Fiches métiers

Fiche métier : Comptable

Comprendre le métier

comptable

La comptabilité dans une entreprise a trois fonctions. Elle remplit les obligations légales de remise de la déclaration annuelle fiscale. Elle sert d’outil de gestion et d’aide à la décision. Enfin, c’est un instrument de la communication financière destinée aux actionnaires, salariés, banquiers, fournisseurs, clients.

Le comptable ne se limite plus à sa tâche classique d’enregistrement des mouvements financiers de l’entreprise, il est désormais associé à la bonne gestion de l’entreprise, à travers la production d’outils d’analyse financière.Lire la suite ...

La mission première du comptable est de tenir les comptes, il collecte, enregistre, classe et transmet au jour le jour les informations budgétaires. Il prépare les documents annuels de synthèse (bilan, compte de résultat, compte d’exploitation, état du patrimoine de l’entreprise). Il remplit les déclarations fiscales et sociales destinées à certains services administratifs et établit les feuilles de paie.

Répondant aux obligations légales, le comptable adopte les formats réglementaires. Il doit se tenir au courant de l’évolution des normes et fournir aux autres services les documents financiers.

Des fonctions nouvelles de conseil auprès de la direction s’ajoutent désormais à ce métier. Maniant la comptabilité analytique, il est chargé de déterminer les centres de profit, d’établir des prévisions budgétaires, de suivre la trésorerie. Il peut être amener à consolider les données et participer au reporting.

Dans la logique du respect des règles comptables spécifiques, les professionnels se spécialisent selon les secteurs : comptabilité publique, comptabilité commerciale, comptabilité bancaire.

Le métier de comptable est également connu sous le nom de :
Agent comptable, technicien des services comptables, agent de recouvrement, fourrier.

Les dernières offres d'emploi

Quel serait mon environnement de travail ?

La variété des conditions d’exercice caractérise le métier de comptable. Indispensable à toute activité économique, la fonction de comptable se retrouve dans toutes les organisations, quels que soient leur taille, leur statut, leur activité. Certains professionnels exercent également au sein de cabinets d’experts-comptables. On constate également une forte croissance des missions d’intérim pour des profils spécialisés.

Dans les PME, le comptable est souvent associé à d’autres fonctions, il assure la gestion administrative du personnel, effectue le règlement des fournisseurs, entretient les relations avec la banque. Toutefois, le chef d’entreprise peut gérer lui-même sa comptabilité, ou faire appel à un cabinet comptable pour un suivi annuel.

Dans ce type de structure, il est subordonné directement au Directeur général. Il entretient des relations de travail courantes avec l’ensemble des services de l’entreprise et, à l’extérieur, avec les clients, les fournisseurs, les banques et éventuellement un cabinet d’audit.

Dans les grandes structures, la comptabilité est un service à part entière regroupant plusieurs spécialités, comme la comptabilité fournisseur, la comptabilité client, la comptabilité paie, la comptabilité analytique. Les comptables peuvent donc se diversifier non seulement selon les secteurs, mais également selon les spécialités.

Le comptable est alors rattaché hiérarchiquement au Responsable comptable ou au Directeur administratif et financier (DAF) dans les grands groupes.

En cabinet, les comptables rencontrent une variété de situation, ils sont chargés de différents dossiers d’artisans, libéraux, commerçants ou agriculteurs.

Ai-je les compétences nécessaires ?

Le cœur des savoirs est évidemment la comptabilité générale et la comptabilité analytique. Mais la connaissance du droit et de la fiscalité d’une part et le maniement des logiciels de gestion de l’autre sont inévitables.

Le sens de l’organisation, la méthode et l’autonomie sont des aptitudes nécessaires dans le maniement des chiffres et dans l’enregistrement des transactions.

Le professionnels mettent en avant les qualités de rigueur et d’intégrité en raison de la nécessité du respect des normes et des procédures.

Comment accéder à ce métier ?

La référence des recruteurs reste la MSTCF (Maîtrise des Sciences et Techniques Comptables et Financières) délivrée par les universités.

Mais les postes de comptable sont accessibles à partir d’un diplôme de niveau Bac+2. Nombreux DUT dans toute la France propose l’option comptabilité-finances.

D’autres formations supérieures mènent à ce métier : BTS, DEA, Master ou diplôme d’une école supérieure de commerce complété par un Diplôme spécialisé d’Études Comptables et Financières (DECF), ou d’un Diplôme d’Études Supérieures Comptables et Financières (DESCF).

Dans un contexte de croissance des entreprises transnationales, d’informatisation des données comptables et de recours à l’analyse financière, la profession se complexifie et l’exigence de compétences est en hausse.

Ainsi la connaissance des normes comptables internationales, la maîtrise de l’anglais, l’utilisation des logiciels d’informatique sont des atouts certains.

Les pros passionnés ont ici la parole !

« Les responsabilités, j’adore ça ! » Johanna, 34 ans, comptable

Passionnée de jazz, Johanna exerce un double métier d’administratrice et de comptable dans une salle de concert parisienne.

Quel a été ton parcours professionnel ?

Depuis janvier 2008, je travaille pour une salle de concert de jazz, le Sunset-Sunside. Auparavant, j’étais salariée dans une entreprise spécialisée dans l’industrie des médias. J’y exerçais une activité de comptable pour une douzaine de sociétés dont une maison d’édition, une agence de presse spécialisée dans le foot…

Lire la suite...Imagine ton futur

Comment évoluer à partir de ce métier ?

La mobilité vers d’autres entreprises ou vers d’autres secteurs est assez aisée, surtout si les premières expériences sont polyvalentes (en cabinet ou dans une PME). Changeant de secteur, le professionnel est parfois amener à adopter une nouvelle règle comptable : comptabilité publique ou comptabilité commerciale.

Au sein d’une grande structure, l’agent comptable peut passer de la comptabilité fournisseur à al comptabilité paie ou client.

Avec un diplôme Bac+4 ou 5 et quelques années d’expérience, des passerelles sont possibles vers d’autres fonctions : la trésorerie, l’audit, le contrôle de gestion, ou encore les ressources humaines.

La progression hiérarchique, dans les grandes sociétés, conduit au poste de Responsable comptable puis Directeur administratif et financier.

Quels sont les métiers proches accessibles ?

Contrôleur de gestion, trésorier , conseiller financier, gestionnaire de patrimoine, trader.

A quels organismes m'adresser pour en savoir plus ?

Ministère de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi
Conseil national de la comptabilité (CNC)
http://www.minefi.gouv.fr/directions_services/CNCompta/

Association francophone de comptabilité (AFC)
www.afc-cca.com

Centre de documentation des experts-comptables et des commissaires aux comptes
www.bibliotique.com

Organisations professionnelles

Conseil supérieur de l'ordre des experts-comptables et des comptables agréés
www.experts-comptables.org

Experts-comptables de France (Fédération Nationale)
www.experts-comptables-fr.org

Quels ouvrages consulter sur ce métier ?

Les métiers de la comptabilité et de la gestion,
Edition : L’Etudiant, Paris, juin 2007

Le métiers de la comptabilité et de la gestion
Edition : Studyrama, Levallois-Perret, 2006

Les métiers de la gestion comptabilité, ressources humaines
Edition : ONISEP, Marne-la-Vallée, 2006

Revue française de comptabilité (mensuel)
Edition : Conseil supérieur de l'ordre des experts-comptables et des comptables agréés, Paris.
www.experts-comptables.com