Les actualités de l'emploi sur Meteojob - Faut-il encore une lettre de motivation ?
Votre compte
Navigation
Rechercher un emploi

Faut-il encore une lettre de motivation ?

Faut-il encore une lettre de motivation ?

25 Octobre 2016
Dans le recrutement, la question du besoin ou non d'accompagner sa candidature d'une lettre de motivation fait un peu office d'arlésienne. Certains recruteurs l'exigent, d'autres pas. Certains recruteurs s'offusqueront de l'absence de lettre de motivation quand d'autres ne les lisent jamais.
Le fait est que, dans le doute, et pour ne pas commettre d'impair, il est conseillé de toujours joindre une lettre de motivation à sa candidature.


Mais essayons d'aller un peu plus loin. Car, finalement, la question que tout le monde se pose est plutôt : que dois-je mettre dans ma lettre de motivation?
Nous avons tous en tête le fameux schéma de la lettre de motivation sur le principe bien cartésien de la "thèse - antithèse - synthèse", qui, appliqué à la lettre de motivation donne "je - vous - nous" : je me présente rapidement dans le 1er paragraphe, je présente ce que j'ai compris du poste et/ou de l'entreprise dans un 2ème paragraphe et j'explique en quoi ce serait formidable que nous travaillions ensemble.
Au final, cela donne des lettres de motivation complètement standardisées et sans aucune valeur ajoutée pour le recruteur. Et, au passage, un risque très important pour le candidat de laisser passer des fautes d'orthographe qui, pour le coup, sont souvent rédhibitoires. Si ce genre de lettre est ce que vous avez ou aviez l’habitude de faire, il est urgent de les retravailler.

La lettre de motivation accompagne un CV. Il est donc inutile d'y remettre des informations qui sont déjà dans le CV : compétences, formation, parcours, ... Son rôle est plutôt d'expliquer pourquoi vous avez décidé de faire acte de candidature, de préciser le contexte de votre démarche au recruteur : si vous êtes en poste, qu'est-ce qui vous motive à changer ? Il peut s’agir d’une volonté de découvrir un nouveau secteur d’activité, d’aller dans une entreprise qui propose des perspectives à l’international…
Votre motivation peut dépasser le poste en question et inclure la culture ou les valeurs de l’entreprise.
A contrario, si vous n'êtes pas en poste, et que la fonction que vous visez est une fonction où la concurrence peut être importante, essayez de donner des éléments qui vont faire ressortir votre candidature. Si le poste demande certaines compétences très précises, vous pouvez les remettre en avant dans la lettre de motivation quand bien même elles figurent déjà dans votre CV.
La proximité du lieu de travail peut aussi être un argument qui renforce votre motivation et tout à fait compréhensible par le recruteur.

Voilà pour le fond. Quant à la forme, encore un point à ne pas négliger : la lettre doit être aérée, simple dans sa forme, justifiée. Il faut toujours garder en tête que la forme est ce qui va donner envie de lire la lettre (et donc de s’attaquer au fond). Aujourd’hui, dans tous les domaines, le packaging – le contenant – est devenu presque aussi important que le contenu.


En conclusion, joindre une lettre de motivation aujourd'hui est l'assurance de ne pas commettre d'impair. A condition, toutefois, que son contenu apporte une information additionnelle de contexte par rapport au CV, et qu'il n'y ait aucune faute ni d'orthographe, ni de grammaire.
Quant aux formules de politesse ampoulées, il est peut-être urgent de passer à une formulation plus simple...