4 conseils pour réussir son entretien d’embauche

4 conseils pour réussir son entretien d’embauche

26 Mai 2016

Une fois l’épreuve du CV réussi, il faut désormais vous préparer pour l’entretien d’embauche.

Voici quelques conseils à suivre pour ne pas passer à côté de l’emploi de vos rêves. De la tenue à la conclusion de l’entretien nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir.

 

1. La tenue

Votre tenue est la première chose que le recruteur verra en entretien. Il faut donc que vous la choisissiez avec beaucoup d’attention.

Bien entendu, cette tenue doit être propre et convenable (bannissez les vêtements usés ou troués) mais elle doit également être adaptée à l’entreprise à laquelle vous postulez.

En effet, certains postes ou encore certains types d’entreprises exigent que pour un entretien vous soyez habillé de manière conventionnelle, c’est-à-dire en costume ou tailleur.

D’autres entreprises, seront en revanche plus souples (par exemple les startups) et penseront que vous n’êtes pas fait pour travailler chez eux si vous arrivez en costume.

Identifiez bien quelle est la tenue la plus appropriée en vous renseignant sur l’entreprise ou bien en contactant des salariés sur les réseaux sociaux.

 

2. L’attitude

Outre la tenue, la première impression du recruteur se fera sur votre attitude.

Commencez par saluer le recruteur avec une poignée de main ferme (mais pas trop : il n’est pas nécessaire de briser la main du recruteur).

Ensuite soyez vigilant sur votre langage corporel : la façon dont vous vous comportez peut en dire beaucoup sur votre personnalité.

Restez souriant et ne coupez pas la parole au recruteur. Evitez de croiser les bras ou encore de courber le dos : cela donnera l’impression que vous êtes fermé aux propos de votre interlocuteur et que vous vous résignez. Ne vous mettez surtout pas trop en arrière de votre chaise : cela signifierait que vous êtes désintéressé.

 

 

3. Répondre aux questions du recruteurs

 

Le moment de vous présenter est arrivé et vous ne savez pas par où commencer ?

Pas de panique, utilisez la méthode S.T.A.R. pour raconter vos missions et réalisations.

Cette méthode permet d’organiser votre discours de manière simple. A chaque question du recruteur sur vos missions répondez en 2 minutes maximum en suivant ces quatre points :

Situation : Commencez par décrire le contexte de la mission : le délai, les intervenants, …

Tâche : Détaillez les tâches que vous avez dû effectuer pour mener cette mission et quelles en étaient les facilités et difficultés.

Action : Mentionnez les actions que vous avez réalisées pour mener à bien les tâches. Inspirez-vous des compétences requises pour le poste auquel vous vous présentez.

Résultat : Terminez par le résultat de vos missions. Présentez des bénéfices concrets : chiffres, gain de temps, etc.

 

Trouvez les offres d'emploi adaptées à votre profil

4. Savoir mettre fin à l’entretien

Rien n’est pire pour un recruteur qu’un candidat cloué à sa chaise et qui débit son argumentaire appris par cœur.

Observez votre interlocuteur, s’il s’agite et s’impatiente c’est qu’il est temps de prendre congés de lui. N’ayez aucun doute s’il ferme son cahier : le message ne peut être plus claire, il est temps de conclure.

Validez avec le recruteur la suite du processus de recrutement. Demandez-lui qui vous contactera (lui-même, le RH, etc.) et sous quel délai. N’hésitez pas à convenir de le contacter vous-même si vous n’avez pas eu de retour au-delà du délai annoncé.

N’oubliez surtout pas cette dernière étape. Ne pas questionner le recruteur sur la suite lui donnera l’impression que la réponse à votre candidature ne vous intéresse pas.

 

 

Vous voilà fin prêt pour passer votre entretien. Vous avez désormais les clés pour réussir à convaincre le recruteur que vous êtes le collaborateur qu’il lui faut.