Les actualités de l'emploi sur Meteojob - Dossier Special Energie : Sommet de Copenhague
Votre compte
Navigation
Rechercher un emploi

Dossier Special Energie : Sommet de Copenhague

Dossier Special Energie : Sommet de Copenhague

28 Mai 2010
en partenariat avec :
Jobenergies Geoservices Millennium RTE

Qu’est-ce que le sommet de Copenhague ?

Le sommet de Copenhague est un rendez-vous crucial pour le climat. La communauté internationale doit y élaborer un accord global qui prendra la suite du protocole de Kyoto (pour la réduction de gaz à effet de serre) qui arrive à expiration fin 2012. Le nouvel accord international devrait couvrir la période 2013-2017. Son objectif : réussir à contenir l’augmentation des températures en deçà de 2°C et d’éviter l’emballement climatique. Pour y parvenir, les gouvernements devront tenter trouver un accord fondé sur trois engagements majeurs :

  • Les pays industrialisés adoptent des objectifs de réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2020 sur leurs territoires nationaux.
  • Les pays industrialisés débloquent 100 milliards d’euros par an d’ici à 2020 pour aider les pays en voie de développement à s’adapter aux exigences environnementales.
  • Les pays en développement s’engagent à leur tour à limiter la croissance de leurs propres émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2020.

Quelles prévisions sur la croissance verte ?

Un rapport publié le 15 septembre 2009 par Greenpeace et le Conseil européen des énergies renouvelables (EREC) démontre que l'industrie des énergies renouvelables pourrait représenter 6,9 millions d'emplois dans le monde d'ici 2030, si les Etats s'engagent fortement au sommet du climat de Copenhague.
Rien que le passage du charbon aux énergies renouvelables évitera l'émission de 10 milliards de tonnes de CO2 et devrait créer 2,7 millions emplois supplémentaires d'ici 2030 par rapport à la tendance actuelle. Ces nouveaux emplois contrebalanceraient les pertes prévues dans l'industrie du charbon estimées à près d'1,4 million, toujours selon l'EREC et Greenpeace.

En France : quels seront les impacts du sommet de Copenhague sur la création d’emplois verts ?

Selon le Ministère de l’écologie et du développement durable, 600 000 emplois « verts » devraient être créés ou adaptés d'ici 2020, dans les secteurs conciliant la croissance économique et le respect de l'environnement.
La croissance verte sera l'une des priorités du Gouvernement en 2010.
Elle concerne une multitude de secteurs allant du bâtiment à la santé en passant par l'automobile et l'agriculture. Son objectif est de promouvoir des activités économiques qui respectent la planète.

Où trouvera-t-on ces emplois ?

Secteurs d'activité Effets attendus sur l'emploi (estimation maximale)
Bâtiment 392 000 emplois d'ici à 2013
Transports 249 000 emplois d'ici à 2018
Energies renouvelables 134 000 emplois d'ici à 2020
Prévention des risques naturels et technologiques 22 000 emplois d'ici à 2013
Source : Dossier de presse du ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable et de la Mer.

quelques exemples...

La production d’"énergies renouvelables" (énergies non fossiles) : hydraulique, éolienne, solaire, géothermique, biomasse.
A l’horizon 2020 le Syndicat des Energies Renouvelables (SER) a évalué à 220 000 les créations d’emplois exprimés en équivalent temps plein dans les énergies renouvelables en France par rapport à 2006. La répartition est la suivante:

  • Solaire photovoltaïque : 58 000 emplois
  • Eolien : 55 000 emplois
  • Agro carburants : 42 000 emplois
  • Bois-énergie : 40 000 emplois
  • Solaire thermique : 32 000 emplois
  • Hydraulique : 500 emplois
Les transports
Le bâtiment
Le traitement des déchets

Interview

Zoom sur... Veolia Environnement

Entreprise française multinationale présente sur les cinq continents et comptant près de 340 000 collaborateurs, Veolia Environnement est un des leaders mondiaux des services à l’environnement. Ce groupe est divisé en quatre métiers : Eau ; Energie ; Propreté ; Transport. Il n'a pas attendu ce sommet pour former les jeunes aux métiers de l'environnement…

En Centre Ouest Veolia Environnement a en effet signé un partenariat avec l'Université Rennes-I. Il s'agit, dans le domaine des services à l'environnement, de créer et d’assurer la mise en place de nouvelles formations dans cette filière. Veolia travaille pour cela main dans la main avec l’Université Rennes-I.
De manière générale, Veolia Environnement souhaite ainsi apporter son savoir-faire professionnel dans le développement de formations : en proposant des stages, des emplois et en développant l'alternance.

Des besoins en formation

Le 5 novembre dernier Valérie Létard, a demandé à 10 secteurs identifiés comme particulièrement propices au développement des métiers de la croissance verte d’élaborer des propositions utiles à la formation et aux métiers qui lui sont propres. D’ici la fin décembre, les comités de filière, présidés par les 10 personnalités qualifiées devront rendre un rapport type comportant 5 parties essentielles :

  1. La présentation de la filière
  2. L’identification des métiers en développement ou en transformation et l’évaluation des besoins en recrutement
  3. La définition des besoins en formation et l’organisation des parcours professionnels
  4. L’orientation et la mise en cohérence entre l’offre et la demande pour faciliter les recrutements
  5. La valorisation des métiers et des formations qui devront être pourvus en plus grand nombre.

Plus d’information

Sélection de liens
www.un.org/fr/

Site de l'ONU

www.greenpeace.org

Site de l'ONG non violente, indépendante et internationale de protection de l'environnement

www.developpement-durable.gouv.fr

Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de la Mer

www.ifen.fr

Observation et statistiques de l’environnement

www2.ademe.fr

Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie

www.reseau-tee.net

Réseau Territoires Environnement Emplois

www.enr.fr

Syndicat des Energies renouvelables

www.ffbatiment.fr

Fédération Française du Bâtiment

www.cpie.fr

Centres Permanents d’Initiatives pour l’Environnement