Les actualités de l'emploi sur Meteojob - Quels sont les métiers de l'économie verte ?
Votre compte
Navigation
Rechercher un emploi

Quels sont les métiers de l'économie verte ?

Quels sont les métiers de l'économie verte ?

06 Juillet 2020

Dans les années à venir, les métiers de l’économie verte devraient offrir de nombreuses opportunités d’emploi dans différents secteurs. On fait le point sur ces filières d’avenir.

La nouvelle économie verte regroupe de nombreux métiers répartis en deux types d’activité. Selon la définition officielle du gouvernement, on retrouve « des activités classiques réalisées avec des procédés moins polluants ou moins consommateurs d'énergie, et les éco-activités, dont la finalité est la protection de l'environnement ou la gestion des ressources naturelles. »

Les emplois générés sont dus à une mutation progressive de la société vers une économie plus respectueuse de l’environnement.

 

Les éco-activités (ou professions vertes)

Selon l’Observatoire national des emplois et métiers de l’économie verte, la définition d’un « métier vert » est « un travail dont la finalité et les compétences mises en œuvre contribuent à mesurer, prévenir, maîtriser, corriger les impacts négatifs et les dommages sur l’environnement ».

Il s’agit d’emplois rattachés aux secteurs de la production et de la distribution d’énergie et d’eau, au traitement des déchets et des pollutions ou encore à la protection des espaces naturels.

Le marché de l'eau représente le plus grand vivier d'offres d'emploi vert en France : plus de 20% des emplois liés à la protection de l'environnement concernent le traitement des eaux usées. En deuxième position, on retrouve les métiers liés à la prévention des risques environnementaux, puis viennent ensuite les métiers de la production et la distribution des énergies renouvelables, le traitement des déchets, la protection et l’entretien des espaces naturels et la dépollution des sites et sols.

 

Les activités classiques (ou professions verdissantes)

Les professions verdissantes sont bien plus difficiles à distinguer car il s’agit généralement de métiers classiques qui intègrent néanmoins une dimension environnementale à leur quotidien. Toujours selon l’Observatoire national des emplois et métiers de l’économie verte, il s’agit d’entreprises qui prennent en compte de « façon significative et quantifiable la dimension environnementale dans le geste métier ». Ces professions n’ont donc pas de relation directe avec une éco-activité.

Les activités verdissantes sont liées à des secteurs comme le bâtiment, les transports, l'industrie ou l'entretien des espaces verts dans les villes. Par exemple, une entreprise qui produit des objets électroniques et dont le packaging tient compte de la réglementation environnementale pour les emballages est classée dans la catégorie des professions verdissantes. 

Parmi les secteurs les plus en vogue dans ce type d’activité, on retrouve la performance énergétique des bâtiments ou encore la production et la distribution de produits biologiques.


Des différences de salaire importantes selon les activités

Les métiers de l’économie verte proposent des salaires qui varient beaucoup en fonction des secteurs. Ainsi, les métiers aux salaires les plus hauts sont liés à la performance énergétique des bâtiments et à l’éco-construction car ils requièrent un niveau d’études allant de Bac+2 à Bac+5.

De leur côté, les salaires des emplois liés à la protection et l’entretien des espaces naturels sont les plus bas, toujours en liaison avec le niveau d’étude. Ces emplois requièrent un niveau CAP, voire dans certaines professions aucun diplôme.