Les actualités de l'emploi sur Meteojob - Comment réussir votre entretien annuel en 4 étapes ?
Votre compte
Navigation
Rechercher un emploi

Comment réussir votre entretien annuel en 4 étapes ?

Comment réussir votre entretien annuel en 4 étapes ?

17 Janvier 2017
La nouvelle année qui démarre annonce la période des entretiens annuels. Etape indispensable de votre carrière, ce rendez-vous est décisif pour l’évolution de votre poste et de votre rémunération. Voici 4 étapes pour réussir votre entretien annuel avec brio !


1. Anticipez votre entretien annuel

En principe, pour vous laisser le temps de vous préparer, la date de votre entretien annuel vous est communiquée au moins 2 semaines en avance.
Mettez donc ce temps à profit pour effectuer une rétrospective sur l’année écoulée. Vous devez rester objectif sur vos missions sans vous attribuer 100% des succès ; votre manager sera davantage réceptif à un collaborateur qui garde une vision honnête de ses réalisations.

Commencez par établir la liste des missions qui vous ont été confiées, puis la liste des objectifs qui vous avaient été fixés en début d’année précédente.
A partir de ces 2 listes vous pouvez déjà constater si les objectifs fixés étaient bien en phase avec les missions qui vous étaient attribuées.

Ensuite, en face de chacune de vos missions et objectifs, listez vos principaux succès, sans oublier les difficultés que vous avez rencontrées. Puis faites l’état des compétences mises en œuvre dans chacune de vos missions.
Cette étape est l’occasion de mettre en évidence des points d’amélioration. Cela vous permettra, par exemple, de demander des formations à votre manager afin de développer une compétence clé.
Enfin, définissez clairement vos attentes d’évolution à court, moyen et long terme. Vous devrez les exprimer clairement lors de votre entretien. Mieux vaut donc y avoir réfléchi au préalable.


2. Mettez en avant vos succès

Lors de votre entretien annuel, vous devez bien entendu parler de vos succès.
Faites le bilan de vos missions et notez les résultats. Puis analysez comment vous avez atteint vos objectifs : par exemple vous pouvez avoir atteint votre objectif commercial en réalisant davantage de rendez-vous clients, en vous organisant un temps de prospection chaque semaine, en serrant vos négociations, etc.
Indiquez également les ajustements et les modifications que vous avez mis en place par rapport à l’an passé et qui vous ont aidé à réussir vos missions.
Vous êtes désormais en mesure de reconnaître vos succès et surtout de savoir ce qui vous y a mené. Votre manager saura apprécier cette démarche et n’hésitera pas à vous confier des missions avec plus de responsabilités.

Enfin, pensez à bien évaluer la réussite de vos missions. Avez-vous atteint 90%, 100%, 150% de vos objectifs ? Car cette évaluation vous permettra de prétendre à une augmentation et d’en négocier le montant. Renseignez-vous sur l’augmentation globale des salaires au niveau de l’entreprise et argumentez votre demande en fonction de vos résultats.
Vous pourrez ainsi demander une augmentation supérieure à la moyenne si vous avez atteint vos objectifs au-delà de 100%.


3. Remettez-vous en question

L’entretien annuel est certes le moment de mettre en avant vos succès mais c’est aussi l’occasion de prendre conscience de vos axes d’améliorations.
Quoiqu’il en soit, adoptez un état d’esprit positif pendant l’entretien et restez ouvert aux critiques. Gardez à l’esprit que l’objectif de votre manager n’est pas de vous accabler mais de vous faire avancer. Signifier vos points faibles c’est vous offrir la possibilité de les corriger et de gagner en professionnalisme.
Avoir listé vos axes d’amélioration au préalable vous permettra donc de rebondir sur d’éventuelles critiques, tout en proposant des solutions pour corriger le tir l’année suivante.

De même, sachez évoquer simplement vos succès et analyser les éléments de réussite. Votre manager attend de vous que vous sachiez également identifier vos points forts afin de les développer davantage.
Surtout, n’oubliez pas qu’en adoptant une attitude positive et ouverte aux critiques, votre entretien annuel sera d’autant plus constructif. Et ce n’est pas parce que vous n’avez pas atteint tous vos objectifs que vous êtes un mauvais collaborateur.


4. Proposez des solutions et mettez-les en œuvre

L’entretien annuel est avant tout le rendez-vous pendant lequel vous devez proposer des solutions. Non seulement vous devez présenter des solutions pour résoudre vos éventuels échecs, mais aussi pour mener à bien les nouvelles missions qui vous seront confiées.
Pour ce faire, listez vos échecs et vos missions à venir et proposez des solutions en face de chacun de ces items.
Lors de l’entretien annuel, soumettez vos propositions à votre manager. Puis engagez la discussion afin de challenger ces solutions avec lui. Cet échange constructif vous permettra d’établir la meilleure stratégie pour atteindre vos objectifs.

Par ailleurs, montrer à votre hiérarchie que vous êtes capable de proposer des solutions en entretien annuel puis d’en discuter vous fera gagner sa confiance.

Enfin n’oubliez pas qu’il ne suffit pas d’énoncer des solutions. Le plus important est de les mettre en œuvre. Commencez donc à mettre en place votre plan d’action dès la fin de votre entretien annuel.