Conducteur de ligne de fabrication
Votre compte
Navigation
Rechercher un emploi

Conducteur de ligne de fabrication

Comprendre le métier

Opérateur de fabrication de produits alimentaires

L’industrie agro-alimentaire est une industrie de process qui transforme les denrées de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche en produits essentiellement alimentaires. On distingue 11 familles :

Industrie sucrière

Industrie des viandes : abattage du bétail, charcuterie…

Industrie du poisson

Industrie laitière : lait, yaourts, fromages…

Industrie des fruits et légumes

Fabrication de surgelés, plats préparés, conserves…

Fabrication de produits à base de céréales : pain, pâtes, pâtisserie industrielle…Lire la suite ...

Fabrication de corps gras : huiles, margarines…

Fabrication de boissons et d’alcools

Fabrication de produits divers : confiseries, herbes aromatiques, aliments pour bébés…

Fabrication d’aliments pour animaux

Le conducteur de ligne de fabrication travaille dans un atelier industriel. Il est chargé de piloter une ligne de production composée de machines automatisées conduites par des opérateurs de fabrication. Il intervient sur l’ensemble de la transformation et du conditionnement d’un yaourt, d’un pot de confiture ou d’un plat cuisiné.

Le conducteur de ligne gère le fonctionnement des automates de sa ligne de fabrication. Face à des écrans, il actionne les manettes des pupitres qui déclenchent et modulent la production. Il effectue les opérations courantes : démarrage, mises au point, réglage de la vitesse, arrêt. Il programme les machines en fonction des consignes de production : quantités, cadences, normes de qualité. Il rentre les données de température, de débit…, effectue les réglages.

Il anime l’équipe de fabrication sans forcément avoir une responsabilité hiérarchique. Il coordonne les tâches et s’assure que les opérateurs de fabrication travaillent ensemble tout en évitant les incidents. Chaque opérateur est en charge d’une tâche spécifique : mise en barquette, cuisson, mélange d’ingrédients…

Tout au long du process, le conducteur de ligne effectue des contrôles. Il s’assure du bon approvisionnement en matières premières. Il contrôle la qualité des produits à chaque étape. En début de chaîne, il vérifie l’aspect des ingrédients. La température est inspectée lors de la cuisson, de la congélation. Les produits finis subissent des tests, en particulier d’hygiène, à la fin du processus.

La maintenance des équipements entre dans les attributions du conducteur de ligne. Il révise régulièrement les automates, effectue l’entretien de premier niveau, les répare en cas de panne. Le conducteur de ligne connaît parfaitement le fonctionnement des machines et peut être associé aux travaux d’amélioration et d’évolution technique.

En contact avec les autres services, avec les fournisseurs, le conducteur de ligne côtoie de nombreux intervenants. Il est en relation avec les fournisseurs de produits de base, avec les prestataires logistiques. Il a un œil sur le stockage en amont et la distribution en aval. Il dialogue régulièrement avec les fournisseurs de matériel concernant l’entretien et la maintenance des machines.

Ce métier est également connu sous le nom de : Pilote de lignes automatisées ; conducteur d’installations automatisées ; conducteur de ligne de conditionnement ; animateur de ligne

Quel serait mon environnement de travail ?

Le travail de conducteur de ligne s’exerce dans des ateliers de production industrielle et également dans des ateliers de conditionnement quand les deux tâches sont séparées. Il travaille avec des machines automatisées, son environnement est composé d’automates, de tapis roulants, d’écrans de contrôle et de pupitres de commandes. L’atelier de production peut connaître des conditions particulières : chaud, froid, bruit.

Les entreprises du secteur agro-alimentaire sont majoritairement des PME. Ainsi le conducteur de ligne travaille dans un collectif plutôt réduit. Les postes liés à la chaîne de production représentent 70% des emplois d’une entreprise de l’industrie alimentaire.

Au sein de l’atelier, le conducteur de ligne est rattaché au chef d’atelier ou directement au responsable de fabrication. Il coordonne une équipe d’opérateurs de fabrication.

Le travail est parfois posté. Le conducteur de ligne et son équipe ont souvent des horaires décalés. Les journées de travail, dans les plus grandes entreprises sont organisées en 2x 8 heures ou 3x 8 heures. Les équipes se relaient pour que les machines ne s’arrêtent pas. Les plages horaires sont parfois de 5h à 13h, de 13h à 21h ou encore durant la nuit.

Le conducteur de ligne respecte et fait respecter à son équipe des consignes de sécurité. La sécurité concerne l’emploi des machines automatisées mais également la manipulation des aliments. La propreté et l’hygiène sont primordiales dans ce genre d’industrie.

Ai-je les compétences nécessaires ?

Le poste de conducteur de ligne est un réel travail qualifié qui exige des compétences techniques, de l'l’expérience dans le secteur.Connaître le process de fabrication est un prérequis.

Il faut sans cesse porter une grande attention aux automates de la chaîne, être vigilant et réactif sont des qualités appréciées par les recruteurs.

Si vous êtes débrouillard, ce poste pourra vous convenir. Face à incident inopiné, face à un problème d’approvisionnement, le conducteur de ligne sait jouer des difficultés et éviter des contretemps qui nuisent à la productivité du service.

Comment accéder à ce métier ?

L’expérience vient compléter un diplôme spécialisé. Les recruteurs recherchent avant tout des professionnels bien formés, avec des compétences techniques. Mais l’expérience dans le secteur de l’industrie alimentaire est indispensable pour accéder au poste de conducteur de ligne. Avant d’être autonome dans son poste, le conducteur de ligne doit connaître les automates, les procédés, les équipes.

Le niveau Bac est indispensable pour entrer dans la fonction. Plusieurs spécialités sont adaptées : Bac professionnel pilotage de systèmes de production automatisée, Bac professionnel bio-industries de transformation. Les Bac professionnel Industries des procédés (secteur de la chimie) et Bac professionnel Maintenance des systèmes mécaniques automatisés (MSMA) sont également une voie d’accès. La formation en alternance est appréciée des entreprises agro-alimentaires.

En savoir plus sur les informations

AGEFAFORIA Association pour la gestion du fonds d’assurance formation des salariés du secteur agroalimentaire www.agefaforia.com

IFRIA Instituts de formation régionaux Industrie alimentaire http://www.ifria.asso.fr

Comment évoluer à partir de ce métier ?

La progression hiérarchique mène le conducteur de ligne vers le poste de chef d’équipe, puis celui de responsable de fabrication.

Quels sites consulter pour en savoir plus ?

Organisations professionnelles :

ADEPALE Association des Entreprises de Produits Alimentaires Elaborés www.adepale.org

ANIA Association nationale des industries alimentaires www.ania.net

APECITA Association pour l’emploi des cadres, ingénieurs et techniciens de l’agriculture et de l’agroalimentaire http://dapi.apecita.com

Sites ressources :

Les industries alimentaires www.metiers-industries-alimentaires.com

Les métiers du lait www.metiersdulait.com

Métiers en région PACA http://metiers.regionpaca.fr/index.php?id=28

SIAL 2008Salon International de l’Agroalimentaire http://www.sial.fr

Dernières offres d'emploi Conducteur de ligne de fabrication

Toutes les offres Conducteur de ligne de fabrication