Les actualités de l'emploi sur Meteojob - Que recherche vraiment un recruteur ?
Votre compte
Navigation
Rechercher un emploi

Que recherche vraiment un recruteur ?

Que recherche vraiment un recruteur ?

05 Juin 2018
Il est souvent difficile pour un candidat de se mettre à la place de son interlocuteur. En effet, la recherche d’emploi est une situation stressante, d’évaluation et d’attente, qui amène le candidat à être bien souvent auto-centré : comment vais-je me présenter ? Que vont-ils penser de moi ?

Or, l’écoute et l’empathie du candidat sont souvent clefs dans sa réussite. En effet, le recruteur est dans une démarche de sélection : il a un besoin précis et souhaite valider que la personne qu’il a en face de lui correspond à ce besoin. C’est à cette question que vous devez lui permettre de répondre et non à celle de savoir si vous êtes compétent « dans l’absolu ».

Créez un CV orienté compétences et personnalisez-le

Aujourd’hui, 20% des offres en ligne reçoivent plus de 100 candidatures. La lecture des CV représente donc un travail chronophage. Les ressources humaines vont l’optimiser en étant concentrées sur les compétences qu’elles recherchent spécifiquement pour le poste. Votre CV doit mettre en avant vos compétences clés au premier coup d’œil. Si le recruteur ne comprend pas tout de suite quel est votre profil, il passera au CV suivant.

Vous devez ainsi personnaliser votre CV à chaque offre. Loin de nous l’idée de le refaire complètement, mais bien de l’optimiser pour l’annonce. L’adéquation entre votre CV et le poste ciblé doit se voir clairement dès l’introduction s’il y en a une, dans le titre, la liste de compétences ou la description de vos expériences professionnelles les plus récentes. Ne laissez pas des informations cruciales en bas de page, le lecteur aura décroché avant.

Mettez aussi la forme au service du fond ! Si vous écrivez être organisé, un CV brouillon vous porte ombrage. Un CV très traditionnel pour un profil créatif n’est pas non plus cohérent.

Enfin, ne négligez pas tout ce qui peut faire comprendre votre personnalité et vos soft skills. Les loisirs par exemple sont aujourd’hui boudés par les candidats alors que les recruteurs y font encore attention.

L’entretien : to fit or not to fit ?

Lors de l’entretien, le recruteur souhaite valider que vous avez les compétences qui ont retenu son attention sur le CV. Préparez des exemples précis par type de compétences en étant le plus concret possible.

Mais sachez aussi que l’entretien va bien au-delà des compétences pures. L’employeur voudra notamment vérifier :
- Le « cultural fit » avec l’entreprise, autrement dit si les valeurs de l’entreprise, ses méthodes de travail, son ambiance conviendront à votre personnalité. Comment vous projetez-vous dans cette culture ? Très peu de candidats arrivent en connaissant bien l’entreprise, en s’étant renseignés sur ses grands chiffres, les valeurs portées par ses dirigeants, sa stratégie etc. De même, il est très simple d’aller regarder sur LinkedIn le profil des différentes personnes que vous allez rencontrer. Vous trouverez certainement des angles d’accroche (études similaires, expériences professionnelles antérieures, ville natale, loisirs) qui permettent de donner un tour plus personnel à la conversation.

- Le savoir-être : écoute, empathie, concentration. Ces qualités interpersonnelles sont évaluées dans l’entretien car elles sont tout aussi importantes que les acquis techniques, voir plus ! Une étude de la DARES montre que 89% des échecs de recrutement sont liés à des problèmes d’attitude et seulement 11% à un manque de compétences techniques. Préparez-vous donc à mettre en valeur vos soft skills : n’hésitez à poser des questions, à demander au recruteur de reformuler si vous n’êtes pas sûr du sens de ses questions à lui. Un employeur préférera quelqu’un de posé, qui réfléchit avant de parler plutôt qu’un candidat qui semble redire la même chose à tout le monde sans savoir s’adapter.

- Le savoir-vivre : la courtoisie compte ! Même en situation de stress, ne négligez pas les bases. Soyez ponctuel, aimable vis-à-vis du personnel à l’accueil et des différents collaborateurs que vous croisez etc. Après l’entretien, envoyez un mail de remerciement.

Tout au long du processus de recrutement, il est important de se mettre à la place de vos interlocuteurs, de bien cerner ce qu’ils recherchent pour adapter votre CV et vos entretiens.

Cela peut aussi vous amener à identifier les situations où, en toute objectivité, il n’y a pas adéquation, sans que cela ne représente une remise en cause personnelle. Heureusement, il existe de nombreux exemples où un recruteur qui estime que le candidat ne correspond pas à son besoin, mais est très bon, le recommande à ses collègues et là, c’est un match !