Les actualités de l'emploi sur Meteojob - Apprenez à développer votre leadership en entreprise !
Votre compte
Navigation
Rechercher un emploi

Apprenez à développer votre leadership en entreprise !

Apprenez à développer votre leadership en entreprise !

17 Juillet 2018
Par définition, le leadership est la compétence centrale des managers. Sans cette capacité à guider et à motiver ses collaborateurs, un dirigeant n’a que peu de chance d’atteindre ses objectifs. Si elle s’acquiert avant tout par l’expérience, son développement est favorisé par certaines méthodes simples.


1. Ecouter ses collaborateurs

Pour être efficace et réagir en temps réel à de potentielles difficultés, un manager doit constamment garder un canal de communication ouvert avec ses équipes. Pris dans la solitude des hauteurs, de nombreux dirigeants en oublient d’écouter leurs collaborateurs et de prendre en compte leur feedback dans leurs décisions. Une stratégie d’écoute permet non seulement d’être mieux informé des préoccupations de son équipe mais donne également une plus forte légitimité aux choix qui en découlent.


2. Avoir une stratégie claire

Rien n’entame plus fortement le leadership que l’impression de naviguer à vue. Des décisions cohérentes sur le long terme construisent ainsi l’indispensable confiance qui lie les membres d’une équipe à leur supérieur hiérarchique.
Pour que cette confiance ne soit pas aveugle mais repose sur des fondements solides, il vous faudra autant que possible communiquer sur cette stratégie, la transmettre et la faire comprendre à tous. C’est seulement à cette condition qu’elle pourra susciter l’adhésion et être fidèlement appliquée au quotidien. Une priorité d’autant plus actuelle que les nouvelles générations posent de plus en plus ouvertement la question du pourquoi, et s’intéressent aux fondements des décisions.


3. Faire confiance à son équipe

L’autorité et la crédibilité se perdent lorsqu’un manager se perd dans les affres du micro-management. Aux yeux d’un employé, rien de pire qu’un supérieur qui veut décider de chaque détail, y compris dans des domaines dans lesquels il n’est pas spécialiste. En faisant confiance à vos collaborateurs, vous leur montrez que vous valorisez leurs compétences et qu’ils sont porteurs des projets au même titre que vous. Pour ne rien gâcher, votre temps est préservé pour des tâches de management à forte valeur ajoutée.


4. Récompenser les efforts fournis

La motivation se cultive. Lorsqu’elle n’est pas suffisamment nourrie, elle peut se tarir. Pour entretenir chez vos collaborateurs le goût de l’effort et de l’ouvrage bien fait, il vous faudra donc récompenser ceux d’entre eux qui se seront particulièrement investis. Une politique d’intéressement ou d’évolution salariale peut bien sûr avoir cette fonction mais il suffit parfois de félicitations publiques, d’un moment de partage lors du passage d’une étape décisive pour exprimer votre gratitude et en attribuer le mérite à qui de droit.


5. Rester humble

Si l’on insiste souvent sur le charisme nécessaire à l’exercice du leadership, il serait contre-productif de confondre charisme et suffisance. La frontière est fine mais se trace dans les moments-clés. Reconnaître ses erreurs, recadrer un collaborateur sans l’humilier, entretenir des relations de proximité malgré la hiérarchie, sont autant de signes que vos fonctions de management ne vous sont pas montées à la tête et autant de raisons de respecter vos décisions.