Les actualités de l'emploi sur Meteojob - Quelles sont les soft skills les plus recherchées en 2019 ?
Votre compte
Navigation
Rechercher un emploi

Quelles sont les soft skills les plus recherchées en 2019 ?

Quelles sont les soft skills les plus recherchées en 2019 ?

23 Avril 2019
Les soft skills, ces compétences comportementales qui ne s’apprennent pas à l’école, sont de plus en plus valorisées par les recruteurs. Rechercher un emploi ne repose donc plus seulement sur la démonstration de sa qualification technique mais également sur la mise en avant de ces savoir-faire humains particulièrement utiles aux entreprises. Voici ceux que les recruteurs recherchent en priorité chez les candidats.

L’aisance à l’oral
La capacité de chacun à s’exprimer à l’oral est essentielle pour favoriser une bonne communication interne mais aussi pour faire de chacun l’ambassadeur de ses missions à l’extérieur de l’entreprise. Une compétence qui ne se limite pas à des présentations soignées et bien menées mais comprend également des interactions avec le public et la structuration des messages.

La gestion du stress
Le stress est un paramètre essentiel dans de nombreux secteurs d’activité. Mais c’est aussi un frein à l’innovation et à la productivité qui peut paralyser les personnes les plus sensibles voire les pousser à quitter leur poste. Les recruteurs sont donc à la recherche de personnes capables de garder la tête froide et de mener à bien un projet dans des circonstances adverses.

La capacité d’innovation
La digitalisation et les transformations du travail poussent les entreprises à miser sur l’innovation pour trouver de nouveaux relais de croissance. Une stratégie qui ne passe pas seulement par des investissements accrus dans les services de recherche et développement mais aussi par l’implication de tous les salariés. Savoir innover dans ses méthodes de travail est ainsi perçu comme un signe majeur de créativité et de souplesse.

La rigueur
La rigueur arrive régulièrement en tête des qualités les plus recherchées par les recruteurs. Et pour cause, la créativité des nouvelles générations et leur dynamisme a souvent eu pour contrepartie un certain relâchement en matière de respect des méthodes et d’organisation du travail. Savoir concilier une organisation irréprochable avec de l’inventivité est donc le cocktail gagnant pour séduire un recruteur.

La motivation
L’impact des facteurs psychologiques sur la productivité est de mieux en mieux connu. C’est pourquoi les entreprises privilégient désormais les candidats montrant un enthousiasme sincère et un goût du travail sur d’autres plus qualifiés mais moins motivés. Montrer son envie est donc l’une des priorités que les candidats doivent avoir en tête lorsqu’ils décrochent un entretien d’embauche.

La culture du résultat
Si les candidats doivent aimer leur travail, ils ne doivent pas non plus perdre de vue son objectif. Les gains de productivité passent par le recrutement de personnes orientées vers le résultat. La culture du résultat est donc un état d’esprit particulier que les recruteurs apprennent à détecter.

L’art de la négociation
Négocier est un talent qui s’exerce dans les relations externes de l’entreprise mais aussi en interne, lors de prises de décision cruciales où chacun doit faire valoir son point de vue et l’intérêt de son métier. La négociation est donc l’art du compromis, de l’écoute et de l’échange. Autant de qualités qui ne s’acquièrent bien souvent que par la pratique.