Les actualités de l'emploi sur Meteojob - Comment répondre à la question « que faites vous dans la vie ? »
Votre compte
Navigation
Rechercher un emploi

Comment répondre à la question « que faites vous dans la vie ? »

Comment répondre à la question « que faites vous dans la vie ? »

02 Août 2021

« Qu’est-ce que vous faites dans la vie ? ». Cette question peut sembler banale quand elle n’est pas la hantise d’un chercheur d’emploi. 

Il n’est pas toujours évident lorsqu’un inconnu veut engager la conversation, de dire qu’on cherche un emploi ou pire, qu’on est « au chômage ». Si ces mots ne sont bien évidemment pas à proscrire de votre vocabulaire, ils véhiculent souvent des idées reçues. 

Pourtant, cette question peut devenir une aubaine quand on sait comment y répondre.



Parlez du métier auquel vous aspirez


Au lieu de répondre « je suis au chômage » ou « je cherche un travail », ce qui n’est pas toujours flatteur, préférez parler de votre projet professionnel. Évoquez vos aspirations, vos ambitions, le secteur vers lequel vous souhaitez vous tourner. 

Exposez vos intentions, cela vous aidera à vous projeter et à préciser vos objectifs. C’est aussi l’occasion de voir si vous savez vous présenter de manière succincte. La façon dont vous parlez de votre transition professionnelle a son importance, car plus que l’image qu’elle renvoie aux autres, elle vous rend acteur de la situation.



Rodez votre discours 


Si la conversation se poursuit, votre interlocuteur va certainement vous poser des questions pour en savoir plus. Bonne nouvelle : c’est l’entraînement idéal pour vos futurs entretiens 


Si votre interlocuteur décroche ou ne comprend pas ce que vous essayez de lui dire, c’est que votre projet professionnel n’est pas assez clair. Prenez conscience des parties de votre discours qui ont besoin d’être musclées et travaillez-les, sur le fond comme sur la forme.

En effet, certaines questions posées au détour de cet échange pourront être celles d’un prochain recruteur.



Profitez-en pour faire marcher le bouche-à-oreille


Les entreprises apprécient le bouche-à-oreille et le recrutement par cooptation. En parlant de votre projet professionnel et de votre recherche d’emploi autour de vous, vous augmentez vos chances de rencontrer quelqu’un qui connait quelqu’un qui… cherche une nouvelle recrue ! 


Si, en plus, cette personne a été convaincue par votre discours, elle sera plus à même de transmettre votre CV, de vous recommander auprès de sa hiérarchie ou de vous orienter vers les bons contacts. Identifiez les connaissances parmi votre réseau qui pourraient vous être utiles et networkez !



Préférez évoquer des projets personnels


Être sans emploi n’est pas forcément synonyme d’ennui et de morosité, contrairement à certains stéréotypes véhiculés. Vous pouvez à la fois chercher un travail et avoir à côté des activités qui vous passionnent ! 

Si votre projet professionnel est à ses balbutiements et que vous ne vous sentez pas encore assez à l’aise pour en parler, orientez la discussion vers vos projets personnels.


Vous avez commencé une formation ? Vous venez de vous engager dans une association ? Vous débutez des cours d’art ? Parlez-en ! Vous montrerez ainsi que vous restez actif et, qui sait, ces projets annexes se transformeront peut-être en nouvelles opportunités professionnelles !