Les actualités de l'emploi sur Meteojob - Prise de parole en public : 7 conseils pour être percutant !
Votre compte
Navigation
Rechercher un emploi

Prise de parole en public : 7 conseils pour être percutant !

Prise de parole en public : 7 conseils pour être percutant !

23 Avril 2019
De la simple réunion de service à l’événement professionnel, la prise de parole en public est une compétence incontournable. Souvent perçue comme un talent personnel, elle repose en réalité sur des savoir-faire acquis à force d’exercice. Pour être éloquent et marquer votre auditoire, il vous faut donc connaître et appliquer certaines règles.

1. Soignez les premiers mots
C’est dans les premiers instants de votre intervention que le public décide du degré d’attention qu’il vous consacrera. Vous avez donc tout intérêt à soigner vos premières phrases. Celles-ci peuvent par exemple contenir une formule originale résumant le problème que vous allez traiter ou encore une citation.

2. Ne lisez pas
Lorsque l’on est stressé, un réflexe naturel consiste à se réfugier dans son texte et à le lire. Rien n’est moins engageant pour le public qui risque alors de se désintéresser de votre exposé en se disant qu’il pourra le lire plus tard. Pour éviter cet écueil, vous pouvez choisir de ne noter que les points importants de votre intervention sans les rédiger.

3. Temporisez
Un autre écueil consiste à parler trop vite, on évite ainsi d’affronter le regard du public et l’on a l’impression de maintenir éveillée son attention. Mais un court silence introductif et des pauses régulières aux moments-clés de votre présentation permettent au contraire à votre auditoire de rassembler ses esprits et d’intégrer ce que vous lui dites.

4. Créez de l’interactivité
Créer de l’interaction avec le public vous permet de maintenir son attention. Elle peut être fictive, comme lorsque vous posez des questions rhétoriques, ou bien réelle, si vous avez l’opportunité de demander un vote par exemple ou de demander l’avis de vos spectateurs sur un sujet. L’interaction réelle est un exercice risqué qui, en cas d’échec, peut déstabiliser les orateurs les moins aguerris mais qui peut également faire que l’on se souvienne de votre intervention.

5. Travaillez votre posture
Votre posture physique influe sur votre niveau de stress, la clarté de votre élocution et l’image que vous renvoyez à votre public, c’est donc un élément qu’il est primordial de travailler en amont. Que vous soyez debout ou assis, il vous faudra garder la tête haute et vos deux jambes bien ancrées dans le sol. Pensez également à ouvrir vos épaules et à bien rester face au public. Vous exprimerez ainsi de la confiance en vous et donnerez plus de poids à votre propos.

6. Une image vaut mille mots
Si vous avez l’occasion d’illustrer votre intervention en projetant une présentation, ne vous en privez pas. Vous pourrez ainsi appuyer votre propos sur des images marquantes et des graphiques explicites. Attention toutefois à faire preuve de parcimonie dans l’usage des images, si vous en abusez, elles risquent de détourner l’attention du public et de ne plus servir votre discours.

7. Récapitulez les points principaux
Pour faire passer efficacement votre message, il ne suffit pas d’une démonstration convaincante. Il vous faudra rappeler à la fin de votre intervention l’objet de votre propos et le résumer en quelques mots. Votre conclusion vous servira donc à récapituler étapes principales de votre raisonnement et à les articuler de façon percutante.