Les actualités de l'emploi sur Meteojob - Comment préparer votre entretien de départ ?
Votre compte
Navigation
Rechercher un emploi

Comment préparer votre entretien de départ ?

Comment préparer votre entretien de départ ?

26 Mars 2019
Vous avez fait le grand saut et donné votre démission. Vous êtes donc invité à un entretien de départ avec votre manager ou un responsable des ressources humaines. C’est un moment d’échange formel qui vise à faire le bilan de votre passage dans l’entreprise et à éclaircir les raisons de votre départ. Pour partir en bons termes avec votre employeur et sans regret, mieux vaut le préparer minutieusement. Voici les principaux points à anticiper.

Détaillez les raisons de votre départ
Ce qui intéressera avant tout votre employeur sera de comprendre la ou les raisons qui vous ont poussé à démissionner. Pour lui exprimer clairement vos motivations, il faudra dans un premier temps qu’elles soient particulièrement claires pour vous. Faites donc une liste des raisons de votre démission et détaillez-les précisément.

Ne faites pas de reproches personnels
Il est possible que vous partiez suite à des problèmes d’organisation, de management ou de collaboration. L’entretien de départ est le bon moment pour décrire ce type d’obstacles que vous avez pu rencontrer dans votre travail. Mais bien que ces critiques soient bienvenues, elles ne doivent pas tourner aux reproches personnels à l’encontre de certains de vos collaborateurs ou de votre supérieur hiérarchique. Marquées par le ressentiment voire la colère, vos remarques perdraient en crédibilité et risqueraient de vous faire une mauvaise réputation dans votre secteur d’activité.

Appuyez-vous sur des exemples concrets
L’entretien de départ est un outil de grande valeur pour les employeurs qui cherchent à améliorer l’organisation de leur entreprise et à éviter de nouveaux départs. Pour que vos apports personnels soient pris en compte, il vous faudra les appuyer sur des exemples concrets et pas seulement sur votre ressenti. Notez donc à l’écrit les dysfonctionnements qui vous ont marqués, qu’ils aient influencés ou non votre décision de partir. Vous éviterez ainsi à d’autres de vivre les mêmes expériences.

Ne parlez pas pour les autres
Lors de ce type d’exercice, on peut être tenté de porter un message collectif. Libéré de la contrainte hiérarchique, on pense alors pouvoir se faire porte-parole. Ce ne serait cependant pas un service rendu à vos collaborateurs au nom desquels vous vous exprimeriez. Ceux-ci comptent peut-être faire remonter leur mécontentement d’une autre manière, sous une autre forme et préféreraient ne pas être mis en porte-à-faux face à leur hiérarchie. Gardez à l’esprit que quoi qu’il arrive, votre expérience sera prise en compte pour évaluer l’organisation de l’entreprise. Il n’est donc pas nécessaire de parler au pluriel.

Parlez aussi du positif
L’entretien de départ sert aussi à comprendre ce qui vous a plu au cours de votre passage dans l’entreprise. Mentionner ces éléments positifs sera également utile pour compenser les critiques que vous aurez faites et les rendre plus audibles par votre interlocuteur. Vous démontrerez ainsi que vous n’avez pas pris votre décision sur un coup de tête et que vous avez pris en compte ses avantages comme ses inconvénients.