Les actualités de l'emploi sur Meteojob - Emploi des personnes en situation de handicap : les freins se desserrent
Votre compte
Navigation
Rechercher un emploi

Emploi des personnes en situation de handicap : les freins se desserrent

Emploi des personnes en situation de handicap : les freins se desserrent

24 Mars 2020
En France, 12 millions de personnes sont porteuses d’un handicap. Une réalité généralement méconnue et invisible qui mène souvent les populations concernées au chômage ou à l’exercice d’emplois moins qualifiés que le reste des actifs. Mais le déploiement des outils numériques, d’offres de mobilité adaptées, de formations ou de forums dédiés change la donne. Et les entreprises jouent le jeu.

Les personnes en situation de handicap sont deux fois plus au chômage que le reste de la population. Pourtant un défaut de motricité, une déficience sensorielle ou une maladie comme un cancer ou un diabète n’en font pas des travailleurs moins efficaces ou intelligents. Ces handicaps, en revanche, demandent à être vus et compris pour adapter l’emploi et les mentalités au sens large.

« Chez Devoteam, l'ensemble des recruteurs et managers sont formés : c'est très important car ils sont les premiers contacts des collaborateurs en situation de handicap, et ne peuvent exercer efficacement leurs missions s’ils ont des idées reçues », explique Arnaud Dormeuil, Responsable Mission Handicap de cette entreprise, acteur majeur du conseil en technologies innovantes et management pour les entreprises. Une exigence que Devoteam relaye auprès de toutes ses équipes : newsletters, jeux concours ou interventions de médaillés paralympiques, autant d’instruments de sensibilisation déployés par le groupe.

Formations et adaptations pour des postes sur mesure

Mais, pour permettre aux personnes en situation de handicap d’exercer sereinement une profession, les modalités de déplacement, le lieu du poste ou encore les horaires de travail doivent être pensés en conséquence. Et l’ère du numérique, du coworking ou plus généralement du travail nomade a largement débridé les habitudes et offert des possibilités de flexibilité pour tous, en particulier pour les travailleurs portant un handicap.

Ces trois dernières années, 11 collaborateurs de Devoteam ont ainsi bénéficié d’aménagements pour leur transport, via la prise en charge de VTC et de frais de parking par exemple. Par ailleurs, « 10 collaborateurs ont été équipés de matériel électronique adapté, comme des ordinateurs portables plus légers ou des téléphones portables. 11 autres ont vu leurs postes chez le client aménagés grâce à des études d’ergonomie préalablement réalisées », poursuit Arnaud Dormeuil. Autant d’outils auxquels s’ajoute la possibilité de faire du télétravail.

De plus, revenir à l’emploi ou postuler pour un poste plus qualifié est parfois source d’inquiétudes pour les personnes en situation handicap. Mais la multiplication de salons et forum dédiés leur offre des plateformes pour échanger et se faire remarquer. « Mardis du handicap, Open Forum Essec - Hanploi, Handicafé, ou encore salons virtuels, nous sommes présents sur plus de 12 salons de recrutements par an », souligne le Responsable Mission Handicap de Devoteam.

Quant à ceux et celles qui s’inquiéteraient de voir leurs compétences ne pas intégralement répondre aux attentes d’un employeur sur un poste à pourvoir, ils peuvent demander au recruteur une préparation opérationnelle à l’emploi individuelle (POEI). Ce mécanisme est une véritable aubaine pour ne plus passer à côté d’opportunités de retour à l’emploi ou de promotion. Et l’un des outils pour entrer dans l’ère de la formation toute au long de la vie promise à l’ensemble des travailleurs.