouvelables). C’est donc du soleil sur toute la France.

 

 

https://www.google.fr/search?q=le+d%C3%A9veloppement+durable&oq=le+d%C3%A9veloppemen&aqs=chrome.0.0l2j69i57j0l3.2251j0j4&sourceid=chrome&es_sm=93&ie=UTF-8

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9veloppement_durable

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Rapport_Brundtland

 

http://www.developpement-durable.gouv.fr/-Developpement-durable-.html

 

http://www.developpement-durable.gouv.fr/Les-donnees-essentielles-de-l.html

 

http://www.developpement-durable.gouv.fr/Qu-est-ce-que-la-transition.html

 

http://www.developpement-durable.gouv.fr/-Economie-verte,655-.html

 

http://www.developpement-durable.gouv.fr/Les-chiffres-cles-du-climat-en.html