OFFICIER DE MARINE CURSUS BI-DIPLOMANT AVEC L’ECOLE NAVALE H/F MARINE NATIONALE

La Roche-sur-Yon (85)CDD
850 € - 4 300 € par mois
Il y a 3 joursSoyez parmi les premiers à postuler

Description du poste

Sur tous les océans et toutes les mers du monde, 365 jours par an et 24 heures sur 24, les marins assurent la sécurité et la protection de l'espace maritime français. En mer, sur terre et dans les airs, 40 000 marins se mobilisent pour accomplir des missions de renseignement, de prévention, d'intervention, de protection et de dissuasion.

OFFICIER DE MARINE CURSUS BI-DIPLOMANT AVEC L'ECOLE NAVALE H/F :



Environnement du poste :


Deux ans de formation à l'Ecole Navale dont 5 mois de mission Jeanne d'Arc à bord d'un

porte-hélicoptères amphibie. Contrat initial de 8 ans à l'issue de la scolarité, renouvelable. La carrière peut se poursuivre jusqu'à 20 années de service. Il est également possible d'accéder au statut d'officier de carrière.


Missions :


Les étudiants des sept écoles partenaires de l'Ecole navale : Centrale Supelec, Ecole Centrale de Nantes, Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers, ENSTA Brest, ENSTA ParisTech, IMT Atlantique, ISAE-Supaéro ont la possibilité de postuler pour un recrutement en cursus double-diplôme à l'Ecole navale, sous réserve d'avoir validé leurs 2 premières années et d'être sélectionnés par leur établissement d'origine. Cela leur permet, sous réserve de validation de leur scolarité, d'obtenir un double diplôme d'ingénieur et de commencer leur carrière professionnelle comme officier de marine soit au sein de la filière « conduite des opérations » (C.OPS) soit au sein de la filière « énergie-propulsion » (ENPRO).


Pour la filière « conduite des opérations » (C.OPS) :


L'officier de la spécialité « conduite des opérations » (C.OPS) encadre les équipes chargées de la navigation et de la mise en œuvre des systèmes d'armes du bâtiment. Il conduit des opérations maritimes complexes telles que la recherche de sous-marins, la défense d'un groupe de navires contre une menace aérienne, la recherche de trafics illicites ou encore la lutte contre la piraterie. Au cœur des missions maritimes, il occupe des fonctions de chef de quart en passerelle à bord des différents navires. Cadre polyvalent par excellence, cet officier occupe des fonctions de chef de service et à terme, après un parcours qualifiant, de commandement à la mer.


Pour la filière « énergie-propulsion » (ENPRO) :


L'officier de la spécialité « énergie-propulsion » (ENPRO) encadre des équipes responsables de la conduite et de la maintenance des installations de propulsion, et de la production d'énergie d'un navire ou d'un sous-marin nucléaire Il peut également encadrer des équipes techniques à terre dans le domaine du soutien des navires et des installations terrestres de la marine. Chef d'équipe, il est également responsable de la sécurité et de la prévention des incendies et coordonne les travaux lors des périodes d'entretien ou de maintien en condition opérationnelle du navire. Ingénieur machine, il est le conseiller du commandant en matière de sécurité et peut également servir dans les unités à terre de la marine. Au cœur des missions maritimes, il occupe des fonctions de chef de quart en poste de commandement machines à bord des différents navires. Cadre polyvalent par excellence, cet officier occupe des fonctions de chef de service de commandement.


Pendant leur scolarité à l'Ecole navale, ils sont totalement intégrés aux promotions de l'Ecole navale, et ont accès aux mêmes cursus et spécialités, notamment la formation d'officier chef de quart (C.OPS et ENPRO).


Lieu du poste :


Formation à l'Ecole navale (29) puis affectation en unité.


Durée :


Contrat de 8 ans (renouvelable).


Statut :


Poste sous statut militaire avec évolution statutaire des grades.


Rémunération :


1400€ nets au grade d'aspirant ;


1800€ nets au grade d'enseigne de vaisseau de 2ème classe ;


Entre 2000€ et 2200€ nets au grade d'enseigne de vaisseau de 1ère classe ;


Entre 2400€ et 2700€ nets après 2 ans de contrat (le montant de la solde varie suivant le niveau de qualification) ;


Environ 4000€ nets pour un lieutenant de vaisseau affecté sur un bâtiment de surface à la fin du contrat de 8 ans ;


Des primes supplémentaires pourront être attribuées en fonction des missions exercées et des qualifications (embarquements, déploiements…) ;


Le/la titulaire pourra être logé(e) sur une base militaire avant de pouvoir prétendre à un logement défense ;


Avantages SNCF : tarif à -75% pour déplacements personnels ;


45 jours de permissions par an.



Formation :


Première année :


Après un premier semestre avec les élèves-officiers de première année de l'Ecole navale qui leur permet notamment de s'initier aux rudiments de la navigation sur bâtiment militaire, les bi-diplômants basculent avec les élèves-officiers de deuxième année de l'Ecole navale pour suivre le deuxième semestre en choisissant une voie d'approfondissement (Energétique, Signal et acoustique, Mécanique ou Informatique).


Pendant le premier semestre, les étudiants ont le statut de volontaire aspirant. A l'issue d'une année de formation, s'ils sont déterminés à poursuivre et ont validé les modules requis, signent alors un engagement à servir d'une durée de 8 ans en qualité d'officier sous contrat.


Ils ont la possibilité de réintégrer leur école d'origine en cas d'échec ou s'ils choisissent de ne pas poursuivre dans la Marine.


Deuxième année :


Le premier semestre est dédié au stage de fin d'études qui doit être codirigé par leur école de provenance.


Le deuxième semestre est consacré à la campagne d'application des officiers de marine (mission Jeanne d'Arc), et se déroule à la mer, en mission sur un porte-hélicoptères amphibie.


En fin de cette deuxième année, ils sont orientés, comme les officiers de carrière, dans une spécialité, en fonction de leurs appétences et de leurs aptitudes (énergie surface, nucléaire, énergie aéronautique, détection, lutte sous la mer, artillerie-missile, Systèmes d'Information et de Communication).


Témoignages :


EV Malo, chef de service sur la frégate Chevalier Paul


« J'ai découvert le cursus bi-diplômant lors de mes études à l'École nationale supérieure des arts et métiers (ENSAM) à Lille. Je ne connaissais pas particulièrement le double-diplôme mais j'ai été tout de suite attiré par ce cursus atypique. En effet, originaire du Havre j'ai depuis toujours été proche de la mer. C'est pourquoi, j'ai décidé de confirmer mon souhait de réaliser le double-diplôme au sein de l'École navale.


J'ai choisi la spécialité « énergie-propulsion » car la mécanique me passionne et je souhaitais être affecté sur des bâtiments à la pointe en nouvelles technologies. Ce qui m'a motivé à intégrer ce cursus est d'avoir l'honneur de devenir officier de marine, c'est-à-dire gérer un équipage, la propulsion d'un bâtiment, ce sont de fortes responsabilités dès la fin de la formation.


La formation à l'École navale nous a permis de découvrir l'aspect maritime et militaire aux travers d'exercices très intéressants pour nous préparer au mieux à la mission « Jeanne d'Arc » mais également d'étudier dans un laboratoire scientifique de recherche. Le fait d'avoir déjà eu 2 ans de formation à l'ENSAM a été un avantage certain nous permettant de nous consacrer à l'aspect maritime et militaire et bien sûr au commandement des troupes.


Le fait d'être au contact des cadres et d'être incorporés à une promotion d'élèves officier, facilite la compréhension des contraintes opérationnelles. Nous avons la chance d'être aujourd'hui dans une marine de guerre qui navigue dans le monde entier.


Si je devais donner un conseil à quelqu'un qui souhaite réaliser ce cursus, ça serait de ne pas hésiter à se lancer ! C'est un beau métier qui permet de servir la France. Finalement, Les contraintes s'effacent vite devant la vie embarquée, nous avons un métier extraordinaire qu'aucun autre ingénieur n'aura l'occasion de découvrir. C'est un choix certes déterminant mais que personnellement je ne regrette pas. Aujourd'hui je suis affecté sur une frégate de défense aérienne, je travaille dans la conception machine, je m'occupe des instruments de navigation, dans des conditions parfois dantesques, c'est un métier réel que seul ceux qui sautent le pas auront l'occasion de découvrir. »


EO Alexis - Officier double-diplôme à l'École navale


« J'ai depuis toujours souhaité m'engager dans les…

Durée du contrat : 4 ans

Description du profil

Etudiants de 2e année des écoles d'ingénieurs partenaires :



  • Centrale Supelec ;

  • Ecole Centrale de Nantes ;

  • Ecole Nationale Supérieure des Arts et métiers ;

  • ENSTA Brest ;

  • ENSTA ParisTech ;

  • ISAE-Supaéro ;

  • IMT Atlantique.


Les étudiants de deuxième année d'école d'ingénieur transmettent leurs CV et lettre de motivation en réponse à l'offre sur le site lamarinerecrute.fr avant le lundi 08 janvier 2024.


Les qualités humaines sont aussi importantes que les compétences techniques, de même que les capacités d'adaptation, le goût du travail en équipe, l'esprit d'initiative et le leadership.


Des capacités d'analyse, de réactivité mais aussi de disponibilité sont exigées. Des capacités managériales et de travail d'équipe sont souhaitées.


Si leur dossier est retenu, ils sont alors convoqués pour passer un examen médical et des épreuves de sélection. Elles comprendront au minimum un entretien avec un jury, des tests psychotechniques et de personnalité, un entretien avec un psychologue de la Marine nationale et des épreuves sportives. Les candidats à la filière C.OPS et ENPRO devront justifier d'un niveau B1 (1) en anglais au moment de la commission d'admission.


0(1) Pour un niveau B1 (PLS 2222) :


TOEIC : 550-780 (L&R) ; 240-305(S&W)


TOEFL : TOEFL IBT entre 71 et 92


BULATS : Entre 40 et 59


University of Cambridge : Preliminary English Test ou Business English Certificate niveau Preliminary


Linguaskill : entre 140 et 159


IELTS : 3.5 à 4.5


TELC : B1


Diplôme Educ Nat. : L2 LLCE ou LEA ou Traduction CLES1


Pré-requis:



  • Avoir minimum 20 ans et moins de 26 ans au 1er janvier de l'année de recrutement (2024).

  • Avoir préalablement obtenu l'accord de son école d'origine.

  • Être de nationalité française

  • Avoir accompli sa Journée Défense et Citoyenneté (JDC - ex JAPD)

    Age(s) :

  • Entre 18 et 26 ans (voa/vac, formations, commissariat, maistrance)


Parcours de recrutement :



  • Candidature en ligne

  • Entretien de motivation

  • Tests d'aptitude médicale

  • Commission de présélection

  • Candidats retenus : tests sportifs, linguistiques, entretien psychologique

  • Oral devant un jury

  • Commission d'admission

  • Formation militaire et métier

  • Affectation en unité

L'entreprise : MARINE NATIONALE

La Marine nationale est une des composantes des forces armées qui dépend du ministère des Armées. Les équipages de nos bâtiments de surface, sous-marins, aéronefs, unités de fusiliers marins et commandos marine protègent les Français et défendent les intérêts de la France sur toutes les mers du monde, 24/24h, 365j/an. Choisir la Marine, c'est choisir un environnement professionnel et humain hors du commun.

Postulez chez MARINE NATIONALE

au poste de OFFICIER DE MARINE CURSUS BI-DIPLOMANT AVEC L’ECOLE NAVALE H/F - CDD.

ou
En continuant, j'accepte les conditions générales et la politique de confidentialité de Meteojob.
Référence : 9bac62ae-12b0-49e0-bcf7-ebef432f3318