Les actualités de l'emploi sur Meteojob - 5 manières de montrer votre motivation en entretien
Votre compte
Navigation
Rechercher un emploi

5 manières de montrer votre motivation en entretien

5 manières de montrer votre motivation en entretien

18 Septembre 2019
La motivation est aujourd’hui l’un des principaux critères de sélection dans les processus de recrutement. Au point qu’une motivation forte, authentique et cohérente avec un parcours professionnel, peut parfois compenser des lacunes en termes d’expérience ou de compétences. Mais convaincre son interlocuteur que l’on est sincèrement motivé par un poste est un exercice difficile. Voici cinq conseils pour démontrer votre motivation en entretien d’embauche.

1. Soyez disponible et ponctuel
L’évaluation de la motivation commence avant même le début de l’entretien. Lorsque le recruteur vous propose un créneau pour mener l’entretien, ne refusez qu’en cas de nécessité absolue. Si votre interlocuteur a le sentiment qu’il vous est difficile de trouver un moment compatible avec son emploi du temps, votre motivation ne sera pas évaluée à sa juste valeur. Le même raisonnement est évidemment valable si vous arrivez en retard à l’entretien.

2. Renseignez-vous sur l’entreprise
Pour que votre motivation soit authentique, elle doit également concerner l’entreprise dans laquelle vous souhaitez travailler. Il vous faudra donc vous renseigner sur son passé, ses projets et ses valeurs et montrer que vous vous y retrouvez. Même si le recruteur ne vous pose pas de question spécifiquement sur ce sujet, n’hésitez pas à mentionner certaines de ces informations dans vos réponses. Elles constituent un signe fort que vous n’êtes pas simplement déterminé à trouver du travail mais bien à décrocher un poste dans cette entreprise en particulier.

3. Insistez sur la cohérence de votre parcours
La motivation à exercer un métier se vérifie sur le long terme. Il vous faudra donc montrer à votre interlocuteur que votre parcours est cohérent et qu’il mène logiquement au poste pour lequel vous candidatez. Lorsqu’on vous demande ce qui vous a poussé à candidater, faites le lien avec vos postes précédents et avec votre évolution personnelle. N’hésitez pas non plus à revenir brièvement sur ce qui a décidé votre vocation lors de vos études et vos expériences passées.

4. Remerciez votre interlocuteur
Si le poste vous intéresse réellement, vous devez être heureux d’avoir décroché l’entretien. C’est le signal que vous enverrez en remerciant votre interlocuteur de vous avoir sélectionné et pour le temps qu’il vous consacre. N’hésitez pas à le faire en début et en fin d’entretien. Sans être trop insistant, remerciez-le simplement de vous avoir reçu.

5. Ne négligez pas l’expression corporelle
Une part non négligeable de la communication passe par l’expression corporelle. Or, pour camoufler leur stress, certains candidats ont tendance à surjouer la nonchalance. Pour éviter cet écueil, gardez une posture droite et stable et prenez une posture d’écoute, en vous penchant légèrement vers votre interlocuteur ou en hochant régulièrement la tête par exemple. Vous rendrez ainsi le dialogue plus fluide et montrerez explicitement votre intérêt pour les informations qu’il vous communique.