RESPONSABLE DE LA CIRCULATION AÉRIENNE ET INFRASTRUCTURE AÉRODROME OFFICIERS SPECIALISES DE LA MARINE – CCA (H/F) MARINE NATIONALE

Lanvéoc (29)CDD
1 980 € - 4 300 € par mois
Il y a 3 joursSoyez parmi les premiers à postuler

Description du poste

Sur tous les océans et toutes les mers du monde, 365 jours par an et 24 heures sur 24, les marins assurent la sécurité et la protection de l'espace maritime français. En mer, sur terre et dans les airs, 40 000 marins se mobilisent pour accomplir des missions de renseignement, de prévention, d'intervention, de protection et de dissuasion.

RESPONSABLE DE LA CIRCULATION AÉRIENNE ET INFRASTRUCTURE AÉRODROME OFFICIERS SPECIALISES DE LA MARINE - CCA (H/F) :



Missions :


L'officier de la spécialité « contrôleur de circulation aérienne » (CCA) filière circulation aérienne et infrastructure d'aérodrome (CAI) est en charge de la gestion aéronautique sur les aérodromes et unités de la marine. Il agit dans les domaines de la conduite des opérations en salle de contrôle, du management de la sécurité du trafic aérien, des systèmes de contrôle et de la mise en œuvre des procédures.


Après avoir suivi une formation par unités de valeurs à l'ENAC et s'être familiarisé au fonctionnement d'un centre de contrôle sur une base, il aura une fonction d'adjoint puis de chef de service. A ce titre, Il sera chargé de la supervision de l'action des contrôleurs aériens chargés de réguler le trafic d'une base d'aéronautique navale ou du porte-avions, de leur formation et de leur évolution de carrière. Il sera également chargé du suivi, du développement et de la maintenance du matériel et des infrastructures aéroportuaires (radio, radar, piste, taxiway …).


Il a vocation à être un expert auprès du commandement dans l'organisation et la réglementation de la navigation aérienne et des espaces aériens, la gestion des infrastructures d'aérodrome et la sécurité du trafic des avions et hélicoptères. Il est également l'interlocuteur privilégié des autorités de l'aviation civile pour tout ce qui concerne l'utilisation de l'espace aérien.


Après 6 à 8 ans de service, à terme, il est destiné à occuper les fonctions de chef de service d'un centre de contrôle local d'aérodrome ou d'un centre de contrôle d'approche sur porte-avions, puis prendre le commandement d'un des deux centres de coordination et de contrôle Marine. A tout moment de sa carrière, il peut exercer au sein d'un état-major de force ou d'une direction en tant qu'expert de domaine.


Lieu du poste :


Landivisiau, Lanvéoc (Brest), Lorient, Hyères, Toulon, Paris, Bordeaux, Villacoublay, Porte-avions.


Durée :


Contrat initial de 8 ans, renouvelable. La carrière peut se poursuivre jusqu'à 20 années de service. Il est également possible d'accéder au statut d'officier de carrière.


Statut :


Poste d'officier sous statut militaire avec évolution statutaire des grades.


Rémunération :


1400€ nets au grade d'aspirant (la première année) ;


1800€ nets au grade d'enseigne de vaisseau de 2ème classe (au bout d'un an) ;


Entre 2000€ et 2200€ nets au grade d'enseigne de vaisseau de 1ère classe (au bout d'un an au grade d'EV2) ;


Entre 2400€ et 2700€ nets après 2 ans de contrat (le montant de la solde varie suivant le niveau de qualification) ;


Environ 4000€ nets pour un lieutenant de vaisseau affecté sur un bâtiment de surface à la fin du contrat de 8 ans ;


Prime de sécurité aérienne (20% puis 25% de la solde de base).


Des primes supplémentaires pourront être attribuées en fonction des missions exercées et des qualifications (embarquements, déploiements…) ;


La spécialité ouvre droit à la prime de lien au service d'un montant de 15000 euros conformément au décret N°2019-470 du 20 mai 2019.


Le/la titulaire pourra être logé(e) sur une base militaire avant de pouvoir prétendre à un logement défense ;


Avantages SNCF : tarif à -75% pour déplacements personnels ;


45 jours de permissions par an.



Formation :


5 mois de formation au management et au métier de marin à l'Ecole Navale (29). Après une affectation en unité de contrôle, plusieurs modules relatifs au contrôle aérien sont suivis à l'École Nationale de l'Aviation Civile (ENAC) à Toulouse durant les deux premières années.


Des formations plus spécifiques liées au métier ou relevant de la progression professionnelle sont accessibles tout au long de la carrière.

Durée du contrat : 4 ans

Description du profil

Les qualités humaines sont aussi importantes que les compétences techniques, de même que les capacités d'adaptation, le goût du travail en équipe, l'esprit d'initiative et le leadership.


Des capacités d'analyse, de réactivité mais aussi de disponibilité sont exigées. Des capacités managériales et de travail d'équipe sont souhaitées.


Pré-requis:



  • Etre titulaire d'un diplôme ou titre Bac+3 minimum, d'un diplôme d'ingénieur, de commerce ou de sciences-politiques, ou être en classe préparatoire scientifique et avoir été déclaré admissible à un concours d'entrée à une école habilitée à délivrer un titre d'ingénieur, ou être diplômé en droit, en technologies ou en logistique du transport aérien, ou master (en cours ou acquis) de management aéroportuaire, exploitation aéronautique ou gestion du trafic aérien. Une expérience en management est souhaitée ;

  • Être de nationalité française

  • Avoir accompli sa Journée Défense et Citoyenneté (JDC - ex JAPD)

  • Maîtrise de l'anglais

  • Être âgé de 21 à moins de 30 ans au 1er janvier de l'année de recrutement

    Age(s) :

  • Entre 18 et 26 ans (voa/vac, formations, commissariat, maistrance)

  • 27 à 33 ans (osc, commissariat, osc ops, maistrance)


Parcours de recrutement :



  • Candidature en ligne

  • Entretien de motivation

  • Tests d'aptitude médicale

  • Commission de présélection

  • Candidats retenus : tests sportifs, linguistiques, entretien psychologique

  • Oral devant un jury

  • Commission d'admission

  • Formation militaire et métier

  • Affectation en unité

L'entreprise : MARINE NATIONALE

La Marine nationale est une des composantes des forces armées qui dépend du ministère des Armées. Les équipages de nos bâtiments de surface, sous-marins, aéronefs, unités de fusiliers marins et commandos marine protègent les Français et défendent les intérêts de la France sur toutes les mers du monde, 24/24h, 365j/an. Choisir la Marine, c'est choisir un environnement professionnel et humain hors du commun.

Postulez chez MARINE NATIONALE

au poste de RESPONSABLE DE LA CIRCULATION AÉRIENNE ET INFRASTRUCTURE AÉRODROME OFFICIERS SPECIALISES DE LA MARINE – CCA (H/F) - CDD.

ou
En continuant, j'accepte les conditions générales et la politique de confidentialité de Meteojob.
Référence : 4944ecf1-bf6b-4a03-bb5d-9cc0c6e0b041