245 offres d'emploi
:

sebazac concoures

  • Intitulé
  • Entreprise
  • Conducteur de travaux réseaux extérieurs H/F

    • Intérim
    • Sébazac Concourès - 12 - Midi-Pyrénées
    03 avr. 2015
    Description de l'entreprise
    Non précisée (cliente de Manpower, acteur majeur du recrutement)
    Présente en Midi-Pyrénées
    Description du poste
    Manpower TOULOUSE BTP recherche pour son client, spécialisés dans le domaine de l'énergie et des communications,

    un Conducteur de travaux réseaux extérieurs H/F - poste basé à SEBAZAC (Aveyron)

    Vos principales missions sont :

    - la préparation des chantiers,
    - l'organisation et le suivi des chantiers,
    - la gestion des plannings, des ressources et du matériel,
    - la gestion administrative complexe relative à l'ouverture du chantier.

    Votre profil :

    - formation Conducteur de travaux ou Electrotechnique
    - expérience de 5 ans mini en tant que Conducteur de travaux Réseaux Extérieurs
    - connaissances approfondies dans le domaine des Réseaux Extérieurs, éclairage public, VRD.
    - autonome, rigoureux.

    Le poste est à pourvoir dès que possible dans le cadre d'une mission de longue durée
    Le poste est à pourvoir à SEBAZAC dans l'Aveyron. (pas de grands déplacements prévus au contrat)

    Et n'oubliez pas! Devenir collaborateur intérimaire chez Manpower vous assure un statut de salarié bénéficiant de nombreux avantages, en fonction du nombre de vos heures de mission. Copiez le lien ci-dessous dans votre navigateur pour en savoir plus! http://www.Manpower.Fr/mon-manpower/espace-intérimaires/mes-infos-et-avantages/mes-avantages

    Bénéficiez également de solutions mobilité pour trouver un logement adapté si vous habitez à plus de 70km de votre lieu de mission !

    Dans le cadre de sa politique diversité, Manpower étudie, à compétences égales, toutes candidatures dont celles de personnes en situation de handicap

    Durée de la mission : 3 mois renouvelable
  • Chef d'équipe BTP réseaux extérieurs H/F

    • Intérim
    • Sébazac Concourès - 12 - Midi-Pyrénées
    03 avr. 2015
    Description de l'entreprise
    Non précisée (cliente de Manpower, acteur majeur du recrutement)
    Présente en Midi-Pyrénées
    Description du poste
    Manpower TOULOUSE BTP recherche pour son client, spécialisé dans le domaine de l'énergie,

    un Chef d'équipe BTP réseaux extérieurs H/F - poste basé à SEBAZAC (Aveyron)

    Vos principales missions sont :

    - la mise en place de la signalisation et du balisage de chantier
    - la modification des réseaux électriques aériens
    - la pose de câbles électriques
    - la réalisation de branchements électriques aériens
    - la réalisation d'ouvrages aériens HTA/BT
    - la lecture de plans
    - la tenue quotidienne des journaux de chantiers.

    Votre profil :

    - formation initiale Monteur réseaux
    - 5 ans d'expérience sur un poste de chef d'équipe aérien
    - connaissances des réseaux aériens et souterrains
    - caces nacelle.
    - permis EB.

    Le poste est à pourvoir dès que possible dans le cadre d'une mission de longue durée.
    Le poste est basé à SEBAZAC (AVEYRON). Pas de grands déplacements prévus au contrat

    Et n'oubliez pas! Devenir collaborateur intérimaire chez Manpower vous assure un statut de salarié bénéficiant de nombreux avantages, en fonction du nombre de vos heures de mission. Copiez le lien ci-dessous dans votre navigateur pour en savoir plus! http://www.Manpower.Fr/mon-manpower/espace-interimaires/mes-infos-et-avantages/mes-avantages

    Bénéficiez également de solutions mobilité pour trouver un logement adapté si vous habitez à plus de 70km de votre lieu de mission !

    Dans le cadre de sa politique diversité, Manpower étudie, à compétences égales, toutes candidatures dont celles de personnes en situation de handicap

    Durée de la mission : 3 mois renouvelable
  • Toutes les offres d'emploi adaptées à votre profil par email Je m'inscris
  • CUISINIER (F/H)

    • Intérim
    • Sébazac Concourès - 12 - Midi-Pyrénées
    24 avr. 2015
    Description de l'entreprise
    Nous recherchons pour le compte de notre client, un Centre d'Aide par le Travail, un cuisinier autonome (F/H).
    Description du poste
    Vous travaillez en cuisine pour l'élaboration de tous les plats d'un repas, de l'entrée au dessert. Vous êtes autonome dans la réalisation de vos menus - dans votre organisation et dans la gestion de l'équipe qui vous entoure. Vous suivez également la gestion du stock et la rotation-traçabilité des produits. Vous êtes amené à cuisinier jusqu'à 50 couverts maximum
    Description du profil
    Titulaire d'une formation en cuisine, avec minimum 3 Années d'expérience en cuisine, vous aimez votre métier et le faire partager à un public en situation d'handicap.
    Organisé(e), soigneux(se) et rigoureux(se), vous appréciez le travail en équipe.
    Merci de postuler en ligne en nous déposant votre CV, nous reprendrons contact, par téléphone, avec vous.
  • MECANICIEN (F/H)

    • CDI
    • Sébazac Concourès - 12 - Midi-Pyrénées
    09 avr. 2015
    Description de l'entreprise
    Nous recherchons pour le compte de notre client, un MECANICIEN (F/H).
    Description du poste
    Vous réalisez l'ensemble des interventions de maintenance préventive et corrective des véhicules : entretien courant et périodique des véhicules, diagnostic, contrôle et réglage d'ensembles mécaniques.
    Description du profil
    De formation CAP/BEP en mécanique, vous justifiez d'une expérience significative sur un poste similaire de 3 a 5 ans. Vous possédez de réelles connaissances et compétences en électromécanique. Passionné(e) par votre métier, vous possédez un fort esprit d'équipe ainsi qu'un réel sens du service.
    Candidatez en ligne et nous reviendrons vers vous pour un entretien téléphonique.
  • CHEF DE SECTEUR GSB

    • Intérim
    • Centre
    24 avr. 2015
    Description de l'entreprise
    Notre client est un concepteur, fabricant de matériels et d'outillages à destination des domaines du jardinage et du bricolage.
    Nombreuses fois primée par des concours d'innovation, la société est un acteur incontournable dans son secteur.
    Description du poste
    Directement rattaché(e) au Chef des Ventes, vous aurez pour mission :

    - Développer un secteur composé de distributeurs, de revendeurs de matériels, d'outillages de jardinage et/ou de bricolage de type : GSA, GSB, LISA...,
    - Prospecter le secteur comprenant les départements suivants : 45, 18, 89, 58, 37, 86, 41, 36, 10, 21, 71, 52, 70, 39, 25,
    - Référencer les gammes existantes de produits auprès des points de vente,
    - Améliorer le référencement et la visibilité produit,
    - Entretenir une relation sur le long terme avec les clients,
    - Reporter régulièrement votre activité à votre hiérarchie.

    Cette description n'est pas limitative.
    Description du profil
    Vous êtes issu(e) d'une formation commerciale et possédez au moins une expérience dans la vente auprès de distributeurs, de revendeurs.

    Idéalement, vous maîtrisez les produits, outils, matériels liés au jardinage et au bricolage.

    Vous avez un tempérament commercial fort, vous aimez développer un secteur à fort potentiel. Vous êtes volontaire et pugnace.
    Vous intégrerez une structure familiale qui a la culture du chiffre et du résultat.
  • Gendarme / Sous-officier de gendarmerie (H/F)

    • CDI
    • Wallis et Futuna
    08 avr. 2015
    Description de l'entreprise

    En 2015, la Gendarmerie nationale propose 3 000 postes de sous-officiers de gendarmerie. 
    Recrutés sur concours (BAC obligatoire), les sous-officiers interviennent dans les domaines de la sécurité publique, de la sécurité routière, mènent des enquêtes judiciaires, effectuent des missions de secours sur terre, sur mer ou en montagne.
    Les inscriptions pour le concours d'octobre sont ouvertes jusqu'au 7 mai 2015. 

    Description du poste

    Le sous-officier de gendarmerie, véritable expert de la sécurité, exerce un métier d’action et de responsabilités. 
    Au contact de la population et des élus, il doit être disponible, avoir le sens des relations et de l'écoute. Il peut se spécialiser dans  différents métiers (enquêteur judiciaire, motocycliste, maître de chien, plongeur, gendarme de montagne).

    Description du profil

    - être âgé de 18 ans au moins et 35 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours ;
    - être titulaire d'un Baccalauréat ;
    - être de nationalité française ;
    - être en règle au regard des dispositions du service national ;
    - avoir une moralité et un comportement compatibles avec le métier de gendarme ;
    - ne pas s'être présenté trois fois aux épreuves d'un même concours.

    Concours :

    Épreuves d'admissibilité : composition (rédaction d'un devoir de culture générale sans l'aide de documentation), épreuves d'aptitude professionnelle (QCM portant sur des suites ou des ensembles logiques à résoudre), épreuve de langue étrangère (allemand, anglais, arabe littéral, espagnol, portugais) et deux questionnaires de personnalité destinés à préparer l'entretien avec le psychologue.
    Épreuves d'admission : entretien auprès d'un psychologue, entretien avec un jury (sujet d'ordre général portant sur des questions d'actualité ou sur les motivations du candidat).

    Formation en école :

    La formation initiale des sous-officiers de gendarmerie est dispensée au sein des écoles de gendarmerie de Chateaulin (29), Chaumont (52), Montluçon (03) et Tulle (19).
    D'une durée de 12 mois, elle a pour objectif d'inculquer aux élèves-gendarmes, une formation militaire et de leur dispenser les connaissances professionnelles nécessaires à l'exercice du métier de sous-officier de gendarmerie.


  • Gendarme / Sous-officier de gendarmerie (H/F)

    • CDI
    • Saint-Pierre-et-Miquelon
    08 avr. 2015
    Description de l'entreprise

    En 2015, la Gendarmerie nationale propose 3 000 postes de sous-officiers de gendarmerie. 
    Recrutés sur concours (BAC obligatoire), les sous-officiers interviennent dans les domaines de la sécurité publique, de la sécurité routière, mènent des enquêtes judiciaires, effectuent des missions de secours sur terre, sur mer ou en montagne.
    Les inscriptions pour le concours d'octobre sont ouvertes jusqu'au 7 mai 2015. 

    Description du poste

    Le sous-officier de gendarmerie, véritable expert de la sécurité, exerce un métier d’action et de responsabilités. 
    Au contact de la population et des élus, il doit être disponible, avoir le sens des relations et de l'écoute. Il peut se spécialiser dans  différents métiers (enquêteur judiciaire, motocycliste, maître de chien, plongeur, gendarme de montagne).

    Description du profil

    - être âgé de 18 ans au moins et 35 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours ;
    - être titulaire d'un Baccalauréat ;
    - être de nationalité française ;
    - être en règle au regard des dispositions du service national ;
    - avoir une moralité et un comportement compatibles avec le métier de gendarme ;
    - ne pas s'être présenté trois fois aux épreuves d'un même concours.

    Concours :

    Épreuves d'admissibilité : composition (rédaction d'un devoir de culture générale sans l'aide de documentation), épreuves d'aptitude professionnelle (QCM portant sur des suites ou des ensembles logiques à résoudre), épreuve de langue étrangère (allemand, anglais, arabe littéral, espagnol, portugais) et deux questionnaires de personnalité destinés à préparer l'entretien avec le psychologue.
    Épreuves d'admission : entretien auprès d'un psychologue, entretien avec un jury (sujet d'ordre général portant sur des questions d'actualité ou sur les motivations du candidat).

    Formation en école :

    La formation initiale des sous-officiers de gendarmerie est dispensée au sein des écoles de gendarmerie de Chateaulin (29), Chaumont (52), Montluçon (03) et Tulle (19).
    D'une durée de 12 mois, elle a pour objectif d'inculquer aux élèves-gendarmes, une formation militaire et de leur dispenser les connaissances professionnelles nécessaires à l'exercice du métier de sous-officier de gendarmerie.


  • Gendarme / Sous-officier de gendarmerie (H/F)

    • CDI
    • Terres australes et antarctiques françaises
    08 avr. 2015
    Description de l'entreprise

    En 2015, la Gendarmerie nationale propose 3 000 postes de sous-officiers de gendarmerie. 
    Recrutés sur concours (BAC obligatoire), les sous-officiers interviennent dans les domaines de la sécurité publique, de la sécurité routière, mènent des enquêtes judiciaires, effectuent des missions de secours sur terre, sur mer ou en montagne.
    Les inscriptions pour le concours d'octobre sont ouvertes jusqu'au 7 mai 2015. 

    Description du poste

    Le sous-officier de gendarmerie, véritable expert de la sécurité, exerce un métier d’action et de responsabilités. 
    Au contact de la population et des élus, il doit être disponible, avoir le sens des relations et de l'écoute. Il peut se spécialiser dans  différents métiers (enquêteur judiciaire, motocycliste, maître de chien, plongeur, gendarme de montagne).

    Description du profil

    - être âgé de 18 ans au moins et 35 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours ;
    - être titulaire d'un Baccalauréat ;
    - être de nationalité française ;
    - être en règle au regard des dispositions du service national ;
    - avoir une moralité et un comportement compatibles avec le métier de gendarme ;
    - ne pas s'être présenté trois fois aux épreuves d'un même concours.

    Concours :

    Épreuves d'admissibilité : composition (rédaction d'un devoir de culture générale sans l'aide de documentation), épreuves d'aptitude professionnelle (QCM portant sur des suites ou des ensembles logiques à résoudre), épreuve de langue étrangère (allemand, anglais, arabe littéral, espagnol, portugais) et deux questionnaires de personnalité destinés à préparer l'entretien avec le psychologue.
    Épreuves d'admission : entretien auprès d'un psychologue, entretien avec un jury (sujet d'ordre général portant sur des questions d'actualité ou sur les motivations du candidat).

    Formation en école :

    La formation initiale des sous-officiers de gendarmerie est dispensée au sein des écoles de gendarmerie de Chateaulin (29), Chaumont (52), Montluçon (03) et Tulle (19).
    D'une durée de 12 mois, elle a pour objectif d'inculquer aux élèves-gendarmes, une formation militaire et de leur dispenser les connaissances professionnelles nécessaires à l'exercice du métier de sous-officier de gendarmerie.


  • Gendarme / Sous-officier de gendarmerie (H/F)

    • CDI
    • Pays de la Loire
    08 avr. 2015
    Description de l'entreprise

    En 2015, la Gendarmerie nationale propose 3 000 postes de sous-officiers de gendarmerie. 
    Recrutés sur concours (BAC obligatoire), les sous-officiers interviennent dans les domaines de la sécurité publique, de la sécurité routière, mènent des enquêtes judiciaires, effectuent des missions de secours sur terre, sur mer ou en montagne.
    Les inscriptions pour le concours d'octobre sont ouvertes jusqu'au 7 mai 2015. 

    Description du poste

    Le sous-officier de gendarmerie, véritable expert de la sécurité, exerce un métier d’action et de responsabilités. 
    Au contact de la population et des élus, il doit être disponible, avoir le sens des relations et de l'écoute. Il peut se spécialiser dans  différents métiers (enquêteur judiciaire, motocycliste, maître de chien, plongeur, gendarme de montagne).

    Description du profil

    - être âgé de 18 ans au moins et 35 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours ;
    - être titulaire d'un Baccalauréat ;
    - être de nationalité française ;
    - être en règle au regard des dispositions du service national ;
    - avoir une moralité et un comportement compatibles avec le métier de gendarme ;
    - ne pas s'être présenté trois fois aux épreuves d'un même concours.

    Concours :

    Épreuves d'admissibilité : composition (rédaction d'un devoir de culture générale sans l'aide de documentation), épreuves d'aptitude professionnelle (QCM portant sur des suites ou des ensembles logiques à résoudre), épreuve de langue étrangère (allemand, anglais, arabe littéral, espagnol, portugais) et deux questionnaires de personnalité destinés à préparer l'entretien avec le psychologue.
    Épreuves d'admission : entretien auprès d'un psychologue, entretien avec un jury (sujet d'ordre général portant sur des questions d'actualité ou sur les motivations du candidat).

    Formation en école :

    La formation initiale des sous-officiers de gendarmerie est dispensée au sein des écoles de gendarmerie de Chateaulin (29), Chaumont (52), Montluçon (03) et Tulle (19).
    D'une durée de 12 mois, elle a pour objectif d'inculquer aux élèves-gendarmes, une formation militaire et de leur dispenser les connaissances professionnelles nécessaires à l'exercice du métier de sous-officier de gendarmerie.


  • Gendarme / Sous-officier de gendarmerie (H/F)

    • CDI
    • Picardie
    08 avr. 2015
    Description de l'entreprise

    En 2015, la Gendarmerie nationale propose 3 000 postes de sous-officiers de gendarmerie. 
    Recrutés sur concours (BAC obligatoire), les sous-officiers interviennent dans les domaines de la sécurité publique, de la sécurité routière, mènent des enquêtes judiciaires, effectuent des missions de secours sur terre, sur mer ou en montagne.
    Les inscriptions pour le concours d'octobre sont ouvertes jusqu'au 7 mai 2015. 

    Description du poste

    Le sous-officier de gendarmerie, véritable expert de la sécurité, exerce un métier d’action et de responsabilités. 
    Au contact de la population et des élus, il doit être disponible, avoir le sens des relations et de l'écoute. Il peut se spécialiser dans  différents métiers (enquêteur judiciaire, motocycliste, maître de chien, plongeur, gendarme de montagne).

    Description du profil

    - être âgé de 18 ans au moins et 35 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours ;
    - être titulaire d'un Baccalauréat ;
    - être de nationalité française ;
    - être en règle au regard des dispositions du service national ;
    - avoir une moralité et un comportement compatibles avec le métier de gendarme ;
    - ne pas s'être présenté trois fois aux épreuves d'un même concours.

    Concours :

    Épreuves d'admissibilité : composition (rédaction d'un devoir de culture générale sans l'aide de documentation), épreuves d'aptitude professionnelle (QCM portant sur des suites ou des ensembles logiques à résoudre), épreuve de langue étrangère (allemand, anglais, arabe littéral, espagnol, portugais) et deux questionnaires de personnalité destinés à préparer l'entretien avec le psychologue.
    Épreuves d'admission : entretien auprès d'un psychologue, entretien avec un jury (sujet d'ordre général portant sur des questions d'actualité ou sur les motivations du candidat).

    Formation en école :

    La formation initiale des sous-officiers de gendarmerie est dispensée au sein des écoles de gendarmerie de Chateaulin (29), Chaumont (52), Montluçon (03) et Tulle (19).
    D'une durée de 12 mois, elle a pour objectif d'inculquer aux élèves-gendarmes, une formation militaire et de leur dispenser les connaissances professionnelles nécessaires à l'exercice du métier de sous-officier de gendarmerie.


  • Gendarme / Sous-officier de gendarmerie (H/F)

    • CDI
    • Poitou-Charentes
    08 avr. 2015
    Description de l'entreprise

    En 2015, la Gendarmerie nationale propose 3 000 postes de sous-officiers de gendarmerie. 
    Recrutés sur concours (BAC obligatoire), les sous-officiers interviennent dans les domaines de la sécurité publique, de la sécurité routière, mènent des enquêtes judiciaires, effectuent des missions de secours sur terre, sur mer ou en montagne.
    Les inscriptions pour le concours d'octobre sont ouvertes jusqu'au 7 mai 2015. 

    Description du poste

    Le sous-officier de gendarmerie, véritable expert de la sécurité, exerce un métier d’action et de responsabilités. 
    Au contact de la population et des élus, il doit être disponible, avoir le sens des relations et de l'écoute. Il peut se spécialiser dans  différents métiers (enquêteur judiciaire, motocycliste, maître de chien, plongeur, gendarme de montagne).

    Description du profil

    - être âgé de 18 ans au moins et 35 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours ;
    - être titulaire d'un Baccalauréat ;
    - être de nationalité française ;
    - être en règle au regard des dispositions du service national ;
    - avoir une moralité et un comportement compatibles avec le métier de gendarme ;
    - ne pas s'être présenté trois fois aux épreuves d'un même concours.

    Concours :

    Épreuves d'admissibilité : composition (rédaction d'un devoir de culture générale sans l'aide de documentation), épreuves d'aptitude professionnelle (QCM portant sur des suites ou des ensembles logiques à résoudre), épreuve de langue étrangère (allemand, anglais, arabe littéral, espagnol, portugais) et deux questionnaires de personnalité destinés à préparer l'entretien avec le psychologue.
    Épreuves d'admission : entretien auprès d'un psychologue, entretien avec un jury (sujet d'ordre général portant sur des questions d'actualité ou sur les motivations du candidat).

    Formation en école :

    La formation initiale des sous-officiers de gendarmerie est dispensée au sein des écoles de gendarmerie de Chateaulin (29), Chaumont (52), Montluçon (03) et Tulle (19).
    D'une durée de 12 mois, elle a pour objectif d'inculquer aux élèves-gendarmes, une formation militaire et de leur dispenser les connaissances professionnelles nécessaires à l'exercice du métier de sous-officier de gendarmerie.


  • Gendarme / Sous-officier de gendarmerie (H/F)

    • CDI
    • Provence-Alpes-Côte d'Azur
    08 avr. 2015
    Description de l'entreprise

    En 2015, la Gendarmerie nationale propose 3 000 postes de sous-officiers de gendarmerie. 
    Recrutés sur concours (BAC obligatoire), les sous-officiers interviennent dans les domaines de la sécurité publique, de la sécurité routière, mènent des enquêtes judiciaires, effectuent des missions de secours sur terre, sur mer ou en montagne.
    Les inscriptions pour le concours d'octobre sont ouvertes jusqu'au 7 mai 2015. 

    Description du poste

    Le sous-officier de gendarmerie, véritable expert de la sécurité, exerce un métier d’action et de responsabilités. 
    Au contact de la population et des élus, il doit être disponible, avoir le sens des relations et de l'écoute. Il peut se spécialiser dans  différents métiers (enquêteur judiciaire, motocycliste, maître de chien, plongeur, gendarme de montagne).

    Description du profil

    - être âgé de 18 ans au moins et 35 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours ;
    - être titulaire d'un Baccalauréat ;
    - être de nationalité française ;
    - être en règle au regard des dispositions du service national ;
    - avoir une moralité et un comportement compatibles avec le métier de gendarme ;
    - ne pas s'être présenté trois fois aux épreuves d'un même concours.

    Concours :

    Épreuves d'admissibilité : composition (rédaction d'un devoir de culture générale sans l'aide de documentation), épreuves d'aptitude professionnelle (QCM portant sur des suites ou des ensembles logiques à résoudre), épreuve de langue étrangère (allemand, anglais, arabe littéral, espagnol, portugais) et deux questionnaires de personnalité destinés à préparer l'entretien avec le psychologue.
    Épreuves d'admission : entretien auprès d'un psychologue, entretien avec un jury (sujet d'ordre général portant sur des questions d'actualité ou sur les motivations du candidat).

    Formation en école :

    La formation initiale des sous-officiers de gendarmerie est dispensée au sein des écoles de gendarmerie de Chateaulin (29), Chaumont (52), Montluçon (03) et Tulle (19).
    D'une durée de 12 mois, elle a pour objectif d'inculquer aux élèves-gendarmes, une formation militaire et de leur dispenser les connaissances professionnelles nécessaires à l'exercice du métier de sous-officier de gendarmerie.


  • Gendarme / Sous-officier de gendarmerie (H/F)

    • CDI
    • Rhône-Alpes
    08 avr. 2015
    Description de l'entreprise

    En 2015, la Gendarmerie nationale propose 3 000 postes de sous-officiers de gendarmerie. 
    Recrutés sur concours (BAC obligatoire), les sous-officiers interviennent dans les domaines de la sécurité publique, de la sécurité routière, mènent des enquêtes judiciaires, effectuent des missions de secours sur terre, sur mer ou en montagne.
    Les inscriptions pour le concours d'octobre sont ouvertes jusqu'au 7 mai 2015. 

    Description du poste

    Le sous-officier de gendarmerie, véritable expert de la sécurité, exerce un métier d’action et de responsabilités. 
    Au contact de la population et des élus, il doit être disponible, avoir le sens des relations et de l'écoute. Il peut se spécialiser dans  différents métiers (enquêteur judiciaire, motocycliste, maître de chien, plongeur, gendarme de montagne).

    Description du profil

    - être âgé de 18 ans au moins et 35 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours ;
    - être titulaire d'un Baccalauréat ;
    - être de nationalité française ;
    - être en règle au regard des dispositions du service national ;
    - avoir une moralité et un comportement compatibles avec le métier de gendarme ;
    - ne pas s'être présenté trois fois aux épreuves d'un même concours.

    Concours :

    Épreuves d'admissibilité : composition (rédaction d'un devoir de culture générale sans l'aide de documentation), épreuves d'aptitude professionnelle (QCM portant sur des suites ou des ensembles logiques à résoudre), épreuve de langue étrangère (allemand, anglais, arabe littéral, espagnol, portugais) et deux questionnaires de personnalité destinés à préparer l'entretien avec le psychologue.
    Épreuves d'admission : entretien auprès d'un psychologue, entretien avec un jury (sujet d'ordre général portant sur des questions d'actualité ou sur les motivations du candidat).

    Formation en école :

    La formation initiale des sous-officiers de gendarmerie est dispensée au sein des écoles de gendarmerie de Chateaulin (29), Chaumont (52), Montluçon (03) et Tulle (19).
    D'une durée de 12 mois, elle a pour objectif d'inculquer aux élèves-gendarmes, une formation militaire et de leur dispenser les connaissances professionnelles nécessaires à l'exercice du métier de sous-officier de gendarmerie.


  • Gendarme / Sous-officier de gendarmerie (H/F)

    • CDI
    • Saint-Barthélemy
    08 avr. 2015
    Description de l'entreprise

    En 2015, la Gendarmerie nationale propose 3 000 postes de sous-officiers de gendarmerie. 
    Recrutés sur concours (BAC obligatoire), les sous-officiers interviennent dans les domaines de la sécurité publique, de la sécurité routière, mènent des enquêtes judiciaires, effectuent des missions de secours sur terre, sur mer ou en montagne.
    Les inscriptions pour le concours d'octobre sont ouvertes jusqu'au 7 mai 2015. 

    Description du poste

    Le sous-officier de gendarmerie, véritable expert de la sécurité, exerce un métier d’action et de responsabilités. 
    Au contact de la population et des élus, il doit être disponible, avoir le sens des relations et de l'écoute. Il peut se spécialiser dans  différents métiers (enquêteur judiciaire, motocycliste, maître de chien, plongeur, gendarme de montagne).

    Description du profil

    - être âgé de 18 ans au moins et 35 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours ;
    - être titulaire d'un Baccalauréat ;
    - être de nationalité française ;
    - être en règle au regard des dispositions du service national ;
    - avoir une moralité et un comportement compatibles avec le métier de gendarme ;
    - ne pas s'être présenté trois fois aux épreuves d'un même concours.

    Concours :

    Épreuves d'admissibilité : composition (rédaction d'un devoir de culture générale sans l'aide de documentation), épreuves d'aptitude professionnelle (QCM portant sur des suites ou des ensembles logiques à résoudre), épreuve de langue étrangère (allemand, anglais, arabe littéral, espagnol, portugais) et deux questionnaires de personnalité destinés à préparer l'entretien avec le psychologue.
    Épreuves d'admission : entretien auprès d'un psychologue, entretien avec un jury (sujet d'ordre général portant sur des questions d'actualité ou sur les motivations du candidat).

    Formation en école :

    La formation initiale des sous-officiers de gendarmerie est dispensée au sein des écoles de gendarmerie de Chateaulin (29), Chaumont (52), Montluçon (03) et Tulle (19).
    D'une durée de 12 mois, elle a pour objectif d'inculquer aux élèves-gendarmes, une formation militaire et de leur dispenser les connaissances professionnelles nécessaires à l'exercice du métier de sous-officier de gendarmerie.


  • Gendarme / Sous-officier de gendarmerie (H/F)

    • CDI
    • Saint-Martin
    08 avr. 2015
    Description de l'entreprise

    En 2015, la Gendarmerie nationale propose 3 000 postes de sous-officiers de gendarmerie. 
    Recrutés sur concours (BAC obligatoire), les sous-officiers interviennent dans les domaines de la sécurité publique, de la sécurité routière, mènent des enquêtes judiciaires, effectuent des missions de secours sur terre, sur mer ou en montagne.
    Les inscriptions pour le concours d'octobre sont ouvertes jusqu'au 7 mai 2015. 

    Description du poste

    Le sous-officier de gendarmerie, véritable expert de la sécurité, exerce un métier d’action et de responsabilités. 
    Au contact de la population et des élus, il doit être disponible, avoir le sens des relations et de l'écoute. Il peut se spécialiser dans  différents métiers (enquêteur judiciaire, motocycliste, maître de chien, plongeur, gendarme de montagne).

    Description du profil

    - être âgé de 18 ans au moins et 35 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours ;
    - être titulaire d'un Baccalauréat ;
    - être de nationalité française ;
    - être en règle au regard des dispositions du service national ;
    - avoir une moralité et un comportement compatibles avec le métier de gendarme ;
    - ne pas s'être présenté trois fois aux épreuves d'un même concours.

    Concours :

    Épreuves d'admissibilité : composition (rédaction d'un devoir de culture générale sans l'aide de documentation), épreuves d'aptitude professionnelle (QCM portant sur des suites ou des ensembles logiques à résoudre), épreuve de langue étrangère (allemand, anglais, arabe littéral, espagnol, portugais) et deux questionnaires de personnalité destinés à préparer l'entretien avec le psychologue.
    Épreuves d'admission : entretien auprès d'un psychologue, entretien avec un jury (sujet d'ordre général portant sur des questions d'actualité ou sur les motivations du candidat).

    Formation en école :

    La formation initiale des sous-officiers de gendarmerie est dispensée au sein des écoles de gendarmerie de Chateaulin (29), Chaumont (52), Montluçon (03) et Tulle (19).
    D'une durée de 12 mois, elle a pour objectif d'inculquer aux élèves-gendarmes, une formation militaire et de leur dispenser les connaissances professionnelles nécessaires à l'exercice du métier de sous-officier de gendarmerie.


  • Gendarme / Sous-officier de gendarmerie (H/F)

    • CDI
    • Midi-Pyrénées
    08 avr. 2015
    Description de l'entreprise

    En 2015, la Gendarmerie nationale propose 3 000 postes de sous-officiers de gendarmerie. 
    Recrutés sur concours (BAC obligatoire), les sous-officiers interviennent dans les domaines de la sécurité publique, de la sécurité routière, mènent des enquêtes judiciaires, effectuent des missions de secours sur terre, sur mer ou en montagne.
    Les inscriptions pour le concours d'octobre sont ouvertes jusqu'au 7 mai 2015. 

    Description du poste

    Le sous-officier de gendarmerie, véritable expert de la sécurité, exerce un métier d’action et de responsabilités. 
    Au contact de la population et des élus, il doit être disponible, avoir le sens des relations et de l'écoute. Il peut se spécialiser dans  différents métiers (enquêteur judiciaire, motocycliste, maître de chien, plongeur, gendarme de montagne).

    Description du profil

    - être âgé de 18 ans au moins et 35 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours ;
    - être titulaire d'un Baccalauréat ;
    - être de nationalité française ;
    - être en règle au regard des dispositions du service national ;
    - avoir une moralité et un comportement compatibles avec le métier de gendarme ;
    - ne pas s'être présenté trois fois aux épreuves d'un même concours.

    Concours :

    Épreuves d'admissibilité : composition (rédaction d'un devoir de culture générale sans l'aide de documentation), épreuves d'aptitude professionnelle (QCM portant sur des suites ou des ensembles logiques à résoudre), épreuve de langue étrangère (allemand, anglais, arabe littéral, espagnol, portugais) et deux questionnaires de personnalité destinés à préparer l'entretien avec le psychologue.
    Épreuves d'admission : entretien auprès d'un psychologue, entretien avec un jury (sujet d'ordre général portant sur des questions d'actualité ou sur les motivations du candidat).

    Formation en école :

    La formation initiale des sous-officiers de gendarmerie est dispensée au sein des écoles de gendarmerie de Chateaulin (29), Chaumont (52), Montluçon (03) et Tulle (19).
    D'une durée de 12 mois, elle a pour objectif d'inculquer aux élèves-gendarmes, une formation militaire et de leur dispenser les connaissances professionnelles nécessaires à l'exercice du métier de sous-officier de gendarmerie.


  • Gendarme / Sous-officier de gendarmerie (H/F)

    • CDI
    • Nord-Pas-de-Calais
    08 avr. 2015
    Description de l'entreprise

    En 2015, la Gendarmerie nationale propose 3 000 postes de sous-officiers de gendarmerie. 
    Recrutés sur concours (BAC obligatoire), les sous-officiers interviennent dans les domaines de la sécurité publique, de la sécurité routière, mènent des enquêtes judiciaires, effectuent des missions de secours sur terre, sur mer ou en montagne.
    Les inscriptions pour le concours d'octobre sont ouvertes jusqu'au 7 mai 2015. 

    Description du poste

    Le sous-officier de gendarmerie, véritable expert de la sécurité, exerce un métier d’action et de responsabilités. 
    Au contact de la population et des élus, il doit être disponible, avoir le sens des relations et de l'écoute. Il peut se spécialiser dans  différents métiers (enquêteur judiciaire, motocycliste, maître de chien, plongeur, gendarme de montagne).

    Description du profil

    - être âgé de 18 ans au moins et 35 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours ;
    - être titulaire d'un Baccalauréat ;
    - être de nationalité française ;
    - être en règle au regard des dispositions du service national ;
    - avoir une moralité et un comportement compatibles avec le métier de gendarme ;
    - ne pas s'être présenté trois fois aux épreuves d'un même concours.

    Concours :

    Épreuves d'admissibilité : composition (rédaction d'un devoir de culture générale sans l'aide de documentation), épreuves d'aptitude professionnelle (QCM portant sur des suites ou des ensembles logiques à résoudre), épreuve de langue étrangère (allemand, anglais, arabe littéral, espagnol, portugais) et deux questionnaires de personnalité destinés à préparer l'entretien avec le psychologue.
    Épreuves d'admission : entretien auprès d'un psychologue, entretien avec un jury (sujet d'ordre général portant sur des questions d'actualité ou sur les motivations du candidat).

    Formation en école :

    La formation initiale des sous-officiers de gendarmerie est dispensée au sein des écoles de gendarmerie de Chateaulin (29), Chaumont (52), Montluçon (03) et Tulle (19).
    D'une durée de 12 mois, elle a pour objectif d'inculquer aux élèves-gendarmes, une formation militaire et de leur dispenser les connaissances professionnelles nécessaires à l'exercice du métier de sous-officier de gendarmerie.


  • Gendarme / Sous-officier de gendarmerie (H/F)

    • CDI
    • Nouvelle-Calédonie
    08 avr. 2015
    Description de l'entreprise

    En 2015, la Gendarmerie nationale propose 3 000 postes de sous-officiers de gendarmerie. 
    Recrutés sur concours (BAC obligatoire), les sous-officiers interviennent dans les domaines de la sécurité publique, de la sécurité routière, mènent des enquêtes judiciaires, effectuent des missions de secours sur terre, sur mer ou en montagne.
    Les inscriptions pour le concours d'octobre sont ouvertes jusqu'au 7 mai 2015. 

    Description du poste

    Le sous-officier de gendarmerie, véritable expert de la sécurité, exerce un métier d’action et de responsabilités. 
    Au contact de la population et des élus, il doit être disponible, avoir le sens des relations et de l'écoute. Il peut se spécialiser dans  différents métiers (enquêteur judiciaire, motocycliste, maître de chien, plongeur, gendarme de montagne).

    Description du profil

    - être âgé de 18 ans au moins et 35 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours ;
    - être titulaire d'un Baccalauréat ;
    - être de nationalité française ;
    - être en règle au regard des dispositions du service national ;
    - avoir une moralité et un comportement compatibles avec le métier de gendarme ;
    - ne pas s'être présenté trois fois aux épreuves d'un même concours.

    Concours :

    Épreuves d'admissibilité : composition (rédaction d'un devoir de culture générale sans l'aide de documentation), épreuves d'aptitude professionnelle (QCM portant sur des suites ou des ensembles logiques à résoudre), épreuve de langue étrangère (allemand, anglais, arabe littéral, espagnol, portugais) et deux questionnaires de personnalité destinés à préparer l'entretien avec le psychologue.
    Épreuves d'admission : entretien auprès d'un psychologue, entretien avec un jury (sujet d'ordre général portant sur des questions d'actualité ou sur les motivations du candidat).

    Formation en école :

    La formation initiale des sous-officiers de gendarmerie est dispensée au sein des écoles de gendarmerie de Chateaulin (29), Chaumont (52), Montluçon (03) et Tulle (19).
    D'une durée de 12 mois, elle a pour objectif d'inculquer aux élèves-gendarmes, une formation militaire et de leur dispenser les connaissances professionnelles nécessaires à l'exercice du métier de sous-officier de gendarmerie.


  • Gendarme / Sous-officier de gendarmerie (H/F)

    • CDI
    • Limousin
    08 avr. 2015
    Description de l'entreprise

    En 2015, la Gendarmerie nationale propose 3 000 postes de sous-officiers de gendarmerie. 
    Recrutés sur concours (BAC obligatoire), les sous-officiers interviennent dans les domaines de la sécurité publique, de la sécurité routière, mènent des enquêtes judiciaires, effectuent des missions de secours sur terre, sur mer ou en montagne.
    Les inscriptions pour le concours d'octobre sont ouvertes jusqu'au 7 mai 2015. 

    Description du poste

    Le sous-officier de gendarmerie, véritable expert de la sécurité, exerce un métier d’action et de responsabilités. 
    Au contact de la population et des élus, il doit être disponible, avoir le sens des relations et de l'écoute. Il peut se spécialiser dans  différents métiers (enquêteur judiciaire, motocycliste, maître de chien, plongeur, gendarme de montagne).

    Description du profil

    - être âgé de 18 ans au moins et 35 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours ;
    - être titulaire d'un Baccalauréat ;
    - être de nationalité française ;
    - être en règle au regard des dispositions du service national ;
    - avoir une moralité et un comportement compatibles avec le métier de gendarme ;
    - ne pas s'être présenté trois fois aux épreuves d'un même concours.

    Concours :

    Épreuves d'admissibilité : composition (rédaction d'un devoir de culture générale sans l'aide de documentation), épreuves d'aptitude professionnelle (QCM portant sur des suites ou des ensembles logiques à résoudre), épreuve de langue étrangère (allemand, anglais, arabe littéral, espagnol, portugais) et deux questionnaires de personnalité destinés à préparer l'entretien avec le psychologue.
    Épreuves d'admission : entretien auprès d'un psychologue, entretien avec un jury (sujet d'ordre général portant sur des questions d'actualité ou sur les motivations du candidat).

    Formation en école :

    La formation initiale des sous-officiers de gendarmerie est dispensée au sein des écoles de gendarmerie de Chateaulin (29), Chaumont (52), Montluçon (03) et Tulle (19).
    D'une durée de 12 mois, elle a pour objectif d'inculquer aux élèves-gendarmes, une formation militaire et de leur dispenser les connaissances professionnelles nécessaires à l'exercice du métier de sous-officier de gendarmerie.


  • Gendarme / Sous-officier de gendarmerie (H/F)

    • CDI
    • Lorraine
    08 avr. 2015
    Description de l'entreprise

    En 2015, la Gendarmerie nationale propose 3 000 postes de sous-officiers de gendarmerie. 
    Recrutés sur concours (BAC obligatoire), les sous-officiers interviennent dans les domaines de la sécurité publique, de la sécurité routière, mènent des enquêtes judiciaires, effectuent des missions de secours sur terre, sur mer ou en montagne.
    Les inscriptions pour le concours d'octobre sont ouvertes jusqu'au 7 mai 2015. 

    Description du poste

    Le sous-officier de gendarmerie, véritable expert de la sécurité, exerce un métier d’action et de responsabilités. 
    Au contact de la population et des élus, il doit être disponible, avoir le sens des relations et de l'écoute. Il peut se spécialiser dans  différents métiers (enquêteur judiciaire, motocycliste, maître de chien, plongeur, gendarme de montagne).

    Description du profil

    - être âgé de 18 ans au moins et 35 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours ;
    - être titulaire d'un Baccalauréat ;
    - être de nationalité française ;
    - être en règle au regard des dispositions du service national ;
    - avoir une moralité et un comportement compatibles avec le métier de gendarme ;
    - ne pas s'être présenté trois fois aux épreuves d'un même concours.

    Concours :

    Épreuves d'admissibilité : composition (rédaction d'un devoir de culture générale sans l'aide de documentation), épreuves d'aptitude professionnelle (QCM portant sur des suites ou des ensembles logiques à résoudre), épreuve de langue étrangère (allemand, anglais, arabe littéral, espagnol, portugais) et deux questionnaires de personnalité destinés à préparer l'entretien avec le psychologue.
    Épreuves d'admission : entretien auprès d'un psychologue, entretien avec un jury (sujet d'ordre général portant sur des questions d'actualité ou sur les motivations du candidat).

    Formation en école :

    La formation initiale des sous-officiers de gendarmerie est dispensée au sein des écoles de gendarmerie de Chateaulin (29), Chaumont (52), Montluçon (03) et Tulle (19).
    D'une durée de 12 mois, elle a pour objectif d'inculquer aux élèves-gendarmes, une formation militaire et de leur dispenser les connaissances professionnelles nécessaires à l'exercice du métier de sous-officier de gendarmerie.


  • Gendarme / Sous-officier de gendarmerie (H/F)

    • CDI
    • Martinique
    08 avr. 2015
    Description de l'entreprise

    En 2015, la Gendarmerie nationale propose 3 000 postes de sous-officiers de gendarmerie. 
    Recrutés sur concours (BAC obligatoire), les sous-officiers interviennent dans les domaines de la sécurité publique, de la sécurité routière, mènent des enquêtes judiciaires, effectuent des missions de secours sur terre, sur mer ou en montagne.
    Les inscriptions pour le concours d'octobre sont ouvertes jusqu'au 7 mai 2015. 

    Description du poste

    Le sous-officier de gendarmerie, véritable expert de la sécurité, exerce un métier d’action et de responsabilités. 
    Au contact de la population et des élus, il doit être disponible, avoir le sens des relations et de l'écoute. Il peut se spécialiser dans  différents métiers (enquêteur judiciaire, motocycliste, maître de chien, plongeur, gendarme de montagne).

    Description du profil

    - être âgé de 18 ans au moins et 35 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours ;
    - être titulaire d'un Baccalauréat ;
    - être de nationalité française ;
    - être en règle au regard des dispositions du service national ;
    - avoir une moralité et un comportement compatibles avec le métier de gendarme ;
    - ne pas s'être présenté trois fois aux épreuves d'un même concours.

    Concours :

    Épreuves d'admissibilité : composition (rédaction d'un devoir de culture générale sans l'aide de documentation), épreuves d'aptitude professionnelle (QCM portant sur des suites ou des ensembles logiques à résoudre), épreuve de langue étrangère (allemand, anglais, arabe littéral, espagnol, portugais) et deux questionnaires de personnalité destinés à préparer l'entretien avec le psychologue.
    Épreuves d'admission : entretien auprès d'un psychologue, entretien avec un jury (sujet d'ordre général portant sur des questions d'actualité ou sur les motivations du candidat).

    Formation en école :

    La formation initiale des sous-officiers de gendarmerie est dispensée au sein des écoles de gendarmerie de Chateaulin (29), Chaumont (52), Montluçon (03) et Tulle (19).
    D'une durée de 12 mois, elle a pour objectif d'inculquer aux élèves-gendarmes, une formation militaire et de leur dispenser les connaissances professionnelles nécessaires à l'exercice du métier de sous-officier de gendarmerie.


  • Description de l'entreprise

    En 2015, la Gendarmerie nationale propose 3 000 postes de sous-officiers de gendarmerie. 
    Recrutés sur concours (BAC obligatoire), les sous-officiers interviennent dans les domaines de la sécurité publique, de la sécurité routière, mènent des enquêtes judiciaires, effectuent des missions de secours sur terre, sur mer ou en montagne.
    Les inscriptions pour le concours d'octobre sont ouvertes jusqu'au 7 mai 2015. 

    Description du poste

    Le sous-officier de gendarmerie, véritable expert de la sécurité, exerce un métier d’action et de responsabilités. 
    Au contact de la population et des élus, il doit être disponible, avoir le sens des relations et de l'écoute. Il peut se spécialiser dans  différents métiers (enquêteur judiciaire, motocycliste, maître de chien, plongeur, gendarme de montagne).

    Description du profil

    - être âgé de 18 ans au moins et 35 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours ;
    - être titulaire d'un Baccalauréat ;
    - être de nationalité française ;
    - être en règle au regard des dispositions du service national ;
    - avoir une moralité et un comportement compatibles avec le métier de gendarme ;
    - ne pas s'être présenté trois fois aux épreuves d'un même concours.

    Concours :

    Épreuves d'admissibilité : composition (rédaction d'un devoir de culture générale sans l'aide de documentation), épreuves d'aptitude professionnelle (QCM portant sur des suites ou des ensembles logiques à résoudre), épreuve de langue étrangère (allemand, anglais, arabe littéral, espagnol, portugais) et deux questionnaires de personnalité destinés à préparer l'entretien avec le psychologue.
    Épreuves d'admission : entretien auprès d'un psychologue, entretien avec un jury (sujet d'ordre général portant sur des questions d'actualité ou sur les motivations du candidat).

    Formation en école :

    La formation initiale des sous-officiers de gendarmerie est dispensée au sein des écoles de gendarmerie de Chateaulin (29), Chaumont (52), Montluçon (03) et Tulle (19).
    D'une durée de 12 mois, elle a pour objectif d'inculquer aux élèves-gendarmes, une formation militaire et de leur dispenser les connaissances professionnelles nécessaires à l'exercice du métier de sous-officier de gendarmerie.


  • Gendarme / Sous-officier de gendarmerie (H/F)

    • CDI
    • La Réunion
    08 avr. 2015
    Description de l'entreprise

    En 2015, la Gendarmerie nationale propose 3 000 postes de sous-officiers de gendarmerie. 
    Recrutés sur concours (BAC obligatoire), les sous-officiers interviennent dans les domaines de la sécurité publique, de la sécurité routière, mènent des enquêtes judiciaires, effectuent des missions de secours sur terre, sur mer ou en montagne.
    Les inscriptions pour le concours d'octobre sont ouvertes jusqu'au 7 mai 2015. 

    Description du poste

    Le sous-officier de gendarmerie, véritable expert de la sécurité, exerce un métier d’action et de responsabilités. 
    Au contact de la population et des élus, il doit être disponible, avoir le sens des relations et de l'écoute. Il peut se spécialiser dans  différents métiers (enquêteur judiciaire, motocycliste, maître de chien, plongeur, gendarme de montagne).

    Description du profil

    - être âgé de 18 ans au moins et 35 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours ;
    - être titulaire d'un Baccalauréat ;
    - être de nationalité française ;
    - être en règle au regard des dispositions du service national ;
    - avoir une moralité et un comportement compatibles avec le métier de gendarme ;
    - ne pas s'être présenté trois fois aux épreuves d'un même concours.

    Concours :

    Épreuves d'admissibilité : composition (rédaction d'un devoir de culture générale sans l'aide de documentation), épreuves d'aptitude professionnelle (QCM portant sur des suites ou des ensembles logiques à résoudre), épreuve de langue étrangère (allemand, anglais, arabe littéral, espagnol, portugais) et deux questionnaires de personnalité destinés à préparer l'entretien avec le psychologue.
    Épreuves d'admission : entretien auprès d'un psychologue, entretien avec un jury (sujet d'ordre général portant sur des questions d'actualité ou sur les motivations du candidat).

    Formation en école :

    La formation initiale des sous-officiers de gendarmerie est dispensée au sein des écoles de gendarmerie de Chateaulin (29), Chaumont (52), Montluçon (03) et Tulle (19).
    D'une durée de 12 mois, elle a pour objectif d'inculquer aux élèves-gendarmes, une formation militaire et de leur dispenser les connaissances professionnelles nécessaires à l'exercice du métier de sous-officier de gendarmerie.


  • Gendarme / Sous-officier de gendarmerie (H/F)

    • CDI
    • Languedoc-Roussillon
    08 avr. 2015
    Description de l'entreprise

    En 2015, la Gendarmerie nationale propose 3 000 postes de sous-officiers de gendarmerie. 
    Recrutés sur concours (BAC obligatoire), les sous-officiers interviennent dans les domaines de la sécurité publique, de la sécurité routière, mènent des enquêtes judiciaires, effectuent des missions de secours sur terre, sur mer ou en montagne.
    Les inscriptions pour le concours d'octobre sont ouvertes jusqu'au 7 mai 2015. 

    Description du poste

    Le sous-officier de gendarmerie, véritable expert de la sécurité, exerce un métier d’action et de responsabilités. 
    Au contact de la population et des élus, il doit être disponible, avoir le sens des relations et de l'écoute. Il peut se spécialiser dans  différents métiers (enquêteur judiciaire, motocycliste, maître de chien, plongeur, gendarme de montagne).

    Description du profil

    - être âgé de 18 ans au moins et 35 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours ;
    - être titulaire d'un Baccalauréat ;
    - être de nationalité française ;
    - être en règle au regard des dispositions du service national ;
    - avoir une moralité et un comportement compatibles avec le métier de gendarme ;
    - ne pas s'être présenté trois fois aux épreuves d'un même concours.

    Concours :

    Épreuves d'admissibilité : composition (rédaction d'un devoir de culture générale sans l'aide de documentation), épreuves d'aptitude professionnelle (QCM portant sur des suites ou des ensembles logiques à résoudre), épreuve de langue étrangère (allemand, anglais, arabe littéral, espagnol, portugais) et deux questionnaires de personnalité destinés à préparer l'entretien avec le psychologue.
    Épreuves d'admission : entretien auprès d'un psychologue, entretien avec un jury (sujet d'ordre général portant sur des questions d'actualité ou sur les motivations du candidat).

    Formation en école :

    La formation initiale des sous-officiers de gendarmerie est dispensée au sein des écoles de gendarmerie de Chateaulin (29), Chaumont (52), Montluçon (03) et Tulle (19).
    D'une durée de 12 mois, elle a pour objectif d'inculquer aux élèves-gendarmes, une formation militaire et de leur dispenser les connaissances professionnelles nécessaires à l'exercice du métier de sous-officier de gendarmerie.


  • Gendarme / Sous-officier de gendarmerie (H/F)

    • CDI
    • Île de Clipperton
    08 avr. 2015
    Description de l'entreprise

    En 2015, la Gendarmerie nationale propose 3 000 postes de sous-officiers de gendarmerie. 
    Recrutés sur concours (BAC obligatoire), les sous-officiers interviennent dans les domaines de la sécurité publique, de la sécurité routière, mènent des enquêtes judiciaires, effectuent des missions de secours sur terre, sur mer ou en montagne.
    Les inscriptions pour le concours d'octobre sont ouvertes jusqu'au 7 mai 2015. 

    Description du poste

    Le sous-officier de gendarmerie, véritable expert de la sécurité, exerce un métier d’action et de responsabilités. 
    Au contact de la population et des élus, il doit être disponible, avoir le sens des relations et de l'écoute. Il peut se spécialiser dans  différents métiers (enquêteur judiciaire, motocycliste, maître de chien, plongeur, gendarme de montagne).

    Description du profil

    - être âgé de 18 ans au moins et 35 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours ;
    - être titulaire d'un Baccalauréat ;
    - être de nationalité française ;
    - être en règle au regard des dispositions du service national ;
    - avoir une moralité et un comportement compatibles avec le métier de gendarme ;
    - ne pas s'être présenté trois fois aux épreuves d'un même concours.

    Concours :

    Épreuves d'admissibilité : composition (rédaction d'un devoir de culture générale sans l'aide de documentation), épreuves d'aptitude professionnelle (QCM portant sur des suites ou des ensembles logiques à résoudre), épreuve de langue étrangère (allemand, anglais, arabe littéral, espagnol, portugais) et deux questionnaires de personnalité destinés à préparer l'entretien avec le psychologue.
    Épreuves d'admission : entretien auprès d'un psychologue, entretien avec un jury (sujet d'ordre général portant sur des questions d'actualité ou sur les motivations du candidat).

    Formation en école :

    La formation initiale des sous-officiers de gendarmerie est dispensée au sein des écoles de gendarmerie de Chateaulin (29), Chaumont (52), Montluçon (03) et Tulle (19).
    D'une durée de 12 mois, elle a pour objectif d'inculquer aux élèves-gendarmes, une formation militaire et de leur dispenser les connaissances professionnelles nécessaires à l'exercice du métier de sous-officier de gendarmerie.


  • Gendarme / Sous-officier de gendarmerie (H/F)

    • CDI
    • Île-de-France
    08 avr. 2015
    Description de l'entreprise

    En 2015, la Gendarmerie nationale propose 3 000 postes de sous-officiers de gendarmerie. 
    Recrutés sur concours (BAC obligatoire), les sous-officiers interviennent dans les domaines de la sécurité publique, de la sécurité routière, mènent des enquêtes judiciaires, effectuent des missions de secours sur terre, sur mer ou en montagne.
    Les inscriptions pour le concours d'octobre sont ouvertes jusqu'au 7 mai 2015. 

    Description du poste

    Le sous-officier de gendarmerie, véritable expert de la sécurité, exerce un métier d’action et de responsabilités. 
    Au contact de la population et des élus, il doit être disponible, avoir le sens des relations et de l'écoute. Il peut se spécialiser dans  différents métiers (enquêteur judiciaire, motocycliste, maître de chien, plongeur, gendarme de montagne).

    Description du profil

    - être âgé de 18 ans au moins et 35 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours ;
    - être titulaire d'un Baccalauréat ;
    - être de nationalité française ;
    - être en règle au regard des dispositions du service national ;
    - avoir une moralité et un comportement compatibles avec le métier de gendarme ;
    - ne pas s'être présenté trois fois aux épreuves d'un même concours.

    Concours :

    Épreuves d'admissibilité : composition (rédaction d'un devoir de culture générale sans l'aide de documentation), épreuves d'aptitude professionnelle (QCM portant sur des suites ou des ensembles logiques à résoudre), épreuve de langue étrangère (allemand, anglais, arabe littéral, espagnol, portugais) et deux questionnaires de personnalité destinés à préparer l'entretien avec le psychologue.
    Épreuves d'admission : entretien auprès d'un psychologue, entretien avec un jury (sujet d'ordre général portant sur des questions d'actualité ou sur les motivations du candidat).

    Formation en école :

    La formation initiale des sous-officiers de gendarmerie est dispensée au sein des écoles de gendarmerie de Chateaulin (29), Chaumont (52), Montluçon (03) et Tulle (19).
    D'une durée de 12 mois, elle a pour objectif d'inculquer aux élèves-gendarmes, une formation militaire et de leur dispenser les connaissances professionnelles nécessaires à l'exercice du métier de sous-officier de gendarmerie.


  • Description de l'entreprise

    En 2015, la Gendarmerie nationale propose 3 000 postes de sous-officiers de gendarmerie. 
    Recrutés sur concours (BAC obligatoire), les sous-officiers interviennent dans les domaines de la sécurité publique, de la sécurité routière, mènent des enquêtes judiciaires, effectuent des missions de secours sur terre, sur mer ou en montagne.
    Les inscriptions pour le concours d'octobre sont ouvertes jusqu'au 7 mai 2015. 

    Description du poste

    Le sous-officier de gendarmerie, véritable expert de la sécurité, exerce un métier d’action et de responsabilités. 
    Au contact de la population et des élus, il doit être disponible, avoir le sens des relations et de l'écoute. Il peut se spécialiser dans  différents métiers (enquêteur judiciaire, motocycliste, maître de chien, plongeur, gendarme de montagne).

    Description du profil

    - être âgé de 18 ans au moins et 35 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours ;
    - être titulaire d'un Baccalauréat ;
    - être de nationalité française ;
    - être en règle au regard des dispositions du service national ;
    - avoir une moralité et un comportement compatibles avec le métier de gendarme ;
    - ne pas s'être présenté trois fois aux épreuves d'un même concours.

    Concours :

    Épreuves d'admissibilité : composition (rédaction d'un devoir de culture générale sans l'aide de documentation), épreuves d'aptitude professionnelle (QCM portant sur des suites ou des ensembles logiques à résoudre), épreuve de langue étrangère (allemand, anglais, arabe littéral, espagnol, portugais) et deux questionnaires de personnalité destinés à préparer l'entretien avec le psychologue.
    Épreuves d'admission : entretien auprès d'un psychologue, entretien avec un jury (sujet d'ordre général portant sur des questions d'actualité ou sur les motivations du candidat).

    Formation en école :

    La formation initiale des sous-officiers de gendarmerie est dispensée au sein des écoles de gendarmerie de Chateaulin (29), Chaumont (52), Montluçon (03) et Tulle (19).
    D'une durée de 12 mois, elle a pour objectif d'inculquer aux élèves-gendarmes, une formation militaire et de leur dispenser les connaissances professionnelles nécessaires à l'exercice du métier de sous-officier de gendarmerie.


  • Gendarme / Sous-officier de gendarmerie (H/F)

    • CDI
    • Haute-Normandie
    08 avr. 2015
    Description de l'entreprise

    En 2015, la Gendarmerie nationale propose 3 000 postes de sous-officiers de gendarmerie. 
    Recrutés sur concours (BAC obligatoire), les sous-officiers interviennent dans les domaines de la sécurité publique, de la sécurité routière, mènent des enquêtes judiciaires, effectuent des missions de secours sur terre, sur mer ou en montagne.
    Les inscriptions pour le concours d'octobre sont ouvertes jusqu'au 7 mai 2015. 

    Description du poste

    Le sous-officier de gendarmerie, véritable expert de la sécurité, exerce un métier d’action et de responsabilités. 
    Au contact de la population et des élus, il doit être disponible, avoir le sens des relations et de l'écoute. Il peut se spécialiser dans  différents métiers (enquêteur judiciaire, motocycliste, maître de chien, plongeur, gendarme de montagne).

    Description du profil

    - être âgé de 18 ans au moins et 35 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours ;
    - être titulaire d'un Baccalauréat ;
    - être de nationalité française ;
    - être en règle au regard des dispositions du service national ;
    - avoir une moralité et un comportement compatibles avec le métier de gendarme ;
    - ne pas s'être présenté trois fois aux épreuves d'un même concours.

    Concours :

    Épreuves d'admissibilité : composition (rédaction d'un devoir de culture générale sans l'aide de documentation), épreuves d'aptitude professionnelle (QCM portant sur des suites ou des ensembles logiques à résoudre), épreuve de langue étrangère (allemand, anglais, arabe littéral, espagnol, portugais) et deux questionnaires de personnalité destinés à préparer l'entretien avec le psychologue.
    Épreuves d'admission : entretien auprès d'un psychologue, entretien avec un jury (sujet d'ordre général portant sur des questions d'actualité ou sur les motivations du candidat).

    Formation en école :

    La formation initiale des sous-officiers de gendarmerie est dispensée au sein des écoles de gendarmerie de Chateaulin (29), Chaumont (52), Montluçon (03) et Tulle (19).
    D'une durée de 12 mois, elle a pour objectif d'inculquer aux élèves-gendarmes, une formation militaire et de leur dispenser les connaissances professionnelles nécessaires à l'exercice du métier de sous-officier de gendarmerie.


  • Description de l'entreprise

    En 2015, la Gendarmerie nationale propose 3 000 postes de sous-officiers de gendarmerie. 
    Recrutés sur concours (BAC obligatoire), les sous-officiers interviennent dans les domaines de la sécurité publique, de la sécurité routière, mènent des enquêtes judiciaires, effectuent des missions de secours sur terre, sur mer ou en montagne.
    Les inscriptions pour le concours d'octobre sont ouvertes jusqu'au 7 mai 2015. 

    Description du poste

    Le sous-officier de gendarmerie, véritable expert de la sécurité, exerce un métier d’action et de responsabilités. 
    Au contact de la population et des élus, il doit être disponible, avoir le sens des relations et de l'écoute. Il peut se spécialiser dans  différents métiers (enquêteur judiciaire, motocycliste, maître de chien, plongeur, gendarme de montagne).

    Description du profil

    - être âgé de 18 ans au moins et 35 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours ;
    - être titulaire d'un Baccalauréat ;
    - être de nationalité française ;
    - être en règle au regard des dispositions du service national ;
    - avoir une moralité et un comportement compatibles avec le métier de gendarme ;
    - ne pas s'être présenté trois fois aux épreuves d'un même concours.

    Concours :

    Épreuves d'admissibilité : composition (rédaction d'un devoir de culture générale sans l'aide de documentation), épreuves d'aptitude professionnelle (QCM portant sur des suites ou des ensembles logiques à résoudre), épreuve de langue étrangère (allemand, anglais, arabe littéral, espagnol, portugais) et deux questionnaires de personnalité destinés à préparer l'entretien avec le psychologue.
    Épreuves d'admission : entretien auprès d'un psychologue, entretien avec un jury (sujet d'ordre général portant sur des questions d'actualité ou sur les motivations du candidat).

    Formation en école :

    La formation initiale des sous-officiers de gendarmerie est dispensée au sein des écoles de gendarmerie de Chateaulin (29), Chaumont (52), Montluçon (03) et Tulle (19).
    D'une durée de 12 mois, elle a pour objectif d'inculquer aux élèves-gendarmes, une formation militaire et de leur dispenser les connaissances professionnelles nécessaires à l'exercice du métier de sous-officier de gendarmerie.


  • Gendarme / Sous-officier de gendarmerie (H/F)

    • CDI
    • Franche-Comté
    08 avr. 2015
    Description de l'entreprise

    En 2015, la Gendarmerie nationale propose 3 000 postes de sous-officiers de gendarmerie. 
    Recrutés sur concours (BAC obligatoire), les sous-officiers interviennent dans les domaines de la sécurité publique, de la sécurité routière, mènent des enquêtes judiciaires, effectuent des missions de secours sur terre, sur mer ou en montagne.
    Les inscriptions pour le concours d'octobre sont ouvertes jusqu'au 7 mai 2015. 

    Description du poste

    Le sous-officier de gendarmerie, véritable expert de la sécurité, exerce un métier d’action et de responsabilités. 
    Au contact de la population et des élus, il doit être disponible, avoir le sens des relations et de l'écoute. Il peut se spécialiser dans  différents métiers (enquêteur judiciaire, motocycliste, maître de chien, plongeur, gendarme de montagne).

    Description du profil

    - être âgé de 18 ans au moins et 35 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours ;
    - être titulaire d'un Baccalauréat ;
    - être de nationalité française ;
    - être en règle au regard des dispositions du service national ;
    - avoir une moralité et un comportement compatibles avec le métier de gendarme ;
    - ne pas s'être présenté trois fois aux épreuves d'un même concours.

    Concours :

    Épreuves d'admissibilité : composition (rédaction d'un devoir de culture générale sans l'aide de documentation), épreuves d'aptitude professionnelle (QCM portant sur des suites ou des ensembles logiques à résoudre), épreuve de langue étrangère (allemand, anglais, arabe littéral, espagnol, portugais) et deux questionnaires de personnalité destinés à préparer l'entretien avec le psychologue.
    Épreuves d'admission : entretien auprès d'un psychologue, entretien avec un jury (sujet d'ordre général portant sur des questions d'actualité ou sur les motivations du candidat).

    Formation en école :

    La formation initiale des sous-officiers de gendarmerie est dispensée au sein des écoles de gendarmerie de Chateaulin (29), Chaumont (52), Montluçon (03) et Tulle (19).
    D'une durée de 12 mois, elle a pour objectif d'inculquer aux élèves-gendarmes, une formation militaire et de leur dispenser les connaissances professionnelles nécessaires à l'exercice du métier de sous-officier de gendarmerie.


Page : 1 2 3 4 5 6 7 8 9