Les actualités de l'emploi sur Meteojob - Quel est le temps moyen d'un processus de recrutement ?
Votre compte
Navigation
Rechercher un emploi

Quel est le temps moyen d'un processus de recrutement ?

Quel est le temps moyen d'un processus de recrutement ?

09 Octobre 2020

Le temps écoulé entre le dépôt de candidature et la réponse finale est une composante importante du processus de recrutement. 

Pour tous les candidats, ce temps n’est jamais assez court ! Cela s’explique par l’impatience de trouver un nouvel emploi et l’aversion pour l’incertitude.

Les recruteurs aussi apprécient quand les processus de recrutement sont rapides, pour pourvoir un poste plus rapidement et éviter de perdre des postulants au profit d’un concurrent plus réactif.

Malheureusement, il arrive souvent que les recruteurs ne maitrisent pas tous les paramètres pour être en capacité de réduire la durée. 

 

Dans les faits, le processus de recrutement est souvent bien plus long que le souhaiteraient les parties. En effet, il dure en moyenne 32 jours en France. Une durée qui déplaît aux candidats, puisque 84 % d’entre eux estiment qu’un recrutement durant plus d’un mois est trop long (baromètre de la recherche de meteojob de janvier 2020). Dès lors, les entreprises sont confrontées à un double enjeu : optimiser leur process de recrutement et faire patienter les profils intéressants.

 

La durée du processus de recrutement

La moyenne de 32 jours cache des disparités importantes selon les entreprises. En effet, un tiers des entreprises proposent des processus de recrutement d’une durée moyenne de 5 semaines. Cela peut s’étendre au-delà de 10 semaines pour 15 % des employeurs ! Enfin, 29 % parviennent à réduire la durée à moins de 3 semaines.

En pratique, la durée d’un recrutement dépend de nombreux facteurs, comme le type de poste (niveau de responsabilités, type de contrat, etc.), les étapes du processus ou encore le nombre d’intervenants impliqués. Il semblerait aussi que la crise sanitaire ait rallongé les délais dans de nombreux secteurs.

 

Des outils pour réduire les délais

De manière générale, les étapes les plus chronophages dans le recrutement sont les entretiens avec les candidats. En effet, le tri des CV peut en partie être automatisé, de même que les différents tests et questionnaires de pré-sélection écrits. 

A l’étape des entretiens, il est possible d’envisager des alternatives pour gagner du temps. Par exemple, les entretiens vidéo en différé limitent grandement les besoins de coordination et d’intervention humaine. Cet outil permet en effet au candidat de réaliser une vidéo guidée par des questions pré-établies au moment qui l’arrange. En la visionnant plus tard, le recruteur peut découvrir facilement une personnalité au-delà du CV. 

 

Quelques bonnes pratiques pour aider les candidats à patienter

Pour tous les candidats en recherche d’emploi - à fortiori depuis le début de la crise sanitaire - c’est une période difficile et stressante

L’inquiétude est renforcée par les processus de recrutement jugés (trop) longs. 

N’hésitez pas cependant à demander aux recruteurs en début de processus quelles sont les étapes auxquelles vous pouvez vous attendre, pour avoir un ordre d’idée. Si vous avez passé l’étape des entretiens (physique, téléphonique ou vidéo) vous êtes en droit d’obtenir une réponse des recruteurs. N’hésitez pas à les relancer pour connaitre la suite (ou la décision finale).