Les actualités de l'emploi sur Meteojob - Enquête ANDRH* : pour lutter contre le stress il faut développer la reconnaissance au travail
Votre compte
Navigation
Rechercher un emploi

Enquête ANDRH* : pour lutter contre le stress il faut développer la reconnaissance au travail

Enquête ANDRH* : pour lutter contre le stress il faut développer la reconnaissance au travail

23 Octobre 2008
 lutter contre le stress Présentée le 14 octobre 2008 lors de la première étape du Tour de France 2008-2009 de l'ANDRH à Rennes sur le thème de « la santé au travail », cette enquête a mis en avant les principales actions qu’il faudrait mettre en œuvre pour lutter contre le stress au travail, selon les 640 DRH et RRH interrogés et membres de l’association.

Quelles sont-elles ? Le développement d’une vraie politique de reconnaissance au travail, l’anticipation des changements avec une participation accrue des salariés et le développement d’un climat de confiance et d'appartenance. Arrivent ensuite la sensibilisation du comité de direction aux risques psychosociaux ainsi que la formation des équipes et de l'encadrement.
Des méthodes concrètes sont utilisées par les DRH comme "les félicitations pour le travail accompli" quelle que soit leur forme, "par mail, lettre ou contact direct avec la hiérarchie pour 72% d’entre eux. Ou encore "la prise en compte de la difficulté et de la charge de travail dans l'évaluation des résultats" pour 69% des personnes interrogées.
Quelles sont les causes du stress au travail ? 73% des DRH interrogés, pensent que les deux premières causes de stress sont la charge et les conditions de travail. Arrivent ensuite, pour 42% d’entre eux, les interruptions dans les activités et la présence permanente de bruit, l'odeur, la chaleur et l'humidité ainsi que l'aménagement de l'espace de travail pour 31%.
Et bien sûr, des causes socio-économiques : 57% des DRH considèrent le changement et les difficultés liées à la conduite du changement comme une source de stress et 56% évoquent la pression concurrentielle.